Grâce à Fetiche du Pecos, l'Écurie Anglo Racing brise son statut de maiden

07/06/2021 - Anglo Actualités générales
Créée sous l'impulsion de Carole Botton, Sophie de Courval, Stéphane-Richard Simon et Patrick Davezac, l'Écurie Anglo Racing, la toute première écurie de groupe 100% Anglo-Arabe, a enregistré hier un premier succès grâce à Fetiche du Pecos, qui s'est imposée sous le soleil de Royan et les yeux de plusieurs de ses, on ne peut plus heureux, copropriétaires. 

Fetiche du Pecos et Maxime Foulon ont offert hier la toute première victoire de l'Écurie Anglo Racing (© Facebook Haras du Pécos)

 

Au cours de ces dernières années, en France comme dans d'autres grandes nations de courses d'ailleurs, la multipropriété n'a eu de cesse de gagner de l'ampleur, notamment au travers des écuries de groupe. Il faut dire que ces dernières constituent un excellent moyen pour permettre à plus d'un sur cette Terre, qu'importe son niveau de culture hippique, de devenir à son tour un acteur à part entière du monde des courses, et ce à moindre frais. Car en achetant a minima une seule part d'une écurie de groupe, constituée de deux, cinq, dix, cinquante, cent ou même mille personnes, le rêve de devenir propriétaire devient alors réalité, tout comme les bénéfices en découlant. Qu'importe le choix de la discipline (trot, plat, obstacle) ou la race du cheval, qu'il soit trotteur, pur-sang, AQPS... et même Anglo-Arabe !

 

 

Depuis un an seulement, un quatuor emmené par Carole Botton, son conjoint, l'entraîneur palois Stéphane-Richard Simon, et les animateurs du Haras du Pécos, Sophie de Courval et Patrick Davezac, a effectivement eu la bonne idée de mettre sur pied l'Écurie Team Anglo, la toute première écurie de groupe 100% Anglo-Arabe, devenue depuis le début de l'année l'Écurie Anglo Racing. Une écurie de groupe à taille humaine, où la belle bande de joyeux drilles la composant, a, en dépit de la pénibilité du contexte sanitaire actuel, eu la chance d'effectuer plusieurs visites dans les prés gersois de Ladevèze-Ville où leurs deux représentantes, Felicia du Pécos et Fetiche du Pécos, sont nées, ainsi que sur le domaine de Sers, à Pau, où elles sont entraînées et façonées au quotidien par l'ancien jockey globe-trotter, Stéphane-Richard Simon

 

Fetiche du Pecos et Maxime Foulon, ralliant le poteau d'arrivée de l'hippodrome de Royan en tête, à l'issue du Prix Ceso

 

Et ce n'est autre que la dernière nommée qui hier, sous le franc soleil de Charente-Maritimes, est parvenue à offrir une toute première victoire à tous ses heureux co-propriétaires de l'Écurie Anglo Racing, grâce à son succès dans le Prix Ceso de Royan, sous la selle de Maxime Foulon. Après avoir longuement patienté en troisième position, bien à l'abri dans le sillage des animateurs, Fetiche du Pécos a attendu l'entrée de la dernière ligne droite pour venir les déborder, tout à l'extérieur, et a ensuite remis un très bon coup d'accélérateur pour repartir sous la menace d'Irun Pontadour (Frisson du Pecos). Au passage du poteau d'arrivée, deux franches longueurs la séparent de ce dernier tandis qu'Alkaline (Ragtime Pontadour), l'un des animateurs de la première heure, se montre courageux pour conserver la troisième place, en léger retrait toutefois des deux premiers.

 

Une bonne partie des membres de l'Écurie Anglo Racing, réunie autour de Carole Botton pour célébrer la toute première victoire de leur aventure de copropriétaires d'une pouliche Anglo-Arabe (© Facebook Haras du Pécos)

 

Née comme son affixe l'indique au Haras du Pécos de Sophie de Courval et Patrick Davezac, Fetiche du Pecos a pour père l'un des  meilleurs étalons du parc Anglo-Arabe actuellement en l'espèce de Carghese des Landes, sorti vainqueur de 13 de ses 18 sorties en compétition, dont deux fois dans le Grand National à 37.5%. Cette même épreuve a elle aussi été remportée à deux reprises chez les 50% par la mère de Fetiche du Pécos, une certaine Family, formidable championne couronnée à dix reprises au cours de sa carrière sportive, notamment dans les importants Prix de l'Élevage et autre Grand Prix des Pouliches à 50%. Prolifique en piste, elle l'est également au haras puisqu'outre Fetiche du Pécos, elle a également donné naissance à cinq autres gagnants, parmi lesquels Fifty du Pecos (Omnium, Poule d'Essai et Grand Critérium à 37.5%), Faberge du Pecos (Critérium des Jeunes à 37.5%), First du Pecos (Omnium des Anglo-Arabes à 37.5%) et autre Faro du Pécos (Prix d'Essai à 37.5%).

 

La championne Family, la mère de Fetiche du Pécos

 

Auteure de bons débuts le 8 mai dernier à Dax, se classant quatrième du Prix Florineige, Fetiche du Pécos parvient donc à imiter ses illustres aînés en débloquant elle aussi son compteur de victoires, à la plus grande joie de tous les actionnaires de l'Écurie Anglo Racing, venus en nombre l'encourager sur l'hippodrome de la Palmyre ce dimanche. Ils n'ont d'ailleurs pas manqué de fêter dignement ce premier succès, réunis autour d'une bonne bouteille de champagne, reflet de l'extrême convivialité pouvant régner dans les écuries de groupe, surtout quand elles touchent au monde de l'Anglo-Arabie. En espérant que d'autres initiatives de ce genre puissent voir le jour dans un futur plus ou moins proche !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Calife et Ilona, la fratrie de Paulhac règne en maître sur la Cépière

On a vu que du "Paulhac" hier à Toulouse ! En effet, l’élevage creusois des époux Lacherade a été mis à l’honneur à deux reprises grâce à deux produits de leur matrone Lili de Bersac, Ilona de Paulhac et Calife de Paulhac, la première nommée ayant triomphé dès ses débuts dans le Prix Charles de Chaisemartin, tandis que le second a fait sien l’important Prix de la Fédération, au prix d’une magnifique accélération.

Manitopark, le vert va tellement bien aux Anglo-Arabes !

Après la magnifique victoire de Sully d'Oc dans un gros handicap la semaine dernière, lors du festival de Pucnhestown, un autre Anglo-Arabe né et élevé en France est parvenu à s'imposer sur les obstacles irlandais : Manitopark, ancienne championne des 12.5% de sa génération et lauréate hier de sa toute première course dans cette discipline, pour l'entraînement du grand Willie Mullins et la casaque de Simon Munir & Isaac Souede.

Saint'Jac, la première victoire comme éleveur de Jacques Grandchamp des Raux chez les Anglo-Arabes

Ancien excellent cavalier de saut d'obstacles, aujourd'hui à la tête d'un élevage de chevaux de courses à vocation obstacle du côté de Bordeaux, Jacques Grandchamp des Raux a eu la joie ce dimanche de 2 mai de remporter sa toute première victoire avec un Anglo-Arabe qu'il a fait naître et élever, en l'espèce de Saint'Jac, un fils de Jeu St Eloi sorti vainqueur à Tarbes du Cirtérium des Jeunes, et ce dès ses débuts en compétition.

Inscriptions, programme : tout ce qu'il faut savoir sur le Grand Show Anglo 2021

À un peu moins de 150 jours de l'événement phare de la filière AngloCourse France, découvrez dès à présent le programme de la 8e édition du Grand Show Anglo, fixée cette année le jeudi 23 septembre prochain, toujours sur l'hippodrome de La Teste, ainsi que le formulaire d'inscription destiné aux éleveuses et éleveurs souhaitant inscrire leurs poulains et pouliches nés en 2019 (à retourner complété avant le 15 juin).