Demain : Lexington, Kentucky
July Selected Horses of Racing Age
Fairyhouse - du 14/07/2020 au 15/07/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté
Fairyhouse - le 24/07/2020
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze Up

Le roi Martaline s'est éteint à 20 ans

26/11/2019 - Grands destins
 Etalon phénoménal, retraité depuis un an, Martaline s'est éteint paisiblement dans son paddock habituel à 11h00 ce matin du mardi 26 novembre au Haras de Montaigu où lui a succédé son fils Beaumec de Houelle. Ce week-end, Martaline venait encore de faire une razzia des 2 côtés de la Manche. 

 

Ces dernières heures, Martaline venait encore d'imposer sa loi en France et en Angleterre, grâce aux succès de Paul's Saga dans le Prix Léon Olry-Roederer (Gr.2) à Auteuil, Hell Boy dans la Grande Course de Haies de Compiègne (Gr.3) et Papagena (Listed) à Kempton. En début de mois, celui qui s'est battu dans un duel féroce pendant une 15aine d'années face à Saint des Saints pour le titre de roi de l'obstacle français en Europe, s'était encore distingué avec Nirvana du Berlais dans le Prix Cambacérès (Gr.1), succédant au palmarès de cette épreuve à Beaumec de Houelle, autre fils de Martaline ! Ce dernier compte plus de 10 gagnants de Gr.1 des 2 côtés de la Manche, le premier en date étant Dynaste en 2012. Deux ans plus tard Martaline signait un doublé de Gr.1 à Cheltenham avec le même Dynaste dans le Ryanair Chase suivi de Very Wood le lendemain dans le  Albert Bartlett Novices' Hurdle. Puis on a vu Kotkikova, Kamelie, Disko, Srelighonn, Styline, We Have A Dream, Terrefort, Chimère du Berlais, Martinstar, Athena du Berlais, avant donc les 2 mâles pré-cités. On constate ainsi que Martaline a eu autant de succès avec ses femelles qu'avec ses mâles, ce qui n'est pas chose commune, et que sa succession au haras, avec Beaumec de Houelle et Nirvana du Berlais mais aussi Kitkou mais aussi de futurs étalons potentiels parmi ses plus jeunes générations dont plusieurs mâles ont été conservés entier dans cette perspective.

  


Martaline

 

Magnifique cheval gris avec un fort modèle (1,68 m) mais aussi beaucoup d'élégance et un tempérament idéal, Martaline fut un très bon cheval de course chez André Fabre. Vainqueur à 2 ans, placé du Prix La Force à 3 ans, il s'est révélé à 4 ans en gagnant deux Groupes sur 2400 et 2800 m. Egalement dauphin d'Ange Gabriel et Cherry Mix dans le Prix Foy et le Grand Prix de Deauville (Gr. 2). Issu de l'élevage de Khaled Abdullah, c'est un fils de Linamix qui a lancé ce dernier dans le registre de l'obstacle. C'est le frère aîné de Coastal Path, étalon qui a bien fonctionné avec sa retraite précoce, Reefscape, lui aussi un étalon mais quasiment stérile, et l'oncle de Doha Dream et le cousin de The Anvil.

 


Martaline lors de sa victoire dans le Prix Maurice de Nieuil (Gr.2) monté par Christophe Soumillon, devant le futur champion Westerner.

 

Ayant couru jusqu'à 5 ans, il a fait toute sa carrière d'étalon au Haras de Montaigu, recruté en 2005 par Aliette Forien, jusqu'en 2018 où il avait subi une attaque cardiaque en toute fin de saison de monte. Sybille Gibson, la directrice du haras, déclare ainsi : " Le champion Martaline est parti ce matin retrouver les étoiles. Son cœur s’est arrêté lors de sa sortie quotidienne dans son paddock. Il va laisser un immense vide au Haras de Montaigu mais son sang n’est pas prêt de s‘éteindre grâce à tous les champions qu’il a engendré.

Merci Martaline"
 

 


On en parle dans l'article