La Teste - le 27/05/2020
Breeze Up Online en direct

Le projet obstacle à Maisons-Laffitte enterré par France-Galop

01/10/2014 - Focus divers
Porté par Jacques Myard, le maire de Maisons-Laffitte, le projet de la création de pistes d'obstacle sur l'hippodrome mansionnien en remplacement de l'abandon d'Enghien a fait pschitt...Très controversé par les entraineurs qui étaient vent debout contre cette idée, le projet a été définitivement enterré au dernier conseil d'administration de France Galop.

Le paquebot mansonnien avec son hippodrome trop souvent vide et son centre d'entrainement de grande qualité, mais pas assez rempli et fortement déficitaire, reste décidément difficile à manoeuvrer. Son destin est souvent l'objet de grands débats, sinon de grêve. Déjà fermé il y a 10 ans puis rouvert quelques jours plus tard suite aux appuis politiques trouvés par le député-maire Jacques Myard, il a été le théâtre d'une grêve en novembre 2013 de la part des employés de l'hippodrome en réaction à un plan d'économie. Le dernier plan proposé pour sa sauvegarde, qui a pour conséquence directe la santé du centre d'entrainement adjacent, était assez révolutionnaire : supprimer l'exploitation de l'hippodrome d'Enghien pour créer des pistes d'obstacle à Maisons-Laffitte, qui n'aurait de piste pour les courses plates uniquement sur la ligne droite. Sachant que l'espace est bien sûr plus restreint qu'à Enghien. De nombreux entraineurs d'obstacle de en France avaient laissé entendre leur désaccord, et les 2 conseils du plat et de l'obstacle ont livré un avis défavorable, en conséquence de quoi le conseil d'administration de France Galop a logiquement abandonné l'idée.

 

Conseil d'Administration de France Galop du lundi 29 septembre 2014

Boulogne Billancourt, mercredi 1er octobre 2014 – Le Président de France Galop, Bertrand Bélinguier, a réuni le Conseil d'Administration, lundi 29 septembre 2014.

En ouverture de la réunion, le Président a informé les membres du conseil :

}  de la tenue d'une Assemblée Générale du PMU le 6 octobre pour entériner la nomination de Xavier Hürstel au poste de Président Directeur Général.

Le Conseil s'est félicité de ce choix qui assure une certaine continuité dans la conduite des importants dossiers qui attendent le PMU dans les prochaines années. Il a remercié Philippe Germond pour la qualité de son action au cours des cinq années écoulées notamment dans le cadre de l'ouverture du marché des jeux.

}  du rendez-vous constructif que le Ministre du budget lui a accordé ainsi qu'à son homologue du trot. Cette réunion a été l'occasion d'acter les avancées du plan mis en œuvre, suite aux recommandations du Comité stratégique. Elle a permis d'aborder également les difficultés rencontrées par les propriétaires à la suite de l'augmentation de la TVA au 1er janvier 2014 et son impact négatif sur le nombre de chevaux à l'entraînement.

 

Lors de la réunion, plusieurs dossiers ont été abordés :

}  Plan à Moyen Terme de France Galop (2015-2020)

Les membres de Conseil ont souhaité qu'il soit approfondi en y intégrant les données budgétaires 2015 en provenance du PMU.

 

}  Galop 2020

Le Directeur Général a présenté une première synthèse des travaux réalisés en externe et en interne qui seront présentés au Comité et feront l'objet dans les mois à venir d'un plan d'action en ligne avec le PMT de France Galop.

Les membres du Conseil d'Administration ont rendu hommage à la qualité du travail réalisé et à l'implication des différents participants socio-professionnels et du personnel de France Galop.

 

}  Projet Maisons-Laffitte

Le conseil a pris connaissance des positions des Conseils du Plat et de l'Obstacle qui n'estiment pas envisageable de se séparer pour le premier de l'ensemble des pistes plates de l'hippodrome de Maisons-Laffitte, pour le second de l'outil de travail que représente l'hippodrome d'Enghien.

Le Conseil, en conséquence, a décidé de ne pas poursuivre l'étude du transfert des parcours d'obstacles d'Enghien vers Maisons-Laffitte.

 

}  Programme des meetings d'hiver (Plat & Obstacle) 2014 – 2015

Le Conseil a approuvé les projets de programme des meetings d'hiver.