Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
July Selected Horses of Racing Age
Demain : Fairyhouse
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté
Newmarket - le 24/07/2020
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze Up
Doncaster - du 28/07/2020 au 29/07/2020
Summer Store Sale

Etienne Leenders : l'entraineur qui fait gagner les centenaires

29/03/2018 - Grands destins
A l'âge de 98 ans, Michel Marchal s'est éteint. C'était le plus ancien propriétaire d'Etienne Leenders, qu'il accompagnait depuis 1983. Sa casaque bleue blanc rouge avait encore brillé au plus haut niveau ce printemps avec Accentus dans le Prix Violon II. A cette occasion, nous vous contions sa grande histoire dans les chevaux, qui avait pourtant commencé par un terrible accident.


Monté par Kilian Dubourg, Accentus arrache dans la dernière foulée le succès du Prix Lutteur III à Fauburg Rosetgri (PHOTO APRH)

 

La famille et la méthode Leenders triomphent à l'arrivée du Prix Lutteur III, le gros handicap Listed du 25 mars 2018. Ainsi, à 8 ans, Accentus, entraîné par Etienne et Grégoire remporte de haute lutte cette épreuve préparatoire au Prix du Président de la République face à Fauburg Rosetgri, entraîné par Gabriel Leenders. Epouse de l'entraîneur patriarchal, mères des deux autres, co-propriétaire du vainqueur et ex-propriétaire du dauphin, la patronne Christine profite de quelques instants d'extase complète.

S'il se défend d'être cantonné à l'obstacle, car il a obtenu environ la moitié de toutes ses victoires en plat, Etienne Leenders a toujours eu un talent rare pour faire durer ses pensionnaires en steeple ou en cross, notamment le légendaire Chriseti, avec lequel a gagné Christophe Dubourg, le père de Kilian, partenaire d'Accentus. Notons que Kilian Dubourg est devenu un jeune jockey d'obstacle à succès après avoir été l'un des meilleurs cavaliers de courses de poneys dont le plus féroce rival de l'époque, Clément Lefevre, qui a conclu 2ème d'une tête dans le Lutteur III.

Accentus fait à nouveau briller à Auteuil la plus ancienne casaque de l'écurie Leenders, présente depuis...35 ans ! Michel Marchal est aujourd'hui âgé de 98 ans. Malgré cela, il a toujours la passion des courses chevillée aux courses depuis qu'il a découvert les hippodromes, tout jeune avec son père...dans l'entre-deux guerres...Ensuite, ce haut responsable de société d'assurances en France, en Espagne et en Italie, a acquis un logement dans les beaux bâtiments du long de la ligne d'en face, des fenêtres duquel il a une vue imprenable sur l'hippodrome d'Auteuil.

Arrivé en 1983, Michel Marchal a été l'un des tout premiers propriétaires d'Etienne Leenders, qui avait débuté seulement 2 ans plus tôt. " Je l'ai rencontré la première fois car il était associé à Pierre de la Grandière, qui avait 2 poulains de 2 ans à la maison, Tangel et Tigre Mondain. Il m'avait dit que dès qu'il serait en retraite, il prendrait sa propre casaque et aurait un cheval à l'entraînement. je lui ai trouvé un cheval que j'avais en location. Mais au lendemain même de son achat auprès de son éleveur, le pauvre cheval s'est fracturé une jambe ! Il a fallu lui annoncer la terrible nouvelle et je pensais alors que j'allais perdre mon unique propriétaire...Mais Monsieur Marchal qui continuait de m'accorder sa confiance , m'a demandé de lui trouver un 2ème cheval." Au contraire du 1er, le 2ème essai sera une réussite complète. En effet, Etienne Leenders lui fait acheter Triptolème, un excellent steeple-chaser qui lui a offert sa 1ère victoire à Auteuil à l'occasion d'une épreuve très particulière, le Prix des Provinces, réservée aux chevaux entraînés hors de Chantilly et Maisons-Laffitte. " Depuis le jour de la mort de son premier cheval, je lui ai toujours accordé la priorité dans le choix des chevaux qui me plaisaient."

 


Michel Marchal avec Pour Toi Georges, gagnante à Auteuil le 17 juin 2013, monté par Alain de Chitray. (PHOTO APRH)

 

A travers les années, Michel Marchal a toujours eu un bon cheval chez Etienne Leenders, de Pickland à Blushing Béré en passant par Echo des Mottes, Joseille, Pangkot Laut, L'Artiste Français, Quiniland, Pour Toi Georges, Quiniland, Un Succès ou autre Nirja, qui a de plus offert sa 2000ème victoire à l'entraînement d'Etienne Leenders. Principalement intéressé par l'obstacle, Michel Marchal a aussi gagné de belles épreuves en plat, surtout avec Amirant, lauréat du Grand Prix de Nantes (Listed) en 2015. Il aime faire vieillir ses chevaux. Amirant a couru au meilleur niveau en plat jusqu'à 9 ans.

 


Triptoleme


Accentus défend sa casaque depuis 2016. Il avait alors acheté une part de ce bon vainqueur à Craon et au Lion d'Angers au trotteur Jean-Baptiste Bossuet (Ecurie Ténor), ami de très longue date des Leenders, qui avait élevé ce fils de la très bonne La Grande Touche (5 victoires). Notons que La Grande Touche est une fille de Cadoudal et Encore La (Vacarme), jument achetée à réclamer par Leenders et Bossuet lors d'un succès à Rochefort sur Loire en 1990, dans l'objectif de servir de leader de galop lors des plus grosses séances d'entraînement à son crack trotteur Ténor de Beaune, lauréat du Prix d'Amérique 1991 en restant invaincu pour sa 30ème sortie. Née pour le plat mais croisée à des étalons d'obstacle, Encore Là est devenue une poulinière remarquable, mère de 9 vainqueurs individuels !

 


Echo des Mottes, vainqueur du Grand Steeple-Chase du Pin-au-Haras pour sa dernière sortie à l'âge de 13 ans ! Il avait gagné sa 1ère course dix ans auparavant en débutant en plat à Argentan.

 

Victime d'un problème de jambes qui l'a écarté des pistes en 2017, Accentus est revenu par une 2ème place le 25 février à Angers. Programmé pour le Président de la République, il se dirige droit vers son objectif. Et cette fois, même s'il a aujourd'hui du mal à se déplacer, son propriétaire a promis qu'il viendrait sur place. 

Note :
Revenue en grande forme après une année 2017 toute plate, l'Ecurie d'Etienne et Grégoire Leenders a aussi remporté une bonne course de haies le 28 mars à Compiègne avec le vieux Tzar's Dancer, 10 ans, ancien vainqueur du Prix du Président de la République en 2014.