Vente d'Automne Arqana 2016 - Bilan Jour 2 : 3 yearlings Ă  plus de 100.000 euros

16/11/2016 - Ventes Ă©levages
La deuxième journée de la Vente d’Automne était consacrée aux yearlings à vocation obstacle. Si les indicateurs étaient en baisse par rapport au même exercice de 2015, trois yearlings ont néanmoins été l’objet de transitions à plus de 100.000€. Voir les résultats complets, anecdotes, photos, vidéos et différés.

VOIR LES RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES

Ci-dessous, Mocacrème Has, top price de la vacation des yearlings d'obstacle ©APRH

 

Un top pour Hamel Stud

La jeune Hamel structure Hamel Stud qui élève avec l’affixe Has a été à l’honneur en vendant le top price de la vacation. Le lot 336 a ainsi été acheté 125.000€ par Hubert Barbe (Horse Racing Advisory). Ce dernier a battu le Haras de Saubouas et Guillaume Macaire. Le poulain entier nommé Mocacrème Has est un fils de Saint des Saints et de l’excellente Monika, gagnante et multiple placée de Listed sur les obstacles. Cette dernière a déjà produit les bons Momita Has et Mocalacato Has, vainqueurs de Listed à Auteuil comme leur mère. Il y a un an souvenez-vous, Mocalacato Has avait été acheté 260.000€ par Robert Collet ; il était présenté par le Haras du Lieu des Champs à la vente d’automne 2015. Quant à Momita Has, elle est d’ores et déjà inscrite au catalogue de la vente d’élevage 2016.

 

Voir la vente de Mocacrème Has, top price de la deuxième journée à 125.000€

 

La famille Papot continue ses investissements

La famille Papot épaulée de Benoit Gabeur s’est fait adjugée le lot 274, un fils de Blue Bresil né dans la pourpre étant un frère des gagnants de Gr.1 Or Ou Argent, Golden Silver et des très bons Bielo Viesa et Diamond Boy, aujourd’hui étalon. C’est d’ailleurs le Haras de la Croix Sonnet, top vendeur du jour, qui présentait ce poulain nommé Blue Silver. Précisons que Blue Bresil faisait la monte chez Noëlle Hosselet jusqu’en 2015 et que Diamond Boy y est toujours disponible. Les enchères sont montées jusqu’à 115.000€. C’est Hervé Bunel de l’Agence FIPS qui a signé le bon. Ce dernier a battu Richard Venn accompagné de David Futter, les sous-enchérisseurs. Nul n’est besoin de signaler que nos amis anglais adorent Blue Bresil à tel point qu’ils ont acheté l’étalon pour le faire stationner à Yorton Farm. Mais signalons également qu’ils tiennent Diamond Boy en haute estime.

 

Voir la vente du frère de Golden Silver, Or Ou Argent et Diamond Boy. Blue Silver a été acheté 115.000€

 

Guillaume Macaire battu sur le top mais…

Si Guillaume Macaire a été battu sur le top price, il a cependant pris sa revanche sur le lot 356, un autre fils de Saint des Saints présenté par le Haras des Brousses. Elevé par Jean-Claude Campos, le frère du gagnant de Gr.2 Pierrot Lunaire a été acheté 110.000€. Lors des enchères, Guillaume Macaire était en compagnie de Pierre de Maleissye Melun, lui-même au téléphone avec un anglais.

 

Un autre fils de Saint des Saint a réalisé un top. Il s'agit du frère de Pierrot Lunaire acheté 110.000€

 

Si souvent sous-enchérisseur

Paul Basquin du Haras du Saubouas a de nombreuses fois été battu sur les tops price. Notamment sous-enchérisseur du lot 356 (voir ci-dessus) puis du lot 330, un fils hongre de Kapgarde présenté par Hamel Stud acheté 75.000€ par Hubert Barbe, le Haras de Saubouas a cependant acheté 6 lots dont les lots 376 et 362. Le premier cité, acheté 65.000€, est un fils de Saint des Saints avec une mère par Turgeon, propre sœur du lauréat de Gr.1 à Auteuil Turgot. Ce beau poulain nommé Saint Corneille était présenté par The Channel Consignment pour le Haras du Mesnil. Rocheston, le lot 326, présenté par le Haras du Camp Bénard à quant à lui été acheté 55.000€. Sur cette enchère, Paul Basquin a battu Guy Petit.

 

Saint Corneille, magnifiquement présenté, l'un des 6 achats de Paul Basquin ©APRH

 

Noëlle Hosselet du Haras de la Croix Sonnet, l'étalon Saint des Saints et Hubert Barbe (Horse Racing Advisory) sont les tops vendeurs, étalons et acheteurs du deuxième jour en termes de chiffres d'affaires

 


On en parle dans l'article