Dans les prés de l'Elevage Mans, la nouvelle rencontre avec Léa et Gérard Delorme

06/10/2017 - Focus éleveurs
2017 est une année riche en émotion pour les Delorme. Après le décès du frère Hubert, voilà qu'un poulain de l'élevage maison, Coquin Mans, jusque là invaincu en Irlande s'est placé de Gr.3 dimanche 1er octobre. France Sire était allé à la rencontre de Léa et son père Gérard Delorme en septembre dernier à Dyo, à deux pas de Charolles en Saône-et-Loire. Voir le REPORTAGE.

 

Bien connus dans l'élevage des AQPS, et des bovins, l'Elevage de Mans a toujours conservé un nombre limité de poulinières. Pour commencer, les deux frères Hubert et Gérard Delorme ont acheté leur première jument dans les années 1970 mais ce n'est que bien plus tard, au milieu des années 1990, qu'ils ont fait l'acquisition déterminante de Friska du Moulin auprès de Simon Philibert. Entrainée par Marc Boudot, cette fille de Royal Charter avait gagné deux courses : la 1ère en débutant en plat et la seconde à Aix-les-Bains sur le steeple. A l'élevage, elle avait déjà donné 3 produits dont l'excellente Nidea du Moulin (gagnante à Auteuil et Enghien) avant de venir à Dyo chez les Delorme.

Pour eux, Friska du Moulin a produit deux autres bonnes femelles : Saphira Mans (2006, Fragrant Mix) gagnante de 6 courses dont le Prix Baroud III à Enghien, le Prix de la Bourgogne à Cagnes malheureusement morte en courses et Quissisia Mans (2004, propre soeur de Nidea du Moulin par Video Rock). Cette dernière a comme Saphira été entrainée par Jean-Luc Pelletan pour ses propres couleurs (puis l'a mise à l'entrainement chez Yannick Fouin). Invaincue lors de ses deux première sorties, Quissisia avait fait sien le convoité Prix des Malavaux à Vichy en étant montée par Christophe Soumillon et en battant au 3e rang la future championne Quevega !

Revenue poulinière, Quissisia Mans a donné comme 2e poulain Coquin Mans par Fragrant Mix en 2012. 3e de sa section au Chaser Day de Paray-le-Monial, Coquin Mans y avait été acheté par Jean-Luc Pelletan, Yannick Fouin et Hans-Peter Sorg, un propriétaire suisse. Débourré par Yann Creff dans le sud-ouest à Mont-de-Marsan, Coquin Mans a ensuite rejoint les écuries mansonniennes de Yannick. Il a gagné sa première course à Paray-le-Monial pour ensuite s'envoler vers l'Irlande. Coquin Mans a en effet été acheté par Willie Mullins pour le compte de George Creighton. Depuis décembre 2016, date de sa première sortie sur l'Ile d'Emeraude, Coquin n'a pas connu le défaite en 4 sorties hormis dimanche dernier. Lors de sa première sortie dans un groupe, un Gr.3 en l'occurence, l'AQPS de 5 ans a fini à 4 longueurs du multiple lauréat de Gr.1 Jezki, 9 ans et 8 Gr.1 à son actif! Chez les Delorme, on attend déjà avec impatience la prochaine sortie de Coquin Mans.

 

Voir le passage de Coquin Mans au Chaser Day de Paray-le-Monial en juin 2014. Il était alors présenté par Jean-Marc Callier

Coquin Mans lors de sa première victoire à Paray avec ses éleveurs Gérard, Hubert et Léa accompagnée de son fils

 

Gérard et Léa Delorme vous présentent leur unique foal né cette année, Hub Mans, nommé en hommage à Hubert, le frère de Gérard. Ce fils de Tiger Groom est né le 7 avril. Il s'agit du 1er produit d'Adhiana Mans (Bonnet Rouge), une soeur des précitées Nidea du Moulin, Quissisia Mans et Saphira Mans. Sur les 3 poulinières de l'élevage, seule Quissisia Mans a été saillie cette année. Elle est pleine de Kapgarde !

Hub Mans


On en parle dans l'article