Cheltenham - le 12/03/2020
Cheltenham Festival Sale

Le champion Don Tirso, un nouvel étalon pour l'Anglo-Arabie

25/03/2016 - Mercato
Les nouveaux étalons anglo-arabes ne sont malheureusement pas légion. L’arrivée de Don Tirso sur le marché des reproducteurs est donc une bonne nouvelle pour tous les éleveurs. Son éleveur-propriétaire, la Marquise de Moratalla, aurait pu faire castrer le cheval et poursuivre sa carrière de course. Il n’en est rien. Don Tirso, qui fait partie de l’une des plus belles familles anglo-arabes actuellement, va faire ses débuts d’étalon dès les prochains jours au Haras de l’Abbaye chez Jean-Charles Escalé. Source WWW.ANGLOCOURSE.COM

Don Tirso, casaque rouge, s'est offert Shrek et Coffeetime Pontadour dans le Prix du Ministère de l'Agriculture à 12,5% en 2015 à Tarbes

 

Sacré meilleur poulain de sa génération en 2015, Don Tirso avait aligné 5 victoires jusqu’à son sacre dans le Prix du Ministère de l’Agriculture à 12,5% en octobre dernier battant alors Shrek, le gagnant du Grand Prix des AA à Longchamp quelques semaines auparavant. Lauréat entre autres du Critérium des Jeunes, du Grand Critérium ainsi que de la Poule d’Essai, Don Tirso a donc remporté tous les classiques réservés aux poulains de 3 ans. Cet anglo-arabe à 27,05% de sang arabe était entrainé par Didier Guillemin et monté par Alexandre Gavilan à l'occasion de ses 7 sorties. Ce fils de Zamouncho n’a donc connu que deux « défaites » et encore le mot est exagéré puisqu’il fut battu par French Kiss du Pécos pour ses débuts à Tarbes en avril 2015 et par Illusion Sauvage lors de son dernier combat dans le Grand National des AA à 12,5% alors qu’il affrontait pour la première fois ses ainés.

 

Sa mère Dona Carmen (Solicitor) était déjà entrainée par Didier Guillemin de même que sa grand-mère Dona Sol, une fille de Florestan II. Les deux défendaient par ailleurs l’élevage et la casaque rouge de la Marquise de Moratalla. Dona Carmen fut aussi bonne reproductrice que compétitrice. Après avoir remporté le Grand Prix des Pouliches, la Poule d’Essai, le Grand National ou encore le Critérium des Jeunes parmi ses 8 victoires, elle a tout de suite donné Regality en 2003 puis Don Simon en 2009. Entre temps, il y a eu 4 autres vainqueurs différents. Regality avait été conservé entier après ses nombreuses victoires classiques dont le « Ministère » ; Don Simon a, lui, été castré après son succès dans la Poule d’Essai en 2012. Depuis, ce dernier a fait siennes 4 courses sur le steeple pendant les hivers 2014 et 2015.

 

Si le Haras de l’Abbaye a été choisi pour les débuts de Don Tirso, ce n’est sans doute pas par hasard puis Jean-Charles Escalé avait déjà hébergé son frère Regality en tant qu’étalon. Depuis, Jean-Charles est aussi le propriétaire de Dona Eva, une sœur de Don Tirso et Regality par Jebeland Pontadour qui a donné son premier foal, une femelle de Gnome, en 2015. Mais au Haras de l’Abbaye, on sait tout aussi bien « lancer » les étalons. Dernier exemple en date : le débutant Jeu St Eloi qui, au 24 mars 2016, a déjà sailli 41 juments ! En 2015, Frisson du Pecos, un autre jeune étalon, avait sailli 50 juments, un record pour un étalon anglo-arabe. Plus loin encore, citons Balko qui lui aussi avait fait la monte chez Jean-Charles Escalé en saillissant entre 80 et 100 juments lors de ses trois premières saisons.

 

Lire la suite de l'article et l'interview de Jean-Charles Escalé sur WWW.ANGLOCOURSE.COM

 

Don Tirso entouré de son entraineur Didier Guillemin, de son jockey Alexandre Gavilan, de son lad et de Paul Couderc, Président du Syndicat Anglo Course

 


On en parle dans l'article