Le classique Samum entre l'Allier et le Jura pour une saison de monte exclusive en 2015 !

25/10/2014 - Mercato
Une arrivée fracassante, celle de Samum en France. Ce digne fils du chef de race allemand Monsun arrivera dans l’hexagone pour la saison de monte 2015 et repartira en Allemagne en 2016. Cette importation a été rendue possible grâce au partenariat entre Nicolas de Lageneste du Haras de Saint-Voir et Frédérique et Raphaël Detouillon ! Lire leur interview.
Samum sera disponible au Haras de Saint-Voir dès le début de la saison. Il sera ensuite dirigé vers le Doubs au Haras de Longechaux. Frédérique & Raphaël Detouillon ainsi que Nicolas de Lageneste nous explique : " Le plan prévu de servir deux régions est possible du fait du caractère en or de Samum, de la proximité des deux sites (3 heures seulement permettant de continuer d'envoyer des juments suite au déplacment du cheval), de la météo froide du Doubs n'autorisant un début de saison de monte que tardivement, à partir du 1er mai. Ensemble, nous nous connaissons depuis près de 25 ans et une confiance réciproque a toujours été présente entres nous. L'intérêt de ce shuttle est également de permettre aux éleveurs Suisses et Allemands, friands de cet étalon, de continuer d'utiliser ses services, les Haras de Longechaux étant proche de ces frontières. "
 
L'élevage français est gâté en 2015. Samum, une nouvelle star arrive en France
 
Le meilleur fils étalon de Monsun en plat, Samum, fera donc ses grands débuts d’étalons en France en 2015 après avoir été sacré meilleur poulain de sa génération en Allemagne en 2000 et une année de 2 ans sans faux pas. En effet, Samum fut lauréat du Deutsches Derby (Gr. 1) de 5 longueurs en battant notamment Anzillero (8ème) et Network (9ème) après avoir gravi les échelons en remportant le Gr. 3 de Krefeld le Dr. Busch Memorial ainsi qu’un Gr. 2 à Munich devant Speedmaster en guise de préparatoire au Derby.
 
Toujours âgé de 3 ans, Samum, entrainé par le maître Andreas Schütz, défie ses ainés dans le Grand Prix de Baden (Gr. 1) en septembre. Monté par son fidèle jockey Andreas Starke, il survole la course dans un terrain très lourd en battant notamment les vainqueurs de Gr. 1 Daliapour, Holding Court et Paolini. 6ème de l’Arc de Sinndar, se place encore au plus haut niveau à l’âge de 5 ans dans le Deutschland Preis.
 
 
Elevé par Gestüt Karlshof, la famille Faust, Samum est issu de la meilleure famille maternelle allemande. Ainsi, Samum est un frère de deux autres vainqueurs de Gr. 1 : Schiaparelli et Salve Regina, tous deux par Monsun. Le premier cité a remporté pas moins de cinq Gr. 1 dont le Deutsches Derby en 2006 ! Après avoir été acheté par Godolphin pour qui il a confirmé ses grands talents, Schiaparelli est aujourd’hui à Overbury Stud. Sa sœur Salve Regina n’a pas à rougir des performances de ses glorieux frères. Gagnante classique dans le Prix de Diane allemand pour seulement sa deuxième sortie, cette pouliche a surtout défié les mâles dans le Derby allemand, course dans laquelle elle a pris une excellente 2ème place derrière Next Desert. Après trois autres premiers accessits de Gr. 1, Salve Regina est devenue poulinière. Elle est la mère de Salve Germania (Gr. 2).
 
 
Les sœurs de Samum non black-type sont elles de grandes poulinières. C’est ainsi que Samum est un oncle du champion allemand Sea The Moon, gagnant du Derby Allemand de 11 longueurs en 2014 (future étalon à Lanwades Stud en 2015 à £15.000, syndiqué la semaine dernière sur la base d’une estimation de 7 millions d’euros), de la lauréate de Gr. 1 Sortilège, du lauréat de Gr. 1 Seimos, de Samba Brazil (l’un des stars des ventes d’élevage Arqana 2014 vendue pleine de Dubawi) et du yearling top price à Deauville vendu 1.200.000€ en août 2014.
 
Malgré une faible production, son nombre maximum de juments a été d’environ 60, Samum est le père de 24 chevaux de Stakes dont pas moins de 4 vainqueurs individuels de Gr. 1, ce qui fera de lui le seul étalon faisant la monte en France ayant produit au moins quatre gagnants de Gr. 1 en Europe. Ses stars ont pour nom Baila Me (Preis Von Europa), Be Fabulous (Prix Royal-Oak), Durban Thunder (Bayerisches Zuchtrennen) et le champion Kamsin qui comme son père a survolé le Derby Allemand et le Grand-Prix de Baden avant d’empocher un nouveau Gr. 1 à Cologne. Cette année, Samum est également le père de Open Your Heart, 3ème du Derby Allemand, de Liebesbrief (Derby Autrichien Listed) et de North Mum (Oaks de Bratislava).
 
Notes :
Les premiers produits de Kamsin sont âgés de 3 ans en 2014. Deux d’entre eux sont gagnants de Listed.
Sacarina, la mère de Samum est morte en 2011 après avoir été saillie à Sea The Stars. Elle avait été rachetée 800.000GNS (soit environ 1 million d’euros) en décembre 2008 à Tattersalls.
 
De plus, soulignons que la mère de Samum nommée Sacarina est une fille d’Old Vic (Prix du Jockey-Club), lui-même un fils du chef de race Sadler’s Wells, un gain précieux pour le plat comme pour l’obstacle. Ce dernier a été tête de liste des étalons d’obstacle en Angleterre et demeure l’un des « sire » les plus recherchés.
 
Le prix de saillie de Samum sera à 4.500€ poulain vivant, une aubaine pour les éleveurs français et pour un étalon de ce calibre. Précisons qu’il faisait la monte jusqu’à 25.000€ quand il fut à Gestüt Karlshof.
 

Revoir "l'explosante" victoire de Samum dans le Derby Allemand 2000

 


On en parle dans l'article