Succession de Cheikh Hamdan Al Maktoum : Shadwell s'apprête à vendre une grande partie de son effectif

16/09/2021 - Grand Destin
L'une des plus grandes écuries du monde, Shadwell, créée par Cheik Hamdan Al Maktoum, le frère aîné de Cheikh Mohammed qui s'est éteint le 24 mars 2021 à l'âge de 75 ans, s'apprête à vendre un nombre "substantiel" de chevaux, c'est à dire des yearlings, des chevaux à l'entrainement mais aussi des poulinières et des foals.


Cheikh Hamdan Al Maktoum aux ventes Arqana (photos APRH)

 

Développée  dans le monde entier par Cheikh Hamdan Al Maktoum, l'un des 4 frères de la dynastie régnante à Dubaï, Shadwell est en deuil depuis le décès de son créateur, alors âgé de 75 ans, le 24 mars 2021. Manifestement, sa descendance ne souhaite pas s'impliquer autant que le "boss", qui fut 9 fois tête de liste des propriétaires en Angleterre, dépensant des millions tous les ans autour des rings, en parallèle de son vaste élevage réparti entre l'Angleterre, l'Irlande et les Etats-Unis. Sa casaque bleue a été portée aux nues par des crack de la trempe de Nashwan, Salsabil, Dayjur ou plus récemment Battaash. Il a aussi remporté la Melbourne Cup en Australie avec Al Talaq en 1986 et Jeune en 1994, sans oublier la Breeders'Cup Classic avec Invasor en 1986. Réputé pour son indéfectible fidélité, son flegme et sa grande ouverture d'esprit, Cheikh Hamdan, par ailleurs ministre des finances et de l'industrie des Emirats Arabes Unis, a été l'objet  d'hommages aussi nombreux que sincères outre-Manche.

 


Battaash, vainqueur du Prix de l'Abbaye de Longchamp (Gr.1) à Chantilly en 2017.

 

Ses fidèles lieutenant, dont Richard Lancaster, son directeur des haras depuis 35 ans, et Angus Gold, son racing manager depuis le début, doivent désormais organiser la suite. Cet été, Shadwell avait présenté pas moins d'une centaine de chevaux à Tattersalls. Désormais, ils annoncent dans les colonnes du Racing Post une restructuration globale de l'élevage et de l'écurie de courses, dans la cadre d'un grand changement de politique d'exploitation. Voilà qui sent la réduction drastique des voiles...

Des détails seront annoncés très prochainement sur la suite des opérations de vente.


Voir aussi...

Moulin de Longchamp pour Baaeed : un travail sur 5 générations signé Shadwell

ParisLongchamp a vu passer un avion nommé Baaeed hier dans le Prix du Moulin de Longchamp. N'ayant débuté qu'en juin de son année de 3 ans, le fils de Sea The Stars entraîné par William Haggas a démontré toute sa classe, et rendu un bel hommage à Hamdan Al Maktoum. Il devient le premier gagnant de Gr.1 pour Shadwell depuis la disparition de son créateur en mars, et met à l'honneur leur savoir-faire d'éleveur, Baaeed représentant la 5e génération de sa famille pour la casaque.