Plan de monte 2021 : les dames du PĂ©cos font les yeux doux aux sires de Gelos et de Cercy

31/03/2021 - Focus Elevage
Véritable référence dans le paysage de l’Anglo-Arabie française, mis sur le devant de la scène pas plus tard que dimanche dernier grâce à la belle victoire de Foxxy du Pécos, sur l’hippodrome d’Ajaccio, le Haras du Pécos de Sophie de Courval et Patrick Davezac vous présente son plan de monte pour cette saison, faisant notamment la part belle aux étalons des Haras de Gelos et de Cercy.

Dans les prés de Ladevèze-Ville, dans le Gers, l'an dernier, en compagnie de la jeune garde du Haras du Pécos

 

Si un beau jour, et par le plus grand des hasards, quelqu’un venait à vous demander quelle est la spécialité de Ladevèze-Ville, ne perdez pas de temps à argumenter quelque chose sur le floc-de-gascogne ou bien le jazz et répondez simplement la chose suivante : élever des champions Anglo-Arabes. En effet, cette contrée nichée dans le département du Gers, à seulement quelques encablures de la frontière avec les Hautes-Pyrénées, abrite en son sein le Haras du Pécos, créé de toutes pièces par un certain Joseph Davezac dans les années 1930, devenu au fil des années l’un des fleurons de l’élevage d’Anglo-Arabes en France, grâce notamment à un travail de longue haleine et de croisements mûrement réfléchis, que son petit-fils, Patrick Davezac, continue aujourd’hui d’appliquer aux côtés de sa compagne, Sophie de Courval.

 

Sophie de Courval et Patrick Davezac, animateurs du Haras du Pécos entourant l'un de leurs fidèles propriétaires, le regretté Philippe Viallard, à Tarbes, en 2016

 

Cette structure de quelques 80 hectares, proposant aujourd’hui tous les services relatifs à l’élevage, au pré-débourrage, au repos et à la reconversion des équidés de courses, a effectivement été le théâtre de la naissance et de l’éclosion d’authentiques champions de la race, aussi bien sur les pistes que sur les terrains de concours. Parmi eux, les champions Florestan II, Fayriland II et Fast qui, une fois devenus étalons, ont laissé une empreinte indélébile chez les Anglo-Arabes de courses mais aussi de sport. Mais aussi l’excellente Ferdesia, lauréate entre autres du Grand Prix des Pouliches et de l’Omnium à 50 %, devenue ensuite l’une des matrones de l’élevage, en compagnie de Ferdelia.

 

Ferdesia en tête, championne en piste devenue ensuite la mère de nombreux gagnants "made in Pécos"

 

Cette quintuple championne de France des poulinières Anglo-Arabes de courses a en effet été des plus prolifiques au haras, dans son nouveau métier de poulinière, donnant notamment naissance à des produits tels Fax du Pécos, un "Ministre de l’Agriculture" chez les 25%, vainqueur au total de 34 courses en plus de 21 places en 70 sorties (!), Family, double lauréate du Grand National de Toulouse et d’un Grand Prix des Pouliches à 50%, promise au gagnant de Gr.1 à 5 ans en Allemagne, Elliptique, cette année, ou encore Frisson du Pécos, vainqueur à neuf reprises, notamment de deux Omnium à 37.5%, ainsi que du Grand National des Anglo-Arabes à 37,5% et surtout du Prix du Ministère de l'Agriculture à 37,5%.

 

Frisson du Pécos, ancienne gloire des hippodromes aujourd'hui étalon à succès chez les Anglo-Arabes

 

Encore sacré meilleur père de gagnants en 2020, l’étalon du Haras de Gelos bénéficie chaque année du soutien inconditionnel de ses naisseurs-éleveurs, Sophie de Courval et Patrick Davezac, qui ont décidé de lui envoyer à nouveau Flanelle du Pécos cette saison, une sœur du bon Feeling du Pécos (Critérium des Jeunes à 37.5%) classée troisième d’un Prix de l’Élevage des Anglo-Arabes qui a déjà eu un très beau mâle de Frisson du Pécos comme premier produit l’an dernier, en attendant celui de 2021 ! De son côté, Faith of Pécos, nièce de l’excellent Tin Horse (Poule d’Essai des Poulains, Gr.1), prendra elle aussi la direction de la station de monte béarnaise pour vivre sa "première fois" avec Olzarte de Collongues, qui avait réalisé l’exploit à 3 ans de défaire ses aînés dans le Grand National de Toulouse chez les 12.5%.

 

Découvrez ou redécouvrez Ivanhowe en vidéo, étalon du Haras de Cercy promis à deux juments du Haras du Pécos cette année

 

Deux sires du Haras de Cercy figurent également dans les petits papiers de trois poulinières du Haras du Pécos. Ivanhowe tout d’abord, un voyageur dont quatre des sept victoires en compétition ont eu pour cadre un Gr.1 soit en Allemagne soit en Australie, qui devrait recevoir la visite de Fiesta du Pécos et de sa fille, Fofie du Pécos, respectivement mère et sœur du gagnant du Prix du Président de la République (Gr.3) à Auteuil, en 2018, Balkan du Pécos. Quant à Pour Moi, magnifique vainqueur du Derby d’Epsom (Gr.1) en 2011, il a été choisi comme prétendant de Chouket du Pécos, une fille de Vertigineux ayant pour sœur le non moins doué Keauzak, lauréat du convoité Prix Samaritain à Toulouse en plus d’une deuxième place dans le Prix Émile Lestorte, à Pau.

 

CLIQUEZ ICI POUR LA SUITE DU PLAN DE MONTE DU HARAS DU PÉCOS


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Anglo Actualités générales

DĂ©couvrez sans plus attendre le Guide AngloCourse France 2021 !

Performances et Grand Show Anglo 2020, étalons Anglo-Arabes ou pur-sangs proposés cette année en croisement, et présentation des élevages et de leurs poulinières (pour la toute première fois plus de 200 !) : découvrez sans plus attendre cette nouvelle édition du Guide AngloCourse France, préparée avec soin et minutie par François Maillot et Philippe Giraud, et avec en première de couverture la reine Genmoss.  

Focus Elevage

Plan de monte 2021 : l'Élevage de la Palisse, à cheval entre l'Anjou et le Sud-Ouest

Mis sur le devant de la scène ces derniers jours grâce aux succès en plat et en steeple des Anglo-Arabes Le Touareg et Aurpair, l'Élevage de la Palisse de Nadine & Marc Minvielle, là où est née la grande championne Couleur Fauve, est fier de partager avec vous son plan de monte pour cette année 2021, où figure notamment le nouvel étalon du Haras du Lion, Gary du Chênet, qui fera la rencontre de la belle et bonne L'Auriebatoise.

Anglo Actualités générales

Santo Rini, la 10ème victoire du général Guillemin dans la bataille de Valmy

Sacré Champion Suprême du Grand Show Anglo de l'an dernier, Santo Rini a fait aussi bien que sa grande soeur, Fira, en remportant haut la main le Prix de Valmy, à Mont-de-Marsan, premier rendez-vous de l'année en plat pour les 3 ans à 12.5%, que l'entraîneur local, Didier Guillemin, vient de remporter pour la dixième fois en dix ans, neuf ayant eu lieu de manière consécutive !