L'incroyable Honeysuckle reste invaincue en 14 sorties et égale Frankel

08/02/2022 - Grand Destin
Fille du décevant Sulamani, la crack anglaise Honeysuckle ne cesse de s’envoler sur les obstacles. Elle vient de signer sa 14° victoire d’affilée sur les haies de Leopardstown et reste invaincue à ce jour. Celle qui forme un duo de choc avec Rachael Blackmore, ne devrait pas en rester là, et sera assurément l'une des vedettes du prochain Festival de Cheltenham. Découvrez le destin de la petite jument qui a tout d’une très grande.
 
 Honeysuckle survole les obstacles et reste invaincue
 
 
 
Après sa victoire à Punchestown le 6 février dernier, Honeysuckle a réussi l’exploit d’égaler le crack des cracks Frankel avec 14 victoires en autant de courses, dont 10 au niveau Gr.1. Un exploit colossal, surtout dans une discipline si exigeante qu’est l’obstacle, où la moindre erreur se paye cache, et peut vous coûter  la victoire. Si les légendaires Altior et Big Buck’s ont remporté respectivement 19 et 18 courses d’affilée, ils ne sont toutefois pas restés invaincus.
 
 
 

De même avec Istabraq qui a enchainé 10 succès avant de prendre une seconde place. En France, Mid Dancer a obtenu 25 victoires pour 44 courses mais entrecoupées par quelques places. De son côté, l’Anglo-Arabe Genmoss a remporté 100% de ses courses de plat avec 15 victoires à son actif. Au trot, Ténor de Baune avait lui réussi à remporter ses 30 premières courses, dont le Prix d’Amérique Gr.1.
 
 
Le crack Frankel, lui aussi invaincu en 14 courses
 
 
 
Honeysuckle est la fille du champion aux 7 victoires de Gr.1 en plat Sulamani. Excellent en piste, il a affiché  un beau palmarès avec sa victoire dans le Prix du Jockey Club (Gr.1), mais aussi le Arlington Million XXI (Gr.1). Sous la casaque de la famille Niarchos, Sulamani a également pris une très bonne seconde place dans le Prix de l’Arc de Triomphe, devancé de peu par l’excellente Marienbard. Entré à Dalham Hall Stud en 2055, le haras de Darley en Angleterre au prix de 8000£ la saillie, puis en France au Haras du Logis,  Sulamani a peiné avec sa production de plat. Finalement orienté vers l’obstacle, il a été acquis par Liam Cashman – le patron de Rathbarry Stud (Irlande) – qui l’a placé sous la férule de Teresa et David Futter : le créateur de Yorton Farm, dans l’Ouest de l’Angleterre. Sulamani a fait une honnête carrière en tant qu’étalon d’obstacle, produisant Cash and Go qui a enlevé un Gr.1 à Punchestown et Rule The World, gagnant du Grand National de Liverpool (Gr.3). Mais surtout, Sulamani a trouvé de quoi se rattraper avec Honeysuckle qui est et restera sans conteste son meilleur produit.
 
 
Sulamani à Yorton Farm
 
 
 
Issue d’une souche allemande plutôt orientée vers le plat, Honeysuckle est une fille de First Royal (Lando), gagnante en plat à 3 ans en Allemagne, avant d’être placée de Listed en haies à 4 ans. Dans la famille, on retrouve également First Smile (Surumu) gagnante de Listed en Allemagne, tout comme Mascha. Hormis Honeysuckle, First Royal a produit également deux autres gagnants sur les haies anglaises, Colorado d’Oc et Last Royal, mais à un niveau bien moindre. La bonne Honeysuckle n’était donc pas prédestinée à une telle carrière sur les haies mais a su s’illustrer à chacune de ses sorties. A noter que Honeysuckle est la seule black-type produite par sa mère.
 
 
Colorado d'Oc, le frère de Honeysuckle
 
 
 
Élevée à Glanvilles Stud (Doug Procter) pour le compte du Docteur Geoffrey Guy, Honeysuckle va être présentée à 3 ans à la Derby Sale, où elle sera acquise pour seulement 9.500£. A l’époque, cette pouliche n’avait pas été vendue très cher en raison du palmarès de sa mère. Issue d’une lignée germanique, cette dernière s’était placée dans une Listed outre-Rhin, ce qui ne garantissait pas l’avenir de ses produits. Après des débuts impressionnants en Point-to-Point à Dromahane, la pouliche va être acquise 110.000€ par Rathmore Stud lors de la Punchestown Sale de 2018. Placée chez Henry de Bromhead, la championne inarrêtable défend aujourd’hui les couleurs du riche écossais Kenneth Alexander. Passé par des usines à viande avant de faire fortune dans les paris hippiques, il est maintenant à la tête de GVC Holdings qui détient la société de paris Ladbrokes Coral. Ce dernier est actuellement l’heureux propriétaire de l’une des juments les plus en vues du moment.
 
 
Kenneth Alexander (à droite) aux côtés de Henry de Bromhead et Rachael Blackmore
 
 
 
Placé chez le top entraîneur Henry De Bromhead, Honeysuckle va remporter son maiden à Fairyhouse de toute une classe, avant de gravir les échelons avec succès, épinglant une Listed et un Gr.3. Pour sa première tentative au niveau Gr.1, Honeysuckle ne va pas trembler, et s’imposer dans le Mares Novices Hurdle à Fairyhouse. Depuis, la championne continue sa moisson de victoires de prestige, notamment en remportant le Mare’s Hurdle (Gr.1) de Cheltenham en 2020 en devançant la crack Bénie des Dieux. Un an plus tard, toujours à Cheltenham, dans le Champion Hurdle Challenge Trophy, la jument a même battu les cracks FR Sharjah et Epatante. Un duo qu’elle devancera de nouveau un mois plus tard à Punchestown dans l’Irish Champion Hurdle (Gr.1).
 
 
 
 Honeysuckle domine Bénie des Dieux et signe une première victoire à Cheltenham !
 
 
 
Une des autres raisons qui rend Honeysuckle si populaire est le duo de choc qu’elle forme avec Rachael Blackmore. La jument a participé à 14 courses associée à la crack jockey irlandaise Rachael Blackmore, avec qui elle reste invaincue. Après avoir réalisé une année 2021 extraordinaire, où elle a terminé tête de liste lors du Festival de Cheltenham, et où elle a réussi l’exploit d’être la première femme jockey de l’histoire à remporter le mythique le Grand National de Liverpool (Gr.3), Blackmore a été sacrée sportive internationale de l’année 2021 par la grande chaîne britannique BBC. Autant de victoires avec Honeysuckle qui ont permis à Rachael Blackmore d’atteindre la plus haute marche du podium : un duo exceptionnel entretenant « une très belle relation » selon les propres dires de l’entraineur Henry de Bromhead. Le duo 100% féminin formé par Rachael Blackmore et Honeysuckle - très populaire auprès du public des hippodromes et des adeptes des courses – souhaite donc faire encore mieux et vise désormais un deuxième sacre consécutif dans le Champion Hurdle (Gr.1) à Cheltenham le 15 mars prochain, pour tenter d’entrer encore un peu plus dans la légende.

 

 
Rachael Blackmore avec le trophée du Champion Hurdle à Cheltenham

Voir aussi...

La crack-jockey irlandaise Rachael Blackmore élue "Sportive Internationale de l'année" par la BBC

Auteure d'une année 2021 en tout point exceptionnelle,  étant devenue la première femme à remporter le Grand National de Liverpool ainsi que dix victoires de Gr.1 en une saison, la crack jockey d'obstacles irlandaise Rachael Blackmore s'est également vue élire Sportive Internationale de l'année par la grande chaîne anglaise BBC, trophé que d'immenses sportifs tels Mohammed Ali, Roger Federer ou encore Usain Bolt ont eux aussi reçu par le passé.