Sablonnets 2016 : Penny Lane et la 1e Listed pour le roi du bon Burger

29/10/2016 - Grands destins
Apparu sur le marché en 2014, le nouveau propriétaire Steve Burgraff, créateur de la chaîne de "hamburgé" Big Fernand, a gagné sa 1e Listed dans le Prix des Sablonnets 2016 avec la 2 ans allemande Penny Lane, présentée par son nouvel entraineur, Francis Graffard, un parisien qui ne craint pas les kilomètres. 

 
Montée par Pierre-Charles Boudot, Penny Lane s'est pourtant faite envoyer 2 fois ballader à l'extérieur mais reviendra s'imposer dans le Prix des Sablonnets à Nantes, en casaque marron toque blanche.

 
 
D'emblée, Steve Burggraf attaque le 1e jour de sélection. Battu 2 fois, il réalise son tout 1e achat individuel à 130.000 € avec une fille d'High Chaparall et Amonita, gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr.1) en 2000 mais poulinière décevante. Il veut non seulement gagner des courses mais aussi préparer un élevage dans une région atypique, le sud de la Sologne, où ce natif d'Alsace, parisien hyper actif, aime à se ressourcer. Certains rient sous cape en y voyant un pigeon qui sera plumé, comme tant et beaucoup trop d'autres avant lui. En effet, la pouliche nommée Hypococristique termine dernière à 10 longueurs en débutant fin octobre 2015 à Saint-Cloud. C'est encore pire que son autre pouliche, Hégémonie, fille d'American Post et Numerieus, qui termine aussi dernière en débutant mais à seulement 7 longueurs de l'avant-dernier. Tout cela pendant que Boetie Racing ne gagne pas une course en 2015 avec ses 5 chevaux...Mais heureusement, Steve Burggraf ne se dégoute pas tout de suite. Il a pris l'habitude d'essayer plusieurs fois avant de réussir. Big Fernand est sa 6e création d'entreprise.
 
 

Steve Burggraf, le roi du bon Burger
 
 
 
Ouf, tout le monde respire le 25 septembre 2016, à Craon, un endroit de la belle campagne de l'ouest où il y a d'ailleurs plein de bon air frais et pas beaucoup de pollution. Penny Lane, la 1e partante de sa 3e vie de propriétaire s'impose dès ses 1e pas dans le Prix Yves Lalleman, un ancien crack-jockey de l'ouest qui fut le 1e pilote d'Alain Royer-Dupré (le maître de Graffard) lorsqu'il a début dans l'ouest. Quel changement de régime pour Burggraff, le roi du nouveau Burger ! Sa casaque avec plastron et toque unies, prouvant qu'il est bien vu par France Galop, brille enfin est son Ecurie de Montlahuc (le nom de jeune fille de sa belle-mère) apparait dans la colonne des vainqueurs. Francis-Henri Graffard creuse le sillon de l'ouest sans chômer. Dix jours seulement après ses débuts, Penny Lane termine 2e du Prix de Nort/Erdre à Nantes, l'épreuve préparatoire au Prix des Sablonnets. Et bim ! Dans la Listed disputée lors de la grande journée automnal de Nantes le 28 octobre, Penny Lane s'impose et offre à son propriétaire une 1e victoire de Black-Type. Moment de grâce chez Big Fernand, d'autant plus que son autre pouliche Heuristique (Shamardal), achetée en aout 2015 pour la somme de 100.000 € débute très bonne 2e l'avant-veille à Saint-Cloud. Ca change des dernières places de l'année précédente. Il pourra trinquer avec sa femme, Sybille également passionnée. Entre ça, son passage remarqué à l'émission l'Angle Eco sur France 2, et la nomination de sa soeur Vanessa Burggraf à la place de Léa Salamé dans " On n'est pas couché" de Laurent Ruquier, il y a des choses à fêter en ce moment.
 

 
 
 
Penny Lane, dont tout le monde aura reconnu dans son nom l'hommage au méga tube des Beatles, a été acquise aux ventes de septembre de Baden-Baden par Laurent Benoit pour la somme de 40.000 €. C'est l'exacte opposée de la fille d'Amonita de sinistre souvenir, cette fois le choix a été portée sur une fille d'une poulinière en or, mère aujourd'hui de 10 vainqueurs individuels pour 11 produits en âge de courir (et le 3 ans vient seulement de débuter par une 4e place...). Les performances de la famille sont uniquement allemandes, mais la mère Peace Time avait déjà donné 2 gagnantes de Groupe, Peace Royale (Sholokhov) et Peaceful Love (Dashing Blade). Le père Lord of England, contrairement à ce que son nom peut indiquer, est un vrai allemand par Dashing Blade, jaune avec 3 grandes chausettes blanches, qui a gagné le Dallmayir Preis chez Mario Hofer et marche bien comme étalon chez les teutons. Il fait la monte à 5500 € à Gestut Etzean, qui est d'ailleurs l'éleveur de Penny Lane.
 
Notons que Francis-Henri Graffard conserve son titre dans ce Prix des Sablonnets à Nantes puisqu'il avait remporté l'édition 2015 avec son bon cheval Maximum Aurelius. Après seulement 5 ans de licence d'entraineur à Chantilly, ce garçon toujours parfaitement bien peigné qui a un faux air de Fabre mais en couleur et avec le son comme les télés modernes, réalise une excellente saison 2016. Penny Lane lui apporte une 47e victoire dans la saison en France avec 72 chevaux qui ont couru et gagné un peu partout en France mais aussi à l'étranger puisqu'Erupt a apporté à l'écurie son 1e Gr.1 à Woodbine dans le Canadian International.