Un neveu de Laterano et Laterana a vu le jour au Haras du Lieu des Champs

07/04/2020 - Focus Elevage
Alors que la saison de poulinages bat son plein au Haras du Lieu des Champs de Richard Powell, La Polyponder a mis au monde un superbe mâle par Saint des Saints le 2 avril dernier. Un neveu de Laterano, vainqueur du Prix Jean Stern (Gr.2) et de Laterana, dernière lauréate du Grand Prix de Pau (Gr.3), et petit-fils de Latran, jument ayant fait le bonheur des familles Bryant et Powell.
 
 
La Polyponder et son foal, un mâle par Saint des Saints né le 2 avril dernier
 

 
 
Les courses peuvent être à l’arrêt, l’activité dans les haras et les élevages jamais. Et ce n’est pas Richard Powell du Haras du Lieu des Champs qui vous dira le contraire ! En effet, près de la moitié des juments y séjournant ont déjà pouliné, La Polyponder, la dernière en date, ayant pouliné le 2 avril au soir d'un très beau poulain par Saint des Saints, faisant de ce p’tit bonhomme un neveu de Laterano et Laterana, eux aussi issus de l’étalon vedette en obstacle et nés et élevés au Lieu des Champs.
 
 
 
Richard Powell, l'animateur du Haras du Lieu des Champs
 
 
En effet, La Polyponder est une fille de Latran, une jument née du croisement entre Pistolet Bleu et Fautine qui a réalisé de belles choses en obstacle en remportant huit courses et en se plaçant notamment deuxième des Prix Duc d’Anjou (Gr.3) et Fleuret (Gr.3) à Auteuil pour l’entraînement de Jacques Ortet. Une chic jument de courses devenue ensuite très bonne reproductrice au haras, ses neuf produits ayant remporté pas moins de 28 courses et pris 43 places dont certaines acquises au plus haut niveau !
 
 
 
Latran, profitant de l'herbe des Grandes Bochettes au Lieu des Champs
 
 
Land Baron, troisième produit de Latran mais premier « black-type » a notamment remporté le Prix Camille Duboscq (L., Pau) avant que sa sœur par Kapgarde, La Garde Royale ne se classe troisième des Prix La Périchole (Gr.3) et James Henessy (Gr.3). Laterano, le champion de Magalen Bryant et de sa naisseuse Christelle Langlois, responsable d’élevage chez David Powell avant d’accompagner Richard dans son installation, a également apporté sa pierre à l’édifice en remportant comme à la parade le Prix Jean Stern (Gr.2) sur la Butte Mortemart avant de terminer bon deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) en 2014. Sa propre sœur par Saint des Saints, Laterana, a elle aussi croisé le fer avec l’élite des 4 ans, terminant troisième du Prix Amadou (Gr.2) avant de prendre ses quartiers d’hiver à Pau, un hippodrome qui réussit très bien à toute cette famille, et d’y remporter le 133e Grand Prix de Pau – Prix André Labarrère (Gr.3). À noter que le dernier produit de Latran, une femelle de 4 ans elle aussi par Saint des Saints et répondant au nom de La Quest, est actuellement à l’entraînement chez celui qui a eu la chance d’être associé à de nombreux produits de cette famille avant de devenir leur entraîneur, David Cottin.
 
 
 
Laterano et David Cottin, survolant les haies d'Auteuil
(Crédit photo: APRH)
 

Désormais retraitée, Latran coule aujourd’hui une paisible et heureuse retraite au sein de l’Écurie de La Ragoterie de Stéphanie Rivoal, l’une des femmes de l’ombre du Lieu des Champs. Dorénavant, les familles Bryant et Powell peuvent compter sur les filles de cette dernière pour faire fructifier une lignée maternelle déjà richement pourvue en caractère gras. Tout comme sur La Polyponder qui, après une maigre carrière sportive ponctuée de deux courses seulement et d’une deuxième place dans le Prix Pierre de Lassus à Pau en débutant, aura à cœur de marcher sur les traces de son illustre matriarche. Cette belle jument baie âgée de 7 ans seulement retournera d’ailleurs au Haras d’Etreham cette année pour être à nouveau saillie par Saint des Saints, la star des étalons d’obstacle en France et en Europe actuellement.   

 

ACCEDEZ A LA JUMENTERIE EN CLIQUANT ICI

 

Saint des Saints, une référence chez les étalons d'obstacle en Europe

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...