La 1e victoire de Guy Denuault en plat à Paris avec un cheval de chasse à courre

28/04/2016 - Actualités
Lui qui vient déjà d'obtenir le titre de meilleur entraineur de quintés d'obstacle des 5 dernières années, Guy Denuault a remporté sa 1e victoire en plat à Paris par 5 longueurs dans un handicap à Saint-Cloud le 25 avril grâce au vieux coucou de 8 ans Medinacelli, qui passe tous ses hivers....à la chasse à courre !

 
Medinacelli offre sa 1e victoire parisienne en plat à la casaque et l'entraînement de Guy Denuault, monté par Adrien Fouassier ©APRH
 

Sacré Guytou ! Il a encore poussé la chansonnette le lundi 25 avril après l'envolée de son pensionnaire Medinacelli à Saint-Cloud. Vainqueur d'un handicap sous la selle d'Adrien Fouasser, ce hongre de 8 ans offre à son entraineur sa toute 1e victoire en plat en région parisienne. Il faut dire que Guy Denuault est un entraineur uniquement d'obstacle, installé à Combrée en Anjou, qui ne travaille qu'en famille, sans propriétaire extérieur, qui a connu des hauts et des bas dans sa carrière mais qui tourne du feu de Dieu depuis le début de la dernière décennie. A tel point qu'il a été désigné comme le meilleur entraineur de quintés d'obstacle des 5 dernières années en terme de pourcentage de réussite avec 52% de chevaux à l'arrivée depuis 5 ans. Et voilà qu'il gagne en plat avec un cheval qui passe tous les hivers à faire de la chasse à courre !

" Les chevaux, c'est quand même un truc de fou ! Paul Chapatte, qui avait eu ce bon cheval Princeloup, m'a parlé un jour d'un ami de chasse à courre qui cherchait à réessayer un de ses chevaux de 5 ans avec qui il chassait l'hiver...Il était déjà passé chez Royer-Dupré. Je l'ai pris en location et je l'ai laissé en plat car je cherchais justement un cheval pour faire monter ma fille Laëtitia en course. "  Guy Denuault récolte immédiatement les fruits de son pari. Dès sa 2e sortie pour son compte, en mai 2013, Medinacelli remporte avec Laëtitia Denuault la course de cavalières de Château-Gontier, puis il enchaîne à La Roche-Posay, toujours avec Laëtitia qui travaille désormais au quotidien aux côtés de ses parents, contre les jockeys. Ensuite, le brave coursier fait sortir le petit frère, Maxime Denuault, en course plate. Il gagne un handicap à Nantes en septembre 2014, puis réédite au printemps 2015. Et pendant ce temps-là, il continue de passer ses hivers à sortir une fois par semaine en chasse à courre ! Le paradoxe reste que ce fils d'Oratorio qui saute des obstacles naturels tout l'hiver ne court qu'en plat lorsqu'il passe dans les mains d'un entraineur d'obstacle...

 


Guy Denault avec Adrien Fouassier au retour vainqueur de Medinacelli, un cheval qui faisait encore de la chasse à courre il y a moins de 2 mois ©APRH

 

Son propriétaire, Gérault de Sèze, le reprend tous les hivers à la chasse. C'est compris dans le contrat. Puis il revient  tous les ans à l'entrainement en mars. Cette année, il n'est à la maison que depuis un mois et demi. Je l'ai couru un peu en obstacle, et il saute très bien, mais il prend 20.000 € par an en plat et cela reste beaucoup moins risqué qu'en obstacle. Alors je continue. Bien que maintenant, vu qu'il va sûrement prendre une grosse surcharge pour avoir gagné de 5 longueurs, je vais sans doute devoir le courir en obstacle."


Voir aussi...

Evénements

Craon 2011 : Chriseti et la famille Leenders, 30 ans d'amitié.

Du sport, il y en a eu sur les 6 000 mètres et les 31 obstacles de la piste de Craon pour le Grand Cross ce dimanche 4 septembre. De l’émotion aussi, surtout dans l’entourage de Chriseti, 11 ans et déjà vainqueur en 2009. Le grand gris qui accompli le 1e doublé Anjou Loire Challenge / Grand Cross de Craon. a comblé ses supporters, ses éleveurs, son entraîneur et son jockey...bref, les famille Leenders et Denuault. Par Mathieu Riondet