Demain : Newmarket
Guineas Breeze Up Sale
Newmarket - du 09/07/2020 au 10/07/2020
July Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age
Fairyhouse - du 14/07/2020 au 15/07/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté

Grand Cross de Lignières : Boeing du Bara, le cheval du coiffeur

28/06/2020 - Evénements
Elevé à Sartilly par le coiffeur de Philippe Bréchet, Boeing du Bara volait jusqu'à maintenant en dessous des meilleurs. Mais le pensionnaire de Gabriel Leenders est passé pour la 1e fois par delà les nuages lors d'un dernier dimanche de juin pluvieux dans le Cher à Lignières-en-Berry pour le Grand Cross, la 4e étape du Trophée National du Cross Haras du Lion. Revoir le direct et les photos.

 

 Gabriel Leenders avait remporté la 1e étape du Trophée National du Cross avec Blason d'Or, un ancien achat à réclamer, sous le soleil d'un 12 janvier à Pau. L'année 2020 démarrait sous les meilleurs auspices et s'annonçait sereine et productrice. Puis le Coronavirus est venu tout deglinguer le programme. A l'abord du 2e semestre, la 4e étape du Trophée National du Cross Haras du Lion s'est disputée lors d'un dimanche pluvieux sur le pourtant très bel hippodrome de Lignières, encore contraint au huis clos dans le cadre d'un confinement qui s'éternise. Les vainqueurs de la 2e étape à Mont-de-Marson et de la 3e étape à Lyon, Tequila Sun et Densovent, avaient fait le déplacement dans le Cher mais ils ont du s'incliner face à un nouveau pensionnaire de Gabriel Leenders.

 


Boeing du Bara au rond de présentation, juste après l'interview par Arnaud Poirier de son jockey Romain Bonnet qui a décrit très précisement le scénario qui allait se dérouler....

 

En effet, Blason d'Or est en vacances mais le jeune entraineur à la mode, passionné de la discipline, a sorti une autre cartouche avec Boeing du Bara. Avant la course, son jockey Romain Bonnet avait expliqué qu'il souhaitait patienter le plus longtemps possible, surtout sur la longue distance de 6000 m, afin de préserver son changement de vitesse. Tout s'est déroulé comme sur le plan. Très discret jusqu'à 800 m du but, Boeing du Bara a surgi à l'entrée du dernier tournant puis filé au poteau, sans être inquiété par Lucky Net Love, le propre frère de Net Lovely, et Vol Noir de Kerser, le double lauréat des éditions 2017 et 2019 qui a bien fini après avoir longtemps patienté. 

 


Tandis que C'Lartist Maulde est parti en tête devant Tequila Sun, Boeing du Bara a démarré patiemment, ici en avant-dernière position au passage du 1e gué.

 

Jockey d'obstacle confirmé mais rarement sollicité pour de vrais bons chevaux, Romain Bonnet vient d'aligner  4 courses en selle sur Boeing du Bara, pour 3 victoires et une 2e place ! Il ne travaille pas chez Gabriel Leenders et ne monte pas pour lui par ailleurs. Il travaille à Deauville et monte beaucoup pour Guillaume Lassaussaye. Il a monté Boeing du Bara pour la 1e fois au Pin au Haras dans un cross de série et s'est imposé d'emblée alors que le cheval restait sur une chute à Craon avec Clément Lefebvre. " Ce jour là, Wilfried Lajon qui le montait d'habitude était en arrêt et Angelo Gasnier pris sur un autre hippodrome", explique Philippe Bréchet. " Gabriel Leenders m'a proposé Romain Bonnet qui montait d'autres courses au Pin ce jour là car il le connaissait. Ce choix m'allait très bien car je connaissais aussi Romain et il sait monter en donnant beaucoup de rênes, ce qui est bon pour Boeing du Bara qui a eu des difficultés avec ses rotules. Pour la même raison, le terrain alourdi de Lignières a été à son avantage."

 


Boeing du Bara monté sagement, dans une course menée ici par Blague Pas, C'Lartiste Maulde, Tequila Sun et Lucky Net Love.

 

Après Le Pin, le nouveau duo a enchaîné à Durtal et s'est retrouvé pour conclure 2e de Bucefal le 24 mai à Craon. Il est amusant de constater que Romain Bonnet est le fils d'Hervé Bonnet, lui-même un ancien qui a réussi une bonne carrière dans l'ouest mais en plat, notamment en montant pour Etienne Leenders...le père de Gabriel.

 

 

Boeing du Bara porte donc la casaque de Philippe Bréchet, associé à Janick Duchesne. Philippe Brechet reste connu comme un gentleman-rider d'obstacle de génie, associé à de nombreuses vedettes dont Archy Bald avec qui il a gagné 5 fois le Grand Cross de Craon. Son fils Leo-Paul se distingue à son tour parmi les jeunes cavaliers après avoir brillé chez les poneys. Philippe Bréchet a déniché Boeing du Bara...chez son coiffeur dans la Manche ! " Sébastien Aubel est un ami installé à Sartilly et mon coiffeur de longue date. J'y suis d'ailleurs allé hier. "

 


 

Boeing du Bara est le 11e et dernier produit de sa mère Full of Wisky (Useful), une élève du Haras de Mirande (également installé à Sartilly), AQPS 3 fois gagnante à petit niveau chez Isabelle Pacault. Avant Boeing, elle avait déjà donné l'excellent Unzo du Bara (Network), gagnant à Auteuil et multiple placé de grands steeples de province déjà pour le compte de l'association composée par Philippe Bréchet et Janick Duchesne. retraité de l'enseignement professionnel. " C'est pour sa casaque que j'ai gagné la derrnière course de ma carrière, en 2006 au Lion d'Angers. Il aussi gagné le Grand Cross de Craon avec Faspard de Nuit en 2004."

 


Boeing du Bara avec sa lad Dana, son jockey Romain Bonnet et le président de Lignières, Emmanuel Lagarde.

 

Unzo du Bara fut confié à François Nicolle. Ce dernier a également entrainé Boeing du Bara, sujet très tardif qui n'a débuté qu'en décembre de ses 4 ans. Vainqueur de sa 1e course à 6 ans en cross à Angoulême, il a longtemps souffert de ses rotules mais il a progressé petit à petit. " François Nicolle n'ayant plus de jockey de cross à la maison, il a préféré ne pas le garder et nous l'avons proposé à Gabriel Leenders", termine Philippe Bréchet. " Désormais, nous allons viser le Grand Cross de Craon." En cas de victoire, Philippe Bréchet s'y imposerait pour la 7e fois, après 5 succès en selle sur Archy Bald et une victoire avec Fujiyama en 2002.

 

GALERIE PHOTOS


Vol Noir de Kerser avec Thomas Beaurain.


Lucky Net Love avec Felix de Giles.


Densovent avec Marc-Antoine Dragon


 


On en parle dans l'article