Willie Mullins, le recordman irlandais de la Grande Course de Haies d'Auteuil

18/05/2022 - Grand Destin
Pour son grand retour à Auteuil après le Covid, Willie Mullins sort l'armada, notamment dans la Grande Course de Haies d'Auteuil. Recordman étranger avec 5 victoires dans cette épreuve, le maître irlandais est même sur le podium des entraîneurs les plus titrés de la course, et pourrait encore donner chaud à nos frenchies avec Klassical Dream. Après tout, c'est un peu sa course ! En partenariat avec France Galop et Dynavena. 

Willie Mullins et la Grande Course de Haies d'Auteuil, une histoire d'amour quasiment parfaite ! (aprh)

 

Si les anglais et irlandais ne figurent plus au palmarès du Grand Steeple Chase de Paris depuis 1962 et la fameuse victoire de Mandarin avec sa bride cassée, la Grande Course de Haies d'Auteuil est pour le coup devenue l'une de leurs chasses gardées. La 1ère édition courue en 1874 est d'ailleurs tombée dans l'escarcelle de l'anglais Jackal, monté et entraîné par Richard Marsh, qui avait alors 23 ans. Les britanniques avaient signé le trio vainqueur cette année là. Richard Marsh l'a regagné en 1882 et 1886, avant de devenir l'entraîneur du Prince de Galles et de seller 3 vainqueurs de Derby D'Epsom pour celui-ci. Les anglais ont remporté 6 des 10 premières éditions de la course ! Mais au fil des années, leurs assauts se sont taris... jusqu'au grand retour de la dynastie Mullins ! 

 

 

Dans un passé finalement assez proche, Paddy Mullins, père de Willie, a brisé un écart monstre en s'imposant dans la Grande Course de Haies d'Auteuil 1984 avec la légendaire Dawn Run. La jument est la seule de l'histoire à avoir remporté la Gold Cup, le Champion Hurdle et son équivalent français. Montée par son fils Tony Mullins, qui est aujourd'hui l'entraîneur de la bien connue Princess Zoe, Dawn Run devançait du haut de ses 6 ans les frenchies. Elle a connu une fin tragique dans cette même Grande Course de Haies d'Auteuil, s'accidentant dans l'édition 1986. Les raids ont été réguliers, mais sans victoire, jusqu'à ce que Willie Mullins, le fils prodige, entre au palmarès par la grande porte en 2003 avec Nobody Told Me

 

La légendaire Dawn Run, entraînée par Paddy Mullins, le père de Willie 

 

Quasiment 20 ans plus tard, le maître irlandais, qui détient tous les records possibles et imaginables, figure très haut dans la hiérarchie des vainqueurs du "French Champion Hurdle". Derrière William Head et ses 8 victoires, il est l'entraîneur le plus titré avec 5 succès, à égalité avec Georges Pelat. Il brise donc la glace dans l'épreuve en 2003 avec la toute jeune Nobody Told Me, alors âgée de 5 ans. Entraînée en début de carrière par Ronny Martens pour la casaque de Thierry Storme (qui sera d'ailleurs de la partie ce samedi avec Gallipoli), Nobody Told Me est encore une "novice" au moment de son succès surprise. Battue de loin par Karly Flight dans la dernière préparatoire, elle s'offre la grande favorite, elle aussi âgée de 5 ans, sous la selle de David Casey. Ce sera sa dernière victoire, puisque Nobody Told Me s'accidentera à l'automne de ses 5 ans. 

 

Nobody Told Me offre une première Grande Course de Haies à Willie Mullins en 2003, en battant Karly Flight (aprh)

 

Jamais avare de partants, et surtout avide de grandes victoires année après année, Willie Mullins reprend sa couronne dès l'année suivante avec l'irlandais de naissance Rule Supreme, bien plus expérimenté du haut de ses 8 ans. Toujours avec David Casey, il s'impose en force devant le palois Great Love et les favoris Kotkijet et Nickname. Véritable cheval de steeple, Rule Supreme s'adapte magnifiquement à nos haies, après avoir remporté en mars le Sun Alliance Chase (Gr.1) à Cheltenham au festival. Comme la Grande Course de Haies se disputait en juin à l'époque, il avait couru 4 fois entre le festival et son succès à Auteuil. Willie Mullins n'était malheureusement pas à Auteuil pour fêter son 2e sacre, étant victime d'une intoxication alimentaire...

Rule Supreme avec ses heureux propriétaires...mais sans Willie ! 

 

Continuant à présenter des partants sans toutefois vaincre, "Master Willie" revient par la grande porte en 2011 avec le fameux gris Thousand Stars ! Elevé par les filles de Philippe Demercastel, Ophélie et Camille, le fils de Grey Risk commence à courir en plat en France, sans grands succès. Réclamé par Guy Petit pour Richard Chotard, il progresse et est ensuite vendu au Hamer Trowell Syndicate, les propriétaires de Quevega. D'abord inefficace en haies, il se transforme chez Willie Mullins, et effectue de nombreux raids sur notre sol.

 

 

Fait amusant, il a remporté 3 de ses 4 Gr.1 en carrière en France, étant souvent devancé outre-Manche par des légendes comme Hurricane Fly et Big Buck's. A noter que Thousand Stars a été battu en plat dans sa jeunesse par un certain Binocular, lui-même devenu un champion d'obstacle en traversant la Manche. Monté par Ruby Walsh, le gris gagne la première fois devant Bel La Vie, puis l'année suivante devant Nikita du Berlais. Le vieux guerrier blanc remportera son dernier Gr.1 à 11 ans, dans un mémorable Grand Prix d'Automne, où il entre dernier dans la ligne droite et vient s'imposer d'un nez dans un dernier rush final. 

 

2019 : Bénie des Dieux brise les rêves français en écrasant De Bon Coeur (aprh)

 

Pour son dernier titre en date, en 2019, Willie Mullins brise le coeur de la France entière. Alors que les passionnés n'ont d'yeux que pour la championne De Bon Coeur, la reine de François Nicolle se fait écraser par Bénie des Dieux. Elevée au Haras des Châtaigniers pour Gérard Doyen, et quasi-miracle puisque sa mère n'a eu que 2 produits, la fille de Great Pretender s'envole pour l'Irlande après un début de carrière chez Isabelle Gallorini. En 9 tentatives pour Willie Mullins, elle compte 7 victoires dont 4 Gr.1, une chute, et une 2e place à Cheltenham, battue d'un rien par une certaine Honeysuckle. Elle reste d'ailleurs l'une des rares à avoir donné chaud à la crack invaincue. Bénie des Dieux n'est donc pas n'importe qui, et pulvérise de 6 longueurs De Bon Coeur avec Paul Townend. Phénomène en piste, elle est pourtant assez souvent parmi les moins jolies du rond. Un physique disgracieux, mais un moteur exceptionnel ! Bénie des Dieux a depuis été achetée à prix d'or par Coolmore et la famille Moran pour être poulinière, et vient de donner naissance à une femelle de Walk In The Park

 

Bénie des Dieux est la jeune maman de cette pouliche de Walk In The Park, née il y a quelques semaines 

 

Après 3 ans loin de nous à cause de la pandémie de Covid, Willie Mullins revient donc à Auteuil avec 3 partants dans le Grand Steeple et 3 dans la Grande Course de Haies d'Auteuil. En quête d'un 6e titre, il aligne tout d'abord les steeple-chasers de grand talent Tornado Flyer et Kemboy, qui n'ont pas couru en haies depuis des lustres. Sa meilleure chance reste toutefois le "FR" Klassical Dream, un cheval bouillant et très dur à monter, mais bourré de classe. Elevé par Laure Guillaume et Hubert Honoré, le fils de Dream Well présente le point commun avec Bénie des Dieux d'avoir débuté chez Isabelle Gallorini sous la casaque Zingaro. Sextuple vainqueur de Gr.1, il sera un drôle de client pour nos frenchies, en espérant que Willie Mullins ne nous brise pas le coeur cette année... même si on est très contents de le revoir chez nous !

 

Avec Klassical Dream notamment, Willie Mullins peut viser la 6e...mais devra passer sur le corps de l'Autonomie, Hermès Baie et Thélème !


Voir aussi...

Cheltenham 2022 : Vauban triomphal, la success story continue pour Galiway

Un match à trois s’annonçait dans le Triumph Hurdle, un Gr.1 sur les haies réservé aux 4 ans sur la courte distance de 3200 mètres. L’élève de Philippe Decouz et d’Olivier de Seyssel Vauban affrontait la coalition de Gordon Elliott, composée de Fil Dor et Pied Piper. Le duel a tourné à l’avantage de Vauban qui a fait parler sa classe de plat après le saut de la dernière haie. La success story continue pour Galiway, qui ne cesse de s’illustrer dans les deux disciplines. 

Cheltenham 2022 : un Willie Mullins en feu établit un nouveau record au Festival

Avec Elimay, une "Arqana Graduate" par Montmartre, Willie Mullins remporte dans le Mare's Chase (Gr.2) son 10e succès du festival de Cheltenham 2022.  Après un début de Festival compliqué, où il a dû attendre la dernière course du mardi pour prendre une photo, Willie Mullin, venu à Cheltenham avec une armada de plus de 70 chevaux, a conclu le Festival en fanfare en remportant 10 courses dont 5 lors du dernier jour. Il porte son score à 88 succès, un record qui sera très difficile à détrôner