Demain : La Teste
Breeze Up Online en direct

GDE : la relaxe de Caen, GDE comme à la maison …

22/01/2015 - Focus divers
Quel monde bien étrange ! A l'heure où une France meurtrie s'engage corps et âme contre le terrorisme, la justice, elle, ne semble pas plus pressée qu'avant de s'occuper des djihadistes du déchet ultimes. Aussi, c'est sans surprise que le procureur général de la cour d'appel de Caen a cassé la décision du TGI d'Argentan. Par Liz Hallopé

 

Une histoire sans fin

Le 13 Mai 2014, le tribunal correctionnel d'Argentan ordonne la fermeture définitive du site d'enfouissement de déchets de RBA à Nonant le Pin et se voit condamnée à 10 000 € d'amende pour stockage illicite de déchets interdits ( dépôt de 1856 tonnes de déchets illégaux sur le site) C'est une 1ère victoire de taille pour les opposants à la décharge, qui à l'époque, tiennent le piquet depuis le mois d'octobre et l'arrivée des 1ers camions.

 


Maître Faro, avocat des associations, représentant les parties civiles, discutant avec Yannick Soubien, 2e vice-président du Conseil régional de Basse Normandie lors du procès en appel. ©n'orny


Depuis, de huile (de moteur !) a coulé dans l'Orne. C'est sans surprise que la nébuleuse GDE fait appel de cette décision et le procès en appel qui s'est déroulé à Caen début novembre fut grand-guignolesque. Pour rappel,  la demande de relaxe de GDE s'était basée sur le fait qu'on ne peut poursuivre une personne morale (ici donc GDE) QUE si celle-çi est représentée par une personne physique (qui porte donc la responsabilité).

 

Justice Surprise : merci les enfants


L'annonce du rendu d'appel n'a donc que confirmé ce que pensent depuis longtemps les opposants: GDE est en terrain plus favorable dans la plaine de Caen. Sponsor de nombreux événements sportifs et culturels dans la région, l'entreprise, comme le rappelle fièrement son directeur général Hugues Moutouh "Gde a gagné tous les procès en appel"…  Pas étonnant dans ce contexte.

 

Lors de la galette des rois sur le nouveau camp du FRO : mais que fait Ségo ? ©N'orny


Les anti-GDE annoncent d'ores et déjà leur pourvoi en cassation et espèrent être entendus et jugés en terrain plus "neutre", en attendant désespérément que la Ministre de l'écologie se prononce enfin sur le dossier. D'ailleurs, on se demande bien ce que fait Ségolène Royal, pourtant belle parleuse et prompte à s'offusquer de tout comme de rien, mais pourvu seulement que ce soit vendeur...Pour autant, ces lanceurs d'alertes écolo continuent de croire en leur valeurs et leur motivation ne s'est jamais étiolée. Que 2015 soit l'année où cette méga-décharge dégage définitivement des terres d'excellence de Nonant