Turgeon fête ses 30 ans !

12/03/2016 - Grands destins
Il y a pile 30 ans, Turgeon voyait le jour aux Etats-Unis. Double champion des étalons d’obstacle, père de 5 lauréats de Gr.1 et toujours actif au Haras du Mesnil, cet incontournable étalon du paysage des courses et de l’élevage européens entamera en ce dimanche 13 mars 2016 sa 31ème année ! Retour sur son parcours.

Turgeon

 

En théorie, tous les chevaux « prennent » un an de plus au 1er janvier de chaque année. En 2016, la famille Devin a soufflé les 30 bougies de son étalon fétiche Turgeon. C’est Henri Devin qui avait acheté ce fils de Caro et de Reiko au soir de sa riche carrière de course il y a déjà 23 ans. Né aux Etats-Unis pour le compte de George Strawbridge, Turgeon a traversé l’Atlantique pour être entrainé en France par Jonathan Pease.

 

Il a commencé sa carrière à l’âge de 3 ans et signe son premier succès à Chantilly pour sa troisième sortie publique. Dès la suivante, il empoche son premier Gr.2, le Prix de l’Espérance sur 3000m à Longchamp et s’affirme déjà comme l’un des meilleurs stayers de sa génération d’une part, en étant 2ème du Prix Lutèce (Gr.3), et de tous les âges confondus d’autre part, prenant les premiers accessits des Prix Royal Oak (Gr.1) et Kergorlay (Gr.3). A 4 ans, Turgeon fait sien le Prix Vicomtesse Vigier (Gr.2) avant de prendre une place dans le Cadran (Gr.1) de Mercalle qui se disputait encore au printemps en 1990. Cette même année, le cheval commence à voyager. Il participe à la Gold Cup d’Ascot (Gr.1) : 5ème pour une première tentative. Il fera mieux par la suite. En Allemagne, à Cologne, il prend la 3ème place de l’Europa Preis (Gr.1) de Mondrian puis une nouvelle 3ème place dans le Royal Oak en fin de saison en France.

 

Note : Le Prix de l'Espérance a été créé en 1875. Gr.3 à la création des Patterns, il a été promu Gr.2 en 1987. Turgeon l'a gagné en 1989, la dernière année du Prix de l'Espérance et la 110ème édition. Cette course a ensuite été débaptisée pour prendre le nom de Prix Hubert de Chaudenay. C'est en 2004 qu'elle a été rebaptisée Prix Chaudenay.

 

Mais c’est à l’âge de 5 ans qu’il atteint le top niveau en signant ses deux victoires de Gr.1. La première est acquise en Irlande au Curragh dans l’Irish St Leger fin septembre 1991. Un mois plus tard, il s’approprie le Prix Royal Oak devant 7 adversaires. Son éleveur-propriétaire cède aux chants des sirènes et vend Turgeon à Cheik Mohammed Al Maktoum.

En 1992, alors que Turgeon entame sa 4ème saison de courses, le coursier s’envole une nouvelle pour le meeting de Royal Ascot pour participer à la Gold Cup. 3ème cette année-là, il va réitérer ce classement un an plus tard à chaque fois battu par Drum Taps, un cheval entrainé par Lord Huntingdon et monté par le jeune Frankie Dettori. En 30 sorties, Turgeon remportera 7 victoires et se placera à l’arrivée de 14 courses de groupe et Listed.

 

Direction désormais le Haras du Mesnil dans la Sarthe pour commencer une nouvelle carrière, celle d’étalon. Ses premiers produits, au nombre de 26 foals, voient le jour en 1995. Parmi eux, déjà trois black-type : Turnium, placé des Prix Dawn Run (Listed) et Hubert d’Aillières (Listed) ; Turgeonev double vainqueur de Gr.2 à Ascot Wetherby et Turbotière, une triple lauréate de Listed : Prix Panacée, Grand Prix de Lyon, Grand Prix du Sud Ouest. Aujourd’hui âgé de 21 ans, cette mère de Turbotin (Prix Finot, Listed) est toujours en pleine santé. Elle a été saillie ce lundi 7 mars par Doctor Dino.

 

Justement, la longévité est un des points forts de Turgeon et de ses produits. Henri Devin explique : " Turgeon n’a jamais vu de vétérinaire hormis bien entendu pour les prélèvements et vaccins obligatoires. Sa carrière d’étalon n’a jamais été surchargée. Je veux dire par là qu’il n’a jamais sailli un nombre de juments allant jusqu’à 150 et plus. En 2015, sur 52 juments saillies, 48 ont été testées pleines. Cette année, il a déjà sailli 10 poulinières dont une sœur de Scarlet Row*. La première jument testée est également pleine. A 30 ans, Turgeon a toujours aussi bon caractère. Il a quelque peu maigri car n’a plus de dents. Nous lui donnons du mash tous les jours. Il vit dehors nuits et jours mais nous le rentrons par période de grand froid comme ces derniers jours. "

* Scarlet Row est une fille de Turgeon gagnante du Prix Gérald de Rochefort (Listed) et 2ème du Prix Maurice Gillois (Gr.1) d’Or Noir de Somoza. Elle est aussi la mère de Politologue, vainqueur de Listed cette année et 2ème de Gr.1.

 

Au total, les produits de Turgeon ont amassé plus de 22.350.000€ ! Près de 3.400.000€ de primes d’éleveurs ont été distribuées. Son meilleur produit reste l’unique Shannon Rock qui va tenter de faire mieux que ses 4 places de 2ème dans le Grand Steeple de Paris cette année. A son sujet, une course de rentrée sera bientôt ciblée par entourage à Auteuil.

 

Vainqueurs de Gr.1 par Turgeon : Shannon Rock, La Segnora, Exotic Dancer (élevé par Gaëtan Gilles), Turgot, Ice Mood.

Vainqueurs de Gr.2 par Turgeon : Ma Filleule (récemment arrivée au Haras du Lieu des Champs pour y être poulinière), Anay Turge, Violin Davis, La Segnora, Formosa Joana Has, Turko, Gray Steel (élevé par le Haras des Marais), Turgeonev.

Vainqueurs de Gr.3 par Turgeon : Ma Milleule, Formosa Joana Has (4x), Aerial, Don Mirande, Eliga, Ladies Choice, Sol Roc.

Vainqueurs de Listed par Turgeon : Ma Filleule, Paulougas, Turteene, Gaelic Joy, Tango Lima, Shanon du Berlais, Horabora Has, La Segnora, Shannon Rock, Formosa Joana Has (4x), Dragon Mask, Pur Style, Brighter Later, Sept Vérités (élevée par le Haras de Saint-Voir), Turbo Jet (3x), Turbotière, Marie de Bayeux, Turlyr, Baby du Rheu, Turthen, Moon Morning (élevé par Gaëtan Gilles), Scarlet Row, Belle Innocence, Ladytown.

Autres placés de groupe et/ou de Listed par Turgeon : Turnium, Beau Turgeon, Turgello, A Plus Ma Puce, Topinambour, Thuringe, Tevere (élevée par le Haras de Maulepaire), Fortsite, Dédale, Turgeoie Viréenne, Irun For Fun, Gold Heart, Le Bazin, Chapoturgeon, Saint Vivien, Tulipe de Ballon, Thisbée du Mathan, Surgeon de Sivola, Soulongy, Marquis de Carabas, Grammatiste (élevée par le Haras de Maulepaire), Adelaide Square, Têtetcorde Hugaux, Dumet, Usted Me Cara, Umadachar (co-élevée par Nicolas Madamet), Symphonie d’Anjou (élevée par Gaëtan Gilles), Mukonzi Has, Notario Has, Morito du Berlais, Ladies Vision, Raineon, Pieds Agiles.

 

Classement de Turgeon dans le palmarès des meilleurs étalons d'obstacle en France :

Année

Rang

Alloc. Tot (en €)

2015

13

1.000.090

2014

5

1.667.565

2013

4

1.851.425

2012

3

2.252.250

2011

1

2.633.342

2010

3

1.353.710

2009

7

1.091.305

2008

19

661.840

2007

8

876.935

2006

1

1.534.447

2005

5

1.169.430

2004

2

1.232.230

2003

9

714.180

2002

36

285.150

2001

16

452.105

2000

13

470.184

1999

60

186.454

1998

168

63.434