Cheltenham - le 24/04/2020
Cheltenham April Sale

Exclusif : le dernier travail de BEL LA VIE à l'obstacle suivi au drone !!!

05/06/2015 - Découvertes
Avant de découvrir bientôt le grand film exceptionnel sur la méthode MACAIRE, vous pouvez voir en le champion Bel La Vie filmé dans ce cadre, qui a peaufiné chez Guillaume Macaire une revanche sur le sort ! Vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris 2013 puis grièvement accidenté, la vedette de la famille Papot a certes manqué son come-back dans le trophée 2015 mais cherche vengeance dans le Prix des Drags ! Voir son ultime travail sur le steeple-chase de Royan suivi intégralement par le drone,


Voir le travail intégral de Bel La Vie (bai brun qui part en 3e position avec Bertrand Lestrade en bleu)

 

" Avant le Grand Steeple-Chase de Paris 2013, je croisais les doigts, cette fois je serre les fesses !" Homme de lettre qui a le sens de la formule, Guillaume Macaire décrivait ainsi son état d'esprit quelques minutes avant le départ du Grand Steeple 2015 avec Bel la Vie, revenu après une longue convalescence, et pour qui Xavier Papot espérait tant. " Quand on imagine de là où il revient, ce cheval est extrêmement. Avec lui, je vis le Grand Steeple comme un funambule et chaque franchissement d'obstacle réussi est comme chaque pas : une délivrance."

 

Guillaume Macaire sur l'hippodrome de Royan-La Palmyre.

Bel La Vie, au centre de l'image, s'élance vers son travail sur le steeple-chase, monté par Bertrand Lestrade.

 

Malheureusement, Bel La Vie n'a pas pu franchir le plus gros des obstacles, le rail-ditch, devant lequel son jockey Bertrand Lestrade l'a intelligemment arrêté car il ne sentait plus son cheval, et a pris la décision sage de le ramener entier plutôt que de risquer de l'écraser contre le juge de paix. Après la douche froide, l'entourage de Bel La Vie, face à l'absence manifeste de raison apparente à l'échec, a envoyé le cheval faire des examens vétérinaires complet à la clinique de Meslay-du-Maine, dont le véto doyen, Benoit Gabeur, n'est autre que l'éleveur du fils de Lavirco. Tous les tests ont été positifs. Guillaume Macaire en a ainsi conclu : " Bel la vie rentre de la clinique de Meslay-du-Maine où il a été soumis à une séance de caméra thermique afin de déterminer si la région sacro-iliaque montrait des signes de faiblesse pouvant expliquer son comportement dans le dernier grand steeple-chase de Paris. On pouvait craindre en effet qu'il développe une affection du même type que celle observée précédemment, ou bien même que par effet compensatoire il soit né d'autres problèmes. Mais la caméra infra rouge diligentée par son éleveur le docteur Benoît Gabeur n'a révélé aucune zone anormalement enflammée. J'ai donc le feu vert de la faculté pour continuer le travail normalement, et essayer de trouver une compensation dans la consolante qu'est le prix des Drags (...) Je pense également que la dernière semaineavant la grande épreuve, je n'ai pas assez allongé le tir avec lui par crainte "d'aller dans le rouge", ce qui peux se comprendre pour qui sait d'où il revient. Il est particulièrement difficile d'apprécier le point jusqu'où on peux aller trop loin."

 

Après son travail, mercredi matin 3 juin, 4 jours avant le Prix des Drags, Bel La Vie revient vers le rond "Macaire".

 

De fait, Guillaume Macaire a remis son champion dans la position physique et mental du guerrier qu'il est nécessaire d'être pour s'imposer à ce niveau à Auteuil. Sautant régulièrement, il a effectué son ultime travail important sous le drone de France Sire, dans le cadre si particulier de la méthode Macaire. En effet, celui qui remporte environ 250 courses par an demande à ses chevaux de sauter en petits groupes, les chevaux assez proches les uns des autres, mais, pour ce qu'il s'agit du steeple, non pas sur une piste ronde classique mais sur un parcours sinueux, non encadré, avec beaucoup de conduite et alternance de sable et de gazon, sans vitesse avec repétition des efforts sur un sol naturellement profond mais sain. Le but de l'opération est de mettre au point les sauteurs pour qu'il puisse affronter tout type de surprise lors d'une course, mais cela sans aucune routine de façon à conserver chez eux le plaisir de sauter.

En l'occurrence, Bel La Vie, associé à son partenaire habituelle Bertrand Lestrade, habillé tout en bleu y compris pour la toque, est le cheval bai le plus foncé du lot des 5 sauteurs. Il part en 3e position, puis se rapproche et finit en tête, dans le but évident de lui redonner le goût de la victoire, et aussi, sans doute parce qu'il est le meilleur du lot !

Ce dimanche7 juin 2015 sur la Butte Mortemart, Bel La Vie va retrouver plusieurs autres concurrents pour qui l'aventure du Grand Steeple s'est conclu par un échec comme On His Own, Pindare, Reglis Burnel, mais également son compagnon de couleurs Vent Sombre (Grand Prix de Pau 2015), un Lachlan Bridge en errance et Varabad du Buisson, la nouvelle étoile du magicien de Dragey Michel Postic. S'il a retrouvé la plénitude de ses moyens, Bel La Vie va gagner en se tordant de rire. Mais comme dirait mon voisin de comptoir, les courses...c'est les courses !