Ferote, une histoire d'inbreeding

04/03/2014 - Zoom sur
Le premier fils de Coastal Path à avoir foulé les pistes d'un hippodrome, et qui plus a gagné d'emblée, est un poulain très estimé par son entourage. Nommé Ferote, il est engagé dans le Derby espagnol, son objectif du premier semestre qui se disputera le 1er juin 2014.

 

Ferote monté par Borja Fayos (Photo @Ultimo_Furlong)

 

Né et élevé en France dans l'Orne au Haras du Chenet chez Marie-Laure Besnouin (l'éleveur de Ma Royale, Saint du Chenet, Tanais du Chenet, ...), Ferote est issu d'un croisement mûrement réfléchi. Son propriétaire-éleveur Fernado Bermudez a en effet littéralement plongé son esprit dans plusieurs dizaine de pages d'études de pedigrees. Le choix définitif s'est alors arrêté sur Coastal Path ce qui faisait un inbreeding sur la jument Sorbus, quatrième mère de Ferote et troisième mère de Coastal Path ! Sorbus n'est cependant pas le seul inbreeding visible dans le pedigree.

 

On retrouve bien sur Northern Dancer (4x5x5), Nijinsky (5x4), Special (5x4) et le duo Sharpen Up (4x5) et Doubly Sure (4x5). Ces deux dernièrs ont été croisés à deux reprises au moins en étant les parents de Diesis et Kris.

 

Annoncé dans l'article "Coastal Path sort son 1er gagnant", le fils d'Halling et de Coraline a sailli 103 juments en 2013. Cette année, l'étalon a d'ores et déjà une petite centaine de réservation sur son carnet de balle alors même que ses premiers produits n'ont pas couru (hormis Ferote). Dans quelques jours, deux produits issus du Haras de Saint-Voir vont débuter : le poulain Bye Bye d'Ortige dans le Prix Rush le 16 mars à Auteuil et la pouliche Bien Vu future engagée dans le Prix d'Essai des Pouliches à Enghien le 12 mars et le Prix Auricula le 23 mars sur la Butte Mortemart.

 

Voir la vidéo de la victoire de Ferote, le 2 mars sur l'hippodrome de la Zarzuela à Madrid