Demain : Newmarket
Tatersalls Online August Sale
Demain : Kill
Land Rover Sale Part 1 - Lot 1 à 276
Kill - le 13/08/2020
Land Rover Sale 2020 Part 2 - Lot 277 à 532
Fairyhouse - du 18/08/2020 au 19/08/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 20/08/2020
May Store Sale
Newmarket - du 24/08/2020 au 26/08/2020
August Sale
Saint-Clément-de-la-Place - le 25/08/2020
Anjou Foal Show
Bécon-les-Granits - le 26/08/2020
Show Lumet avec Arqana

Le Havre signe un triplé pour conclure un sublime mois de juillet !

31/07/2020 - Zoom Etalon
 A la fin d'une saison où il a sailli 150 juments dont les 2 premières de l'Arc 2011, Danedream et Shareta, le grand Le Havre nous gratifie d'un mois de juillet de toute beauté. Après avoir sorti la gagnante de Gr.2 Vaucelles, ou encore la prometteuse 2 ans Fly Miss Helen, ses produits ont signé un triplé hier, dont l'écrasante de victoire du "Fr" Jon Snow sur les haies de Galway. Ce Le Havre sait tout faire ! 

Le Havre au Haras de Montfort & Préaux en 2020

 

Vainqueur étincelant du Jockey-Club 2009, Le Havre s'est rapidement affirmé parmi les meilleurs étalons de plat de l'Hexagone voire d'Europe. Père de 2 pouliches inoubliables que furent Avenir Certain et La Cressonnière, il fait toujours partie du top européen sur les distances intermédiaires, et a enfin atteint un nouveau palier depuis 2 ans. Désormais, ses rejetons sont des références sur les rings de vente, avec un top à plus de 800 000 Gns à Tattersalls et 500 000 € à ARQANA en 2019. Logiquement, son prix de saillie s'établit aujourd'hui à 50 000 €, ce qui n'a pas rebuté les propriétaires des 150 juments saillies cette année. Preuve de sa montée en puissance, Le Havre a eu l'honneur de rencontrer Danedream et Shareta, 2 championnes qui avaient formé le jumelé de l'Arc de Triomphe 2011. La prochaine vente de yearlings de sélection ARQANA offrira la possibilité d'acquérir 17 produits de l'étalon du Haras de Montfort & Préaux, qui constitue avec le fils de Noverre l'une des références du moment. 

 

Mathieu Alex se confiait sur la réussite de Le Havre en janvier 2020 à la Route des Etalons

 

Le Havre fait également partie de ces étalons capables de sortir un grand nombre de gagnants, la preuve en est en juillet avec les 13 succès de sa production. En début de mois, la 3 ans Vaucelles a éclaboussé de sa classe le prix de Malleret (Gr.2) pour sa 3e sortie seulement, et apparaît comme une prétendante à la victoire dans le prochain prix Vermeille. En Angleterre, la 2 ans Fly Miss Helen a débuté en fanfare pour Richard Hannon, laissant entrevoir elle aussi un futur brillant. Bref, la production de Le Havre brille de milles feux, et ce n'est pas prêt de s'arrêter. 

Hier, les rejetons de Le Havre ont signé un triplé des deux côtés de la Manche. En France, Montfiquet avait commencé par un handicap à St-Malo, avant que la 3 ans Breauté n'explose l'opposition à Deauville dans un bon handicap. Enfin, Le Havre s'est illustré dans un registre qu'on lui connait peu, mais qui lui réussit à merveille: l'obstacle. Nous avions auparavant consacré un article à cette réussite (voir l'article de mars 2019), concrétisée à haut niveau en fin d'année dernière via la victoire de Chaptal dans un Gr.3 sur les haies de Compiègne, le prix Général de St-Didier. Alors évidemment, Le Havre ne sera jamais catégorisé obstacle, mais semble tenir encore un élément de qualité, cette fois Outre-Manche, chez le maître Willie Mullins. 

 

 

 

Le 5 ans Jon Snow, nommé en l'honneur du héros de Game Of Thrones, a remporté hier durant le festival de Galway une course de haies, dans un style évocateur d'un futur brillant. C'est un 2e succès sur les balais pour cet ancien pensionnaire de Fabrice Chappet. Tenu en très haute estime à 3 ans, le grand cheval noir avait été engagé dans le Grand Prix de Paris, et travaillait le matin avec de tout bons chevaux. Il avait ouvert son palmarès en rigolant à Maisons-Laffitte sur 2400m, ce qui avait éveillé l'intérêt de Pierre Boulard, qui l'avait acquis à l'amiable pour la famille Ricci, direction les boxes de Willie Mullins, qui l'a attendu, et est en train de faire éclore un futur bon, à notre humble avis. Elevé par la famille Lellouche, Jon Snow était né pour sauter, puisque sa mère Saroushka est une soeur du champion Binocular. Placé de listed en France sous l'entraînement de son éleveur, le fils d'Enrique avait rejoint les boxes de Nicky Henderson sous la casaque McManus. Il y a remporté 4 Gr.1 dont le Champion Hurdle au festival de Cheltenham. Le Havre n'aura en aucun cas gaché le potentiel obstacle de cette famille, ce qui est déjà remarquable, car comme diraient certains: " Les étalons, ils peuvent pas tous être améliorateurs, mais il ne manquerait plus qu'ils gâchent le potentiel de la jument ! ". Aujourd'hui, son seul fils étalon est Roman Candle, stationné au Haras de la Hêtraie depuis 2020, et qui est d'ailleurs quasi-essentiellement utilisé pour l'obstacle de part son modèle et ses performances sur la distance. 

Note: Au moment ou nous écrivions ses lignes, un fils de Le Havre nommé Great White Shark remportait un gros handicap richement doté sur les obstacles de Galway. 

Le puissant Jon Snow lors de sa victoire française en 2018 (APRH)


On en parle dans l'article