Arqana - Elevage 2018 : un éleveur tchèque s'offre une Kapitale

09/12/2018 - Ventes élevages
Lukas Travnicek, un éleveur tchèque qui s’est porté acquéreur du Haras de Beaufay, n’a pas hésité à débourser 150.000€ pour la lauréate de Groupe Kapitale. Cette sœur de Kamsin a été le top price de ce dimanche 9 décembre. Voici un extrait de ce qu’il fallait retenir pour cette deuxième journée.
 
 
Kapitale pour le tchèque Lukas Travnicek
La gagnante de Gr.3 et placée de Gr.1 Kapitale (VOIR SON PEDIGREE) avait attirée un certain nombre d’acheteurs éventuels mais à la finale, seuls deux ont bataillé pour se faire adjuger cette sœur de Kamsin, Larissa Kneip d’une part qui agissait en compagnie de Horst Pudwill (voir plus bas) et Tomas Janda, le courtier tchèque qui a eu le dernier mot à 150.000€ pour le compte d’un compatriote, Lukas Travnicek. Ce dernier a acheté le Haras de Beaufay (lieu d’élevage de Vieux Beaufai, Diamant de Beaufai, …) en 2006 et a pris son temps pour rénover à neuf cette structure basée au Sap André au nord-est de Gacé dans l’Orne. Tomas Janda nous a expliqué : « Monsieur Travnicek a toujours des poulinières en République Tchèque et aimerait en avoir entre 10 et 12 ici en France dans son nouveau haras. Je ne savais pas que j’étais contre Larissa. Le plus drôle est que je travaille avec elle depuis au moins 10 ans. Concernant Kapitale, c’est une vraie belle jument, gagnante de Groupe. Nous avons essayé d’acheter hier samedi mais les prix n’étaient pas dans notre budget. Monsieur Travnicek aimerait avoir un élevage commercial pour qu’il puisse également vendre sa production quand il le voudra. Tout à l’heure, nous avons également acheté la placée de Listed Holly Polly pour 40.000€. C’est une cousine de The Juliet Rose. »
 
 
 Kapitale sur le ring ©APRH
 
 
Elevée par le Gestüt Karlshof, Kapitale avait défendu les couleurs de ses éleveurs, la famille Faust en compétition chez Andreas Wöhler. Lauréate de Gr.3 à Cologne à 3 ans sur 2200m puis 3ème du Premio Lydia Tesio (Gr.1) dans la foulée associée à Johann Victoire, Kapitale avait été exportée en Amérique du Nord à 4 ans pour courir à Arlington et Woodbine en se plaçant 4ème de Gr.1 et de Gr.2. La même année, en novembre 2012, elle est achetée $435.000 à Fasig Tipton, achetée par Wertheimer & Frère qui a recherché le sang de Monsun en croisant la jument à Samum, Manduro et Maxios dont elle était pleine sur le ring. Pour l’heure, on compte un vainqueur au Maroc dans sa production. Son 2 ans par Intello nommé Kapitaliste est à l’entraînement chez Freddy Head et n’a pas encore débuté.
 
 
Tomas Janda ©APRH
 
 
Bartira va s’essayer aux Capucines
« C’est une jeune jument et il y en a peu comme ça, nous allons l’essayer aux Capucines avec nos associés habituels » à commenter Eric Puerari après l’achat de Bartira (VOIR SON PEDIGREE) pour 135.000€. Le fait que cette fille de Cape Cross soit issue de la famille de Zagora a sans doute joué dans l’affecte de l’animateur du Haras des Capucines puisque la championne avait été élevée sur ces mêmes terres. Présentée pleine de Dream Ahead par le Haras d’Etreham pour le compte d’éleveurs brésiliens, le Haras Bonne Chance qui stationne leurs juments chez la famille de Chambure, Bartira a déjà prouvé sa qualité de mère en donnant le gagnant de Listed Pappalino pour son premier produit. Ce fils de Makfi âgé de 2 ans a remporté le Prix Delahante il y a un mois à Borelly sous l’entraînement de Jérôme Reynier. Fille de Briseida (1000 Guinées Allemandes Gr.2) et sœur de Brisanto (Preis der Winterfavoriten Gr.3), Bartira était gagnante à 3 ans pour sa rentrée à Argentan sous l’entraînement de Mikel Delzangles qui entraîne également son deuxième produit, un actuel yearling conservé par ses éleveurs. Bartira avait été achetée 120.000 Gns yearling en 2012 et son fils Pappalino avait été déniché 18.000€ en octobre par Pierre Boulard.
 
Waldfee, une belle opération signée par le Haras des Embruns
La jeune jument Waldfee (VOIR SON PEDIGREE) a fait monter les enchères jusqu’à 95.000€ sur le ring pour … un rachat. L’histoire aurait pu se terminer là mais Chris Richner a souhaité négocier à l’amiable avec Marie Illegems du Haras des Embruns qui vendait cette fille de Dansili pleine pour la première fois de Charm Spirit. Les deux parties sont tombées d’accord sur le prix rond de 100.000€. En décembre 2017, Marie Illegems avait acheté cette pouliche sortant de l’entraînement pour 24.000€ en signant son bon d’achat « Ecurie Un Crin d’Or » du nom du cheval élevé par sa mère Isabelle, un cheval de sport gagnant au niveau international.
 
 
Waldfee a été rachetée sur le ring 95.000€ mais vendue à l'amiable 100.000€, la limite que s'était fixée Marie Illegems ©APRH
 
 
Un an plus tard, la famille maternelle de Waldfee n’avait rien perdu de sa qualité au contraire puisqu’un nouvel élément a pointé le bout de son nez. En effet, Urwald, le demi-frère de Waldfee par Le Havre âgé de 2 ans est gagnant pour sa seule sortie, le Prix Antivari à Saint-Cloud sous l’entraînement d’André Fabre et les couleurs du Haras de Saint Pair. Andreas Putsch avait aussi élevé Waldfee et l’avait fait courir chez François Rohaut. La nièce de Waldpark, cousine de Masked Marvel de la famille de Waldgeist, avait gagné sa course de début à Salon de Provence. Waldfee a été achetée pour le compte de Horst Pudwill qui va soutenir très massivement son jeune étalon Dschingis Secret installé au Haras de Saint-Arnoult. Vous l’aurez compris, Waldfee rencontrera cet étalon en 2019.
 
 
 
 
Aumale, future fiancée d’Almanzor ?
Déjà acheteur de quatre femelles lors de la journée d’ouverture de samedi, le courtier australien John Foote a continué ses emplettes en achetant deux autres lots ce dimanche : Illadore (VOIR SON PEDIGREE) pour 20.000€ et Aumale (VOIR SON PEDIGREE) pour 90.000€. Cette dernière était présentée par l’Ecurie des Monceaux qui en partageait la copropriété à moitié avec Mayfair Speculators (Markus Jooste). Ensemble, ils avaient acheté la fille de Dansili et nièce de Just The Judge pour 300.000 Gns en 2016. Entraînée par Nicolas Clément et gagnante en juin à Aix-les-Bains, Aumale a été achetée pour rejoindre le haras néo-zélandais de Cambridge Stud. D’ailleurs, toutes les juments achetées par John Foote à cette vente Arqana vont rejoindre Cambridge Stud. Brendan et Jo Lindsay ont acheté ce haras historique, ayant produit 115 vainqueurs individuels de Gr.1, il y a quelque mois seulement. De plus, le champion d’Europe Almanzor y effectue actuellement sa première saison de monte dans l’hémisphère sud. En France, Cambridge Stud a actuellement des chevaux à l’entraînement chez Nicolas Clément et Joséphine Soudan.
 
Wootton Bassett en demande chez les foals…
Jamie Railton et Fairway Partners se sont livrés à un beau match pour avoir le dernier mot sur un foal de Wootton Bassett présenté par le Haras de la Louvière. Il aura fallu attendre la fin de la journée pour assister à la vente du top price des foals. Ce poulain encore non nommé (VOIR SON PEDIGREE) descend d’une souche établie chez Lady O’Reilly depuis plusieurs générations dont le meilleur élément sur la page est l’étalon Joshua Tree. Le poulain a donc été adjugé 120.000€ à l’anglais Jamie Railton qui devrait syndiquer le cheval dans le but de le « pinhooker » yearling en 2019. Ce poulain est le troisième produit de Misty Night, une fille de Galileo qui a déjà donné deux vainqueurs, deux propres frères issus de Lilbourne Lad. Le premier Rainbow Mist s‘était placé 4ème du Critérium de Vitesse (Listed) avant d’être vendu pour Hong Kong et d’y être renommé Radiant Treasure et le second Misty Lord est gagnant en Angleterre chez Marco Botti à 3 ans en 2016.
 
 
 
 
…ainsi que Le Havre
La pouliche foal First Glory (VOIR SON PEDIGREE) présentée par La Motteraye Consignment a été adjugée pour 77.000€ en faveur de Margaret O’Toole qui souhaiterait faire courir cette pouliche. Seul petit problème : ce n’est pas le choix de ses associés qui aimeraient eux « pinhooker » la pouliche élevée par Elisabeth Ribard du Haras de la Cauvinière. La mère de cette foal Growing Glory avait gagné le Prix de la Californie (Listed) sous l’entraînement de François Rohaut et la casaque Safsaf Canarias, celle de Tony Forde. Cette placée de Gr.3 en Turquie et de Listed en Espagne avait été achetée 30.000€ yearling à Osarus par MAB Agency puis par Elisabeth Ribard pour 62.000€ en décembre 2016.
 
Lucie Lamotte et Gwenaël Monneraye ont également vendu trois autres foals pou 50.000€ ou plus mais aussi la pouliche de 3 ans Creativity appartenant à Qatar Racing sortant de l’entraînement de Mikel Delzangles. Cette fille de Motivator (VOIR SON PEDIGREE) a gagné sur l’hippodrome de Chantilly en octobre dernier mais a ensuite été battue dans deux Listeds. Yearling, David Redvers l’avait achetée 38.000€ à son éleveur Dario Hinojosa. Notons que Creativity a été vendue ce dimanche 72.000€ pour Badgers Bloodstock.

On en parle dans l'article