Literato, petit mais costaud

16/10/2016 - Zoom sur
 Avec plus de 40 victoires depuis le début de l'année 2016, dont le succès de listed de la 2 ans Kambura à Lyon, la production de Literato s'impose lentement comme un cheval très sûr dans le parc étalon français, malgré la taille réduite (1,58 m) de ce vainqueur de Champion Stakes.


Literato au Haras de Montaigu.
 

Almanzor s'est envolé dans les Champion Stakes (Gr.1) 2016 à Ascot. C'est la 10e victoire de Gr.1 de son entraineur palois Jean-Claude Rouget depuis le début de l'année. Il y a 9 ans, en 2007, le même homme décrochait enfin son 1e Gr.1 à l'étranger dans la même course, la plus importante d'Europe sur la distance intermédiaire, grâce à son cher Literato. Ce petit cheval gris, très typé de son père Kendor, élevé au Haras de Montaigu, avait été acheté pour 42.000 € par Jean-Claude Rouget à Arqana, pour le compte de clients, dont Hervé Morin, qui avaient accumulé le pécule suffisant grâce aux gains du bon vieux Poly Dance. Rouget avait eu l'oeil, car Literato mesure aujourd'hui 1,58 m, il ne devait pas être bien grand quand il était petit. Dauphin de Lawman dans le Prix du Jockey-Club 4 mois avant son exploit anglais, Literato sera vendu à Godolphin en fin d'année de 3 ans, mais il n'aimera pas l'air de Dubaï, et finalement sera renvendu pour devenir étalon au Haras de Montaigu, là-même où il avait été élevé, pour s'installer dans le boxe de son glorieux père Kendor, mort 2 ans plus tôt.

 


Monté par Christophe-Patrice Lemaire, Literato enlève les Champion Stakes, alors disputés à Newmarket, en 2007 face à Eagle Moutain.

 

Il est parti très fort avec Alterité, gagnante de Gr.1, mais sa taille a certainement plafonné sa cote commerciale. Les gens aiment les grands chevaux, quitte à se pavaner face à des grands dadets qui ne mettent pas un pied devant l'autre, ou "partent en vrille " dès qu'on leur appuie sur la tête. D'ailleurs, l'immense majorité des grands étalons de l'histoire furent des petits chevaux dont bien le très réduit Northern Dancer et la plus grande partie de sa descendance, ou encore Mr Prospector et sa descendance. Mais cela fera l'objet d'une étude précise très prochainement.

 


Kambura, grise comme son père, remporte le Critérium de Lyon, une Listed pour les 2 ans.

 

Litérato a connu un trou d'air en 2014, alors que sa 1e production avait 4 ans, en ne saillissant que 26 juments. Depuis, il remonte la pente mais pourrait enfin revenir dans les bonnes grâces des listes pleines en 2017, car il est en train de réussir une excellente saison 2016. Il enchaîne les gagnants mais aussi les performances de black-type cet automne. Tandis qu'Hello My Love conclut 2e du Prix Daniel Wildenstein (Gr.2) le week-end de l'Arc, il a gagné 2 listed avec des femelles: Calantha en Italie et, fin septembre, le Critérium de Lyon avec Kambura. Encore un fils de Kendor...