Aujourd'hui : La Teste
Breeze Up Online en direct

Asterion Forlonge, l'attente enfin récompensée pour Pierre Noirot !

22/11/2019 - Focus divers
 Quel soulagement hier pour Pierre Noirot de l'élevage de la Forlonge ! Après un an et demi d'attente, son élève Asterion Forlonge est resté invaincu, lui qui avait été vendu 290 000 £ à Willie Mullins après une victoire en point to point. C'est le commencement d'une belle histoire, pour un cheval qui à 5 ans est passé plus de fois en ventes qu'il n'a couru, et dont le propre frère est né cette année !

 

Asterion Forlonge a enfin retrouvé le chemin des hippodromes !

 

Si vous n'êtes pas quelqu'un de patient, gardez-vous bien loin du monde des courses !  Que ce soit à l'entraînement et surtout à l'élevage, il faut parfois patienter de longues années avant de voir le fruit de son labeur récompensé, quand on est récompensé ! La patience doit faire partie des qualités de Pierre Noirot, qui a attendu patiemment, plus d'un an et demi, pour savoir ce qu'était devenu son élève Asterion Forlonge. Ce beau gris de 5 ans vient de s'imposer hier dans un bumper en Irlande, restant invaicncu pour ce qui était seulement sa 2ème course ! Un long chemin de croix, qui s'est arrêté 3 fois aux ventes, mais qui fait enfin entrevoir les promesses tant attendues ! 

Pierre Noirot dans ses prés de Sauvigny Le Beuréal.

 

Pierre Noirot n'est pas un feignant, çà on peut le dire ! Il passe ses journées à Sauvigny Le Beuréal dans l'Yonne, où il tient une chambre d'hôtes, prend soin de l'élevage familial, et occupe même la fonction de Maire du village depuis 2014 ! En même temps, difficile de ne pas voter pour le bonhomme, tant il est sympathique, et enclin à partager un apéro avec vous, une qualité essentielle, voir indispensable ! L'élevage, cela lui vient de son père Bernard Noirot, qui s'est lancé dedans à la fin des années 60. Aujourd'hui encore, il est très présent, et a même sa maison au milieu d'un pré de poulinières, c'est vous dire s'il est impliqué...Belle du Brizais, la mère d'Asterion Forlonge, évoque de bons souvenirs à Pierre, car elle fut sa toute première poulinière "rien qu'à lui", achetée 4000 € seulement à la vente d'élevage du Lion d'Angers 2012, lointain souvenir, alors pleine de Early March, en provenance du Haras du Magouet de notre cher Patrick Lemarié

 

Belle du Brizais, la mère d'Asterion Forlonge.

 

A l'époque, elle n'a qu'un seul poulain, un mâle de Kapgarde nommé Beau du Brizais, qui deviendra un bon cheval en Angleterre, gagnant de 5 courses en obstacles. La femelle d'Early March qui naitra l'année suivante, Belle Easter, est elle gagnante de 3 courses chez Hector de Lageneste. Vient ensuite un mâle de Coastal Path qui naît en 2014, notre fameux Asterion Forlonge ! Commence alors le long chemin vers les pistes...A la vente d'automne 2015, présenté par le Haras du Lieu des Champs, il est vendu 13 000 €, puis repassera à la Derby Sale de Tattersalls à 60 000 £, puis de gagner un Point To Point et d'être encore vendu 290 000 £ à Willie Mullins ! Cà c'est en 2018, et le cheval ne courra donc sa 2ème course que hier, où il s'est imposé facilement sous la selle de Patrick Mullins. Pierre Noirot n'avait eu des nouvelles de Asterion Forlonge que récemment via l'équipée sauvage de Saone Et Loire Galop, 2 semaines après le cheval gagne, et cette année un propre frère d'Asterion Forlonge, Cashback Forlonge, est né dans l'Yonne. La machine est lancée, il n'y a plus qu'à ce que çà marche ! Et çà semble bien parti !

 

Voici Cashback Forlonge, le propre frère d'Asterion Forlonge né cette année !

 

 


On en parle dans l'article