Prix Héros XII pour Saint Goustan Blue : gloire à Blue Bresil

15/10/2018 - Actualités
 Pour sa 15ème victoire en 19 tentatives à 6 ans, Saint Goustan a fait grosse impression dans le Prix Héros XII, la dernière préparatoire au Prix La Haye Jousselin, devant un Milord Thomas de retour au premier plan. il met encore à l'honneur Blue Brésil, étalon remarquable parti en Angleterre fin 2015.

 

 

 Mais comment on a pu laisser partir Blue Brésil fin 2015 ? Aujour'hui l'un des étalons d'obstacle les plus recherchés, il faisait la monte pour un petit tarif au Haras de la Croix Sonnet, avec un détour effectué par le Haras du Grand Chesnaie en 2013. Fils de Smadoun au modèle très imposant, Blue Bresil a eu une carrière de course atypique sous la férule de 3 entraîneurs successifs, Brigitte Halley des Fontaines, Lionel Larrigade et Pierre Costes, qui ne faisaient pas tout ce qu'ils voulaient car il fallait suivre les désirs du propriétaire Freddy Tondelier. 3ème des Prix Hocquart (Gr.2) et Noailles (Gr.2), il a très bien couru dans le Jockey-Club et même l'Arc de Triomphe.

 


Blue Bresil à Yorton Farm.
 

Puis il est passé sur les obstacles...et a débuté directement dans un Gr.2, le Prix Jacques d'Indy (Gr.2) tout près de Long Run. Il a enchaîné par 2 autres deuxièmes places dans les Prix Pépinvast et Amadou, avant de sortir par la grande porte avec un succès, de retour en plat, à Chantilly. Blue Bresil était toujours entier mais à l'époque, la fureur pour les étalons d'obstacles n'était pas encore engagé. Passé à la vente de février 2010, à 5 ans, il a été acquis par Hervé Bunel pour 76.000 € pour le compte de son éleveur Jean-Louis Pariente, et il a débuté tardivement sa 1ère saison à la Croix Sonnet au tarif minimal de 1500 € seulement. Bue Brésil, qui signe beaucoup ses produits, a sorti ses premiers vainqueurs à 3 ans, puis sa 1ère lauréate de Listed (Babylone des Mottes) dans un bumper en Angleterre en mars 2015. Il n'en fallait pas plus que ses redoutables fouineurs d'anglais s'intéressent à son cas. A l'automne, David Futter, le patron de Yorton Farm, annonçait qu'il avait acheté le cheval pour le compte des associés James Potter et Dye Walters. Blue Bresil fut un choc culturel Outre-Manche, où on ne rentre jamais de chevaux d'obstacle pour devenir étalon, même comme étalon d'obstacle. Mais le succès populaire a été immédiat car Blue Bresil saillit plus de 120 juments par an depuis 2016. Rappelons qu'il ya a beaucoup moins de juments d'obstacle en Angleterre qu'en Irlande. 

 

 
Saint Goustan Blue s'envole sur la rivière des tribunes (photos APRH)

 

Futter n'a pas eu à attendre longtemps avant de voir les produits de Blue Bresil briller au plus niveau à Auteuil. Son 1er gagnant de black-type sur la Butte Mortemart est arrivé en juin 2016, et ce fut justement Saint Goustan Blue. Depuis, en France, il y a eu Yosille, Ci Blue, Miss Salsa Blue, et tout récemment L'Autonomie. Pendant ce temps là, en Angleterre, Le Prézien a gagné plusieurs Groupes dont l'un à Cheltenham.

 

 

Saint Goustan Blue est un pur produit de la méthode Macaire, qui vise très juste dans ses engagements avec lui. Son palmarès est ainsi très éloquent : 15 victoires en 19 sorties, et 4 places de 2ème et 3ème. Gagnant de bout en bout et repoussant aisément toutes les attaques dans le ligne droite du Prix Héros XII, lui qui avait déjà remporté le Prix Clermont-Tonnerre (Gr.3) en mars pose ses jalons pour prendre le leadership des chevaux d'âges sur le steeple-chase, dans une élite amputée de nombreux éléments ces derniers mois. Mais attention. Excellent 2ème, Milord Thomas a démontré qu'il faudra lui passer sur le corps pour rêver de Prix La Haye Jousselin.

 

 

Il semblerait que Blue Brésil ait ramené son aptitiude au saut sur la mère de Saint Goustan Blue. En effet, Les Saintes Glaces, par le décevant australien Baryshnikov, avait gagné à 2 ans sur 1100 m à Nantes chez Jean-René David, avant de beaucoup peiner à très faible niveau en plat, à tout petit niveau. Cela ne l'a pas empêcher de devenir une poulinière remarquable, dont les 6 premiers produits sont vainqueurs, nés d'étalons très divers : Saint Goustan (Zéro Problemo), Prince Joli (Laveron), Malineglaces (Malinas), Vision Sainte (Visionary), Saint Goustan Blue (Blue Bresil) et enfin Viola St Goustan (Diamond Boy). Heureux éleveur que ce monsieur Albino Bassi !

 

 

Lors de sa 1ère saison en 2016, une seule et unique jument française est partie à la rencontre de Blue Bresil : Bugatti des Mottes (soeur de la gagnante de Gr.1 Adriana des Mottes), qui a eu une femelle née en 2017. Cette année, l'Ecurie des Mottes a eu 2 nouveaux foals de Blue Bresil, un mâle de Banco des Mottes et une femelle de Sun des Mottes. Et seulement 2 autres produits de Blue Brésil sont nés en France, une fille de Mer et Terre au Haras de Dodville, et une fille de Super Maman au Haras des Rouges chez Xavier Leredde. Les autres produits déclarés sur France Galop proviennent de chez Yorton Farm.

 


Albino Bassi, éleveur de Saint Goustan Blue


Voir aussi...

Focus Elevage

Fairlady du Granit : la nouvelle association Robert/Gabeur

Le 1er Aout 2018, une certaine Fairlady du Granit s'impose en débutant dans le Prix Alain Grimaux à la Teste de Buch, associée à Clément Lefebvre, pour l'entraînement de Gabriel Leenders. Cette jument à été élevée à l'élevage du Granit, chez Pierre Olivier Robert, en association avec Benoit Gabeur. Rencontre avec son naisseur surnommé affectueusement "Pierrot", qui nous raconte l'histoire de cette prometteuse jument.