Plan de monte 2021 : l'Élevage de la Palisse, à cheval entre l'Anjou et le Sud-Ouest

18/03/2021 - Focus Elevage
Mis sur le devant de la scène ces derniers jours grâce aux succès en plat et en steeple des Anglo-Arabes Le Touareg et Aurpair, l'Élevage de la Palisse de Nadine & Marc Minvielle, là où est née la grande championne Couleur Fauve, est fier de partager avec vous son plan de monte pour cette année 2021, où figure notamment le nouvel étalon du Haras du Lion, Gary du Chênet, qui fera la rencontre de la belle et bonne L'Auriebatoise.

Nadine et Marc Minvielle, posant fièrement dans leurs prés de l'Élevage de la Palisse à Auriébat, dans les Hautes-Pyrénées

 

Éprouvant une véritable passion pour la plus belle conquête de l'Homme, qu'elle partage aujourd'hui aux côtés de sa plus belle conquête à elle, Nadine Minvielle et son époux Marc ont, à force de travail, de patience et de persévérance, contribué à faire de leur Élevage de la Palisse une référence dans le paysage de l'Anglo-Arabie française. Comme toutes les belles histoires, celle de leur structure d'Auriébat, dans les Hautes-Pyrénées, a débuté un petit peu par hasard, au beau milieu des années 1970, grace au père de Nadine, le regretté Maurice Lille.

 

Trois des matrones de l'Élevage de la Palisse réunies pour l'heure du casse croûte: L'Étoile Filante (3e Critérium des Jeunes à 25%), la grande championne Couleur Fauve (13 victoires dont trois Grand National à 37.5%) et Jade la Palisse (Prix du Tursan et Émile Lestorte en obstacle, à Pau)

 

Pris lui aussi d'admiration par les chevaux et les courses, il s'est chargé personnellement d'acheter les toutes premières juments de sa fille, grâce aux économies de sa première communion, afin de lui mettre un pied à l'étrier dans le monde de l'élevage. Se rendant ainsi chez un ancien maquignon ayant effectué son service militaire aux côtés d'un certain Georges Pompidou, Président de la République française de 1969 à 1974, Maurice Lille jeta son dévolu sur deux poulinières, devenues depuis les pierres angulaires de l'Élevage de la Palisse. Parmi elles, la "pure" Commere, une fille de Timmy Lad n'ayant pu faire mieux que septième en trois sorties en compétition dans le Sud-Ouest, mais qui s'est ensuite pleinement révélée comme reproductrice en étant notamment croisée avec des étalons Anglo-Arabes. En effet, son quatrième produit n'est autre qu'un certain Feu de la Palisse, un fils de Floid victorieux de cinq des sept combats auxquels il a participé, notamment dans le Ministère de Tarbes, en 1990, avant d'être vendu comme étalon au Japon.

 

Feu de la Palisse, l'un des fers de lance de l'élevage de Nadine & Marc Minvielle, ainsi que du regretté Maurice Lille

 

Sa descendance a d'ailleurs laissé une empreinte considérable dans l'Anglo-Arabie française puisqu'on la retrouve dans le pedigree d'excellents coursiers de la race, nés et élevés eux aussi chez les époux Minvielle, sur la commune d'Auriébat, dans les Hautes-Pyrénées. L'Auriebatoise par exemple, lauréate à 4 ans du Prix du Tursan sur l'hippodrome de Pau sous la férule du montois Xavier Thomas-Demeaulte, avec qui les époux Minvielle collaborent de longue date, et avec réussite. Cette dernière est ensuite devenue la mère d'un certain Aurko, un fils de Balko resté invaincu sur notre sol, pour l'entraînement de Thierry de Laurière, remportant notamment à 3 ans la Coupe des Anglo-Arabes de Pau avant d'être exporté en Irlande et de rejoindre les boxes du maître Willie Mullins. Mère également d'Aurfevre, double lauréate en cross à Agen, ainsi que du sculptural Aurpair, qui a débloqué son compteur de victoires de plaisante façon samedi dernier, sur le steeple de Mont-de-Marsan, L'Auriebatoise retournera au Haras du Lion cette saison pour y faire la rencontre du nouvel arrivant, Gary du Chênet, un fils de l'illustre Martaline et de la championne Tanais du Chênet (Prix Cambacérès, Gr.1) fraîchement retiré des pelotons après sa victoire à Auteuil, dans le Prix Gelas, en septembre dernier.

 

Gary du Chênet, nouvel étalon du Haras du Lion, rencontrera L'Auriebatoise pour cette saison 2021

 

Lauréate elle aussi sur les haies paloises Pau du Prix du Tursan en plus du Prix Émile Lestorte à 4 ans, également sous la férule de Xavier Thomas-Demeaulte, Jade de la Palisse, qui vient récemment de pouliner d'une femelle par Castle du Berlais, sera elle aussi du convoi devant se rendre en Anjou afin d'y rencontrer pour la troisième année consécutive le fils du grand Saint des Saints, gagnant à 3 ans du Prix Roger de Minvielle (L.) - tiens donc ! - à Enghien, et qui a rencontré pas moins de 130 prétendantes à chacune de ses trois premières saisons de monte. De leur côté, la grande championne Couleur Fauve, la seule à ce jour à avoir remporté trois Grand National de Toulouse chez les 37.5%, prendra la route du Haras de Pau - Gelos pour y être saillie par le crack Frisson du Pécos, sacré meilleur père de gagnants l'an dernier, tandis que la gagnante de l'Omnium des Juments 2017, Vertiblue, se dirigera à nouveau vers le Haras de l'Abbaye de Jean-Charles Escalé pour s'accoupler de nouveau avec l'illustre Paban de France, dont les premiers produits sont yearlings depuis le 1er janvier de cette année.

 

LA SUITE DU PLAN DE MONTE DE L'ÉLEVAGE DE LA PALISSE À DÉCOUVRIR ICI


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Anglo Actualités générales

Santo Rini, la 10ème victoire du général Guillemin dans la bataille de Valmy

Sacré Champion Suprême du Grand Show Anglo de l'an dernier, Santo Rini a fait aussi bien que sa grande soeur, Fira, en remportant haut la main le Prix de Valmy, à Mont-de-Marsan, premier rendez-vous de l'année en plat pour les 3 ans à 12.5%, que l'entraîneur local, Didier Guillemin, vient de remporter pour la dixième fois en dix ans, neuf ayant eu lieu de manière consécutive ! 

Anglo Actualités générales

Agen et le Grand Show Anglo: Pierre Pilarski et Didier Guillemin marchent sur Illywood Boulevard

Élevée par Marie et François Maillot, Illywood Pontadour s'est imposée plaisamment ce lundi pour ses débuts à Agen, dans le Prix Corène, permettant à son propriétaire, Pierre Pilarski, et son entraîneur, Didier Guillemin, de conserver leur titre dans cette première épreuve plate pour Anglo-Arabes de 3 ans en 2021, où les trois places sur le podium ont été obtenues par d'anciennes participantes au Grand Show Anglo 2020.

Anglo Actualités générales

Force Speciale H, l'amour pour les Anglo-Arabes des époux d'Harambure et de David Morisson

Deuxième du Grand Prix des Pouliches à 12.5% l'an dernier, Force Speciale H est parvenue à débloquer son compteur de victoires ce lundi sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan, mettant ainsi à l'honneur l'entraînement palois de l'ancien jockey David Morisson et l'élevage tourangeau de la famille d'Harambure, connaissant chacun une très belle réussite avec les chevaux Anglo-Arabes.