Aujourd'hui : La Teste
Breeze Up Online en direct

Le kaléïdoscope vidéo du French Point to Point Clayeux

30/08/2017 - Evénements
 Très attendu, le 1e Point to Point organisé en France par Emmanuel Clayeux samedi 26 août 2017 à Vaumas (Allier) a donné lieu à une grande fête des courses, le genre d'événements qui redonne le moral et le goût pour ce sport. Voir le kaléïdoscope vidéo ci-dessous, en partenariat avec LENCARE.

 

Sous la chaleur torride de cette fin d'été 2017, 30 fûts de 40 litres de bières ont été engloutis, soit 1200 litres, finalement près d'un litre par personne car un public estimé à 1500 personnes est venu assister à l'événement. Ce chiffre doit être ainsi considéré : pour une 1e tentative, pour des raisons de sécurité évidentes, l'organisation n'a pas voulu prendre le risque de faire un gros battage médiatique auprès du grand public. En effet, créer une vaste fête populaire implique une structuration qui est possible, mais très complexe quand on n'en a pas pas l'expérience. Donc, le public présent ressemblait à la masse des ayants droits socioprofessionnels sur une grande réunion d'obstacle comme Craon par exemple. A la différence près que 1000 personnes se sont acquités de l'entrée à 10 euros.

 

UN EVENEMENT ORGANISE GRACE AUX PARTENARIATS AVEC :

 

 

Dès le début de la réunion, les félicitations pleuvaient de la part de ses collègues entraineurs, de propriétaires éleveurs et d'institutionels à l'endroit d'Emmanuel Clayeux et de toute son équipe, qui avaient sollicité 80 bénévoles dont de nombreux professionnels. On a par exemple reconnu Michel Contignon, impérial à la pesée à la patate, ou encore Béatrice Nicco, fulgurante derrière la grande buvette. Patrick Joubert arrosait les chevaux après l'arrivée, etc...Emmanuel Clayeux reonnaissait d'ailleurs lui-même : " En tant qu'entraineur, nous avons souvent un regard critique sur les organisations des courses, par exemple sur les petits hippodromes. Mais on se place de ce côté-ci de la barrière, on apprend à être plus indulgent car on se rend compte de la complexité de la chose ! "

 

 

Un Point to Point dans l'Ouest en 2018 ?
 

C'est la raison pour laquelle il n'est pas évident qu'Emmanuel Clayeux réitère l'opération chez lui dès l'année prochaine. Mais il est certain que ce 1e Point to Point aura des suites, comme l'explique Eric Leray, entraineur à Senonnes. " Aujourd'hui nous avons assisté à une formidable naissance et je suis sûr qu'il y a encore des petits. Il faut impérativement qu'une telle manifestation ait leu l'an prochain dans l'Ouest d'autant plus que nous avons les sites pour cela. " Cette réflexion fut reprise en coeur par certains de ses collègues comme Laurent Viel ou Philippe Peltier. Ils pensent tous à l'hippodrome de Chateau-Gontier, qui a toujours été très populaire mais dont les courses sont aujourd'hui suspendues. Or, ce champs de courses très champêtre, au pied d'un château médiéval, serait un cadre idéal pour un Point to Point tant les structures et les tracés se fondent dans un évironnement naturel. Et par ailleurs, des installations, les pistes, l'électricité, la sono, l'emplacement des tribunes démontables et plein d'autres éléments qui représentent des chantiers pharaoniques quand ils faut tout créer à partir de rien, existent déjà. Enfin, selon nos sources, quelques châtelains de l'Allier se montrent intéressés pour organiser un tel événement l'année prochaine, tandis qu'un certain Guillaume Macaire, fasciné tout comme Emmanuel Clayeux par la culture anglaise des courses de chevaux, aurait déjà missionné quelques agents pour repérer des petits champs de courses de l'ouest qui ont été fermés et qui seraient susceptibles de rouvrir pour un Point to Point.

Mais alors pourquoi faudrait-il sortir du cadre offiicel des courses en France, si riche et si bien organisé, pour retrouver le plaisir d'aller aux courses tandis qu'elles n'offrent aucune allocation et exigent un travail de titans en terme de mise en place. Une question d'âme ? C'est la question que tout le monde se pose, ou devrait se poser.

 

 


Toque blanche, Sariska va résister au retour d'Urgent de Grégaine à la corde dans le Grand Cross de Vaumas, étape de la Gentlemen's League Red Mills 2017

 

Plus de 50.000 vues, 100.000 personnes atteintes avec une animation bilingue et glamour


D'emblée, depuis plus d'un an que cette idée lui galope dans la tête, Emmanuel Clayeux a placé comme prioritaire la diffusion en direct sur internet d'une émission complète sur la journée, avec les courses, les ambiances, les coulisses etc...Il a nous a fait l'honneur, à France Sire, de nous missionner pour cela, et Arnaud Poirier a été placé à la présentation mobile, avec une partie des interventions, dont les interviews des gagnants à cheval, diffusés en direct aussi sur place.

L'événement, diffusé sur France Sire, Facebook et YouTube, a fait un carton, avec plus de 50.000 vues et le cap des 100.000 personnes atteintes dépassé.

Quant aux commentaires des courses, avec la volonté de faire du français et de l'anglais, le nom du couple bilingue le plus glamour du PAF hippique est tombé comme une évidence. Ainsi, Katherine Fort et Fabien Cailler ont assuré non seulement les commentaires des courses mais aussi les présentations des concurrents au rond, les remises des prix et quelques animations buvettes. De quoi être heureux, notamment pour les gamins en selle pour les poneys, tout épatés d'entendre leurs courses commentés en anglais par " la voix de la télé ! "

Enfin, pour conclure sur le thème du commentaire, adressons un grand bravo à Augustin de Boisbrunet, qui a commenté un steeple en entier, la 4e courses, avec une exactitude et un enthousiame époustoufflants, dignes de son idôle et modèle René Perigois. Il a même dépassé le maître, dans le mesure où il a commenté un course gagnée par...son propre pensionnaire !

 

 

Notre partenaire Lencare : "La particularité de Lencare, c'est de se confronter au terrain"

Le Kaléïdo du 1er Point To Point en France est réalisé avec le support de notre partenaire Lencare et de son produit phare Gastricalm, pour le confort gastrique.


" L'ulcère gastrique correspond à l'altération de la muqueuse de l'Estomac avec une desctruction cellulaire conduisant à l'apparition d'érosions de taille et de prfondeur variables. C'est une affection extrêmement fréquente chez les chevaux à l'entraînement et problèmatique car les signes associès sont non spécifiques : manque d'état général, appétit capricieurx, coliques sourdes associés aux repas ou encore contre-performance." Pascal Bonhommet, directeur de Lencare. www.lencare.fr