Cheltenham - le 24/04/2020
Cheltenham April Sale

Olympic Glory et Boby Di Job, les nouveaux Ă©talons du Haras de Bouquetot en 2015

16/09/2014 - Mercato
C’est officiel ! Deux nouveaux étalons Olympic Glory et Boby Di Job, un champion uruguayen, feront la monte en France en 2015 pour leur propriétaire Cheik Joaan Bin Hamad Al Thani au Haras du Bouquetot. Leurs prix de saillies vont être révélés dans les prochaines semaines. Par Loïc STECHER.
Olympic Glory
 
Champion miler, Olympic Glory a été entrainé par Richard Hannon Sr. et Jr. pour qui il a remporté trois victoires de Gr. 1. Gagnant en débutant en juin 2012 à l’âge de 2 ans sur 1200m à Goodwood, Olympic Glory n’a connu la défaite qu’à une seule reprise au plus jeune âge étant deuxième des Coventry Stakes (Gr. 2 derrière le gagnant de Gr. 1 Dawn Approach) à Royal Ascot pour sa deuxième sortie. Il a vite gagné son propre Gr. 2 dans les Superlative Stakes à Newmarket et les Vintage Stakes à Goodwood avant de triompher dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr. 1) en 2012, le jour du Prix de l’Arc de Triomphe.
 
Le fils de Choisir, qui prouve sa qualité de pères de pères grâce à Starsplangedbanner (The Wow Signal Prix Morny), a ensuite effectué une rentrée victorieuse dans le Gr. 3 Greeham Stakes à Newbury avant une campagne française puisque Olympic Glory s’est placé 2ème derrière Moonlight Cloud dans le Prix Jacques Le Marois (Gr. 1) mais battant un lot d’exception (Intello, Declaration Of War, Dawn Approach, Elusive Kate) et plus tard 2 ème derrière Maxios dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr. 1).
 
Olympic Glory et Richard Hughes remportent sur cette image le Grand Critérium - Prix Jean-Luc Lagardère (Gr. 1)
 
Un an jour pour jour après son premier succès de Gr. 1, Olympic Glory s’envole vers un deuxième sacre au plus haut niveau dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr. 1). Conservé à l’entrainement à 4 ans, Olympic Glory n’a pour l’heure couru qu’à trois reprises : gagnant des Lockinge Stakes, un nouveau Gr. 1, 4ème du Prix d’Ispahan (Gr. 1) et 3ème du Prix Jacques Le Marois (Gr. 1) derrière Kingman, le meilleur miler d’Europe. Pour sa dernière sortie Al Shaqab Racing, le propriétaire d’Olympic Glory nous a signalé qu’il défendra soit son titre dans les Queen Elizabeth II Stakes à Ascot soit une nouvelle participation française dans le Prix de la Forêt sur le même parcours du Prix Jean-Luc Lagardère.
 
Richard Hannon Jr, son entraineur a expliqué : « Olympic Glory a été un cheval incroyable, le meilleur que nous avions eu au top niveau ses 3 dernières années. Il a un tempérament merveilleux et il est physiquement impressionnant. »
 
Le même duo (Olympic Glory et Richard Hughes) lors de leur victoire dans les Queen Elizabeth II Stakes
 
Olympic Glory sera rejoint par Boby Di Job (Job Di Caroline) né au Brésil mais uruguayen d’adoption puisque champion en Uruguay à la faveur de ses deux victoires de Gr. 1 locaux, les deux premières épreuves de la triple couronne uruguayenne, le Gran Premio Polla de Potrillos (Gr. 1 sur 1600m) et Gran Premio del Jockey-Club (Gr. 1 sur 2000m). Boby Di Job n’a finalement échoué que de très peu dans la dernière épreuve de la triple couronne uruguayenne étant 2ème du Gran Premio Nacional (Gr. 1 sur 2500m) battu d’une longueur. Boby Di Job sera nouveau pour le grand public en 2015. Cette année, il est rentré tardivement au haras mais y a tout de même sailli 3 juments de manière privée, pleines au premier saut.
 
Revoir la victoire d'Olympic Glory dans les Queen Elizabeth II Stakes en 2013
 
Olympic Glory et Boby Di Job effectueront la saison de monte 2015 au Haras du Bouquetot aux côtés de Style Vendôme et de Planteur. Ces deux derniers étalons ont effectué leur première saison de monte en 2014 et ont d’emblée connu une belle réussite saillissant à eux deux 217 juments : 100 pour Style Vendôme et 117 pour Planteur.

On en parle dans l'article