Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté
Newmarket - le 24/07/2020
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze Up
Doncaster - du 28/07/2020 au 29/07/2020
Summer Store Sale
Doncaster - le 29/07/2020
Spring HIT-P2P Sale

Bucefal, nouveau cheval de bataille pour Gabriel Leenders

26/12/2017 - Focus éleveurs
 En conclusion d'une saison formidable, l'éclectique Gabriel Leenders a remporté le Prix d'Ariste avec son nouveau pensionnaire Bucefal, confié par son éleveur Georges Lacombe qui l'a nommé ainsi ,en l'honneur du cheval de guerre mythique d'Alexandre Le Grand. Il se dirige droit vers le Grand Cross de Pau.


Bucefal, en 2e position (casaque noire) sur le petit passage de route, monté par Alain de Chitray.

 

Le jeune Alexandre Le Grand monta Bucephale, magnifique cheval noir réputé indomptable; en ayant remarqué qu'il avait pris peur de sa propre ombre et en le plaçant donc face au soleil. Après cet exploit en Macédoine,devenu roi, il conquit le monde connu en selle sur ce cheval de guerre légendaire, de la Grèce jusqu'en Inde. 2143 ans après la mort du destrier à la bataille de l'Hydaspe, au Pakistan, un nouveau Bucefal part à la conquête des plus gros obstacles de Pau.

 


Bucefal, facile vainqueur du Prix Joseph d'Ariste.

 

Cet AQPS a débuté à 4 ans sous la férule d'Eric Papon et a remporté sa 2e sortie en plat à Royan. Son entraîneur, anciennement installé dans l'Ouest avant de prendre place dans le Sud-Ouest à son retour du Canada, l'a façonné sagement sur les obstacles, notamment à Pau pendant le meeting 2016/2017, et Bucefal avait fini son hiver par un facile succès en mars à Mont-de-Marsan. Puis il a été absent tout le reste de l'année avant de revenir d'emblée par un succès le 25 décembre, cette fois sous l'entraînement de Gabriel Leenders qui explique : " J'avais connu monsieur Lacombe il y a 10 ans, quand Fassilado avait débuté sa carrière chez mon père. Il m'a contacté cet été pour me confier Bucefal. J'ai eu 3 mois pour le préparer comme je le souhaitais. Après cette victoire, il va courir le 14 janvier puis si tout continue d'aller bien, le Grand Cross." Cette course s'appelle le Prix Gaston de Bataille, ça tombe bien pour un cheval de guerre.

A 30 ans, Gabriel Leenders qui s'est installé à son compte en 2014, ponctue une saison exceptionnelle avec 37 succès, dont des Listed avec Azurcadel, Faubourg Rosetgri ou autre Drôle d'Idée. A Pau, il n'a pris que 4 boxes, mais fait des allers-retours entre Jarzé en Anjou et le Béarn. Il a pour l'instant eu 8 partants pour 3 victoires (Pierre Qui Roule, Dylidancer, Bucefal) et une 2e place de quinté avec Daddy Banbou.

 

 

Quand au propriétaire, Georges Lacombe, père d'Adrien Lacombe, il espère avoir trouvé un successeur à sa championne Fassilado, dont personne n'aura oublié la chevauchée fantastique dans le Grand Cross de Craon en 2010. Agriculteur, petit éleveur à la ferme de la Berthaudrie à Morlac, entre Lignières et Saint-Amand-Montrond dans le Cher, Georges Lacombe possède une douzaine de poulinières d'obstacle, dont il fait saillir environ la moitié chaque année, à ses propres étalons puisqu'il préfère éviter les frais en ayant ses reproducteurs à la maison. Mais de fait, les chevaux en question ne sont guère connus ni commerciaux, et ne saillissent que peu de juments par an.  Pour Fassilado, il avait acquis l'arrière-grand-mère, Udine, née en 1984, et fait sailllir respectivement à Skybolt, Missolonghi et Fado. Pour Bucefal, il a également acquis l'arrière grand-mère, Ixia d'Akon (1974 - Wild Pam). Elle a magnifiquement produit, notamment Twiggy (Showy - 10 vict), Sirène du Lac (Missolonghi - 10 vict) et Vivixia. Cette fille de Missolonghi a remporté 11 victoires en plat, dont le Prix Glorieuse à Maisons-Laffitte. Croisée à Franc Bleu Argent, un fils de Lyphard et Fly Me qui avait fait carrière dans les petits handicaps, elle a donné Myriade, dont Bucefal est le 5e produit.

 

VOIR LE PEDIGREE DE BUCEFAL

 

 


Pistolero, le père de Bucefal.

 

Avant Bucefal, Myriade a donc eu 1 produit par Fado et 4 de suite par Singasinga, sans aucun résultat concret. Mais avec Pistolero, elle a eu de bons vainqueurs de suite : Bucefal et Custer, gagnant à Angers et Meslay-du-Maine chez Jérôme Gendry. Pistolero est un frère de Pistolet Beu par Sadler's Wells, qui n'était pas bon en course. Il avait commencé sa carrière à l'Elevage de la Baie, chez André-Jean Belloir, chez qui il a donné Sweet Deurie, Lord Lyphard, Uno Baie, Pasquiphard. Descendu 2 ans dans le Cher en 2010 et 2011, Pistolero est remonté dans la Manche puis il est mort dans l'anonymat en 2015.

 


Georges Lacombe avec Jonathan Plouganou.