Fighting Irish, un sprinter par Camelot à Annebault...avec un bonus de 50 000 Euros !

21/01/2021 - Mercato des étalons
Après les arrivées de Mondialiste et Hot Streak, le Haras d'Annebault étoffe encore son parc étalon avec Fighting Irish, qui va débuter sa nouvelle carrière en 2021 chez les Riva. Fils de Camelot avec une mère par Pivotal, il fut un vrai bon 2 ans sur les courtes distances, en remportant le Critérium de Maisons Laffitte. Ses propriétaires mettent en jeu un bonus de 50 000 € qui sera versé à l'éleveur du premier gagnant de groupe en France, Angleterre ou Irlande, issu de sa 1ère génération. 

Fighting Irish, un Camelot axé sur la vitesse débute à Annebault (APRH)

 

Un fils de Galileo nommé Mondialiste, un fils d'Iffraaj nommé Hot Streak, et maintenant un fils du très en vogue Camelot nommé Fighting Irish : voici la dernière recrue de Vita et Niccolo Riva au Haras d'Annebault ! Au contraire des 2 premiers cités, ce cheval précoce et rapide débutera sa carrière d'étalon en 2021. Il y a quelques jours, les médias anglais annonçaient que Fighting Irish cherchait un haras, et c'est donc en France qu'il pose ses valises, par l'intermédiaire de Matt Coleman, dans le cadre d'un partenariat avec ses propriétaires Daniel Macauliffe et Anoj Don

 

Camelot, le père de Fighting Irish, s'affirme comme un reproducteur de tout premier plan 

 

Parmi les tout meilleurs fils de Montjeu, le champion Camelot est en train de s'affirmer comme un crack étalon, déjà père de 7 gagnants de Gr.1 en plat et un en obstacle. C'est donc tout à fait logiquement que sa production est de plus en plus recherchée, et que ses fils de plus en plus nombreux au Haras. Fighting Irish, issu de sa première génération, fut précoce et rapide malgré le profil classique de son père. Il a débuté dès le mois de mai de ses 2 ans pour Harry Dunlop, avant d'enlever son maiden en juillet sur les 1200 m de Salisbury. A l'automne, il a encore progressé tout en restant sur les courtes distances, en remportant successivement un handicap de bonne facture, et surtout le Critérium de Maisons-Laffitte sous la selle de Cristian Demuro. Il a encore réalisé une très belle performance à 3 ans en se classant 3ème des 2000 Guinées Allemandes (Gr.2) pour la seule tentative de sa carrière sur 1600m. Il battait à cette occasion le futur gagnant de Derby Allemand Weltstar.  

 

Virtual, le propre frère de la mère de Fighting Irish, fut un gagnant de Gr.1 sur le mile 

 

La famille maternelle de Fighting Irish est également très intéressante. Inédite, sa mère Quixotic est une fille de Pivotal, un champion étalon et surtout un exceptionnel père de mères. Elle est une propre soeur de Virtual, gagnant des Lockinge Stakes (Gr.1), mais également 3ème du Moulin de Longchamp, mais également une 3/4 soeur d' Iceman, un cheval précoce qui avait remporté les Coventry Stakes (Gr.2) en juin de ses 2 ans à Royal Ascot et avait fait l'arrivée des Middle Park Stakes (Gr.1). Cette famille a aussi donné Lahaleeb (Ep Taylor Stakes Gr.1), Exclusive Order (prix Maurice de Gheest Gr.2), Exclusive (Coronation Stakes Gr.1), Echelon (Matron Stakes Gr.1) et le champion Entrepreneur (2000 Guinées Gr.1), devenu père de gagnants de Gr.1 au Haras. 

 

Harry Dunlop (à droite), l'entraîneur de Fighting Irish pour la majeure partie de sa carrière (APRH)

 

L'entraîneur de Fighting Irish, Harry Dunlop, a déclaré: " Fighting Irish est un très beau cheval, précoce, et puissant, qui se déplace très bien. Il a toujours montré beaucoup de qualité et de vitesse dès son début de carrière. En tant que seul gagnant de groupe sur le sprint par Camelot, avec une mère par Pivotal, je n'ai aucun doute sur ses capacités de réussite au Haras. ". Niccolo Riva a lui dit: "Nous sommes ravis d'accueillir un fils de Camelot si rapide, et pensons que Fighting Irish sera une belle recrue pour le Haras. C'est un superbe cheval, et il sera soutenu par nos juments et celles de nos clients." De plus, les propriétaires du cheval, Daniel Macauliffe et Anoj Don, vont le supporter avec des juments, et aux ventes. Ils mettent aussi en place une superbe prime de 50 000 €, qui sera décernée à l'éleveur du premier gagnant de groupe de l'étalon en France, Irlande ou Angleterre, issu de sa première génération. 

 

Fighting Irish présente donc un profil tout à fait intéressant, regroupant les sangs de quelques-uns des étalons les plus recherchés en Europe, et il peut être considéré comme le plus rapide des fils de Camelot à avoir foulé les pistes à haut niveau. Beau cheval bai avec beaucoup de puissance et de coffre, à l'image du parfait sprinter, il vous attendra dès cette saison à Annebault, au tarif de 3000 € poulain vivant ! 

 

Fighting Irish vous attend en Normandie dès cette saison ! (APRH)

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Annebault organise un tirage au sort de saillies gratuites avec 20% de réduction pour tous les participants

Même si la Route des Etalons présentielle est annulée, le Haras d'Annebault a décidé d'organiser malgré tout son traditionnnel tirage au sort de saillies gratuites pour chacun de ses 6 étalons, dont la toute dernière recrue Fighting Irish. Vous pouvez ainsi vous inscrire ci-dessous à l'étalon de votre choix. Mais en plus des 6 lauréats, tous les candidats bénéficieront d'office d'une réduction de 20% sur la saillie d'étalon pour lequel ils auront participé. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 janvier.

Mercato des étalons

Latrobe, lauréat de l'Irish Derby et nouvel étalon d'obstacle du Haras d'Etreham

Cheval de grande classe à 3 ans sur la dsitance classique, ayant notamment fait sien l'Irish Derby (Gr.1) en 2018 sous la férule de Joseph O'Brien, Latrobe a rejoint le parc d'étalons à vocation obstacle du Haras d'Etreham, et a posé ses valises au Haras de la Tuilerie, où il effectuera la saison de monte 2021 aux côtés de Goliath du Berlais et Masked Marvel. VOIR L'INTERVIEW DE FRANCK CHAMPION ET LE COMMUNIQUÉ CI-DESSOUS.