Tiger Groom, un "pur" aux côtés des Anglo-Arabes du Haras de l'Abbaye en 2021

02/02/2021 - Mercato des étalons
À la tête d'une structure devenue une référence en termes d'élevage de chevaux de courses "toutes races confondues" dans le Limousin, Jean-Charles Escalé voit son parc étalon renforcé cette année grâce à l'arrivée du vétéran Tiger Groom, qui fera la monte aux côtés des trois autres reproducteurs Anglo-Arabes du Haras de l'Abbaye: Carghese des Landes, Paban de France et Croucracq.

Tiger Groom, nouvelle recrue du Haras de l'Abbaye pour 2021

 

Véritable homme de cheval, passé tout d'abord par ceux de sport avant de se lancer dans le monde des courses en créant de toutes pièces le Haras de l'Abbaye, une structure d'élevage et d'étalonnage installée sur la commune de Le Vigen, dans la Haute-Vienne (Limousin), Jean-Charles Escalé est récemment venu compléter son parc étalon, déjà constitué de trois reproducteurs Anglo-Arabes - Carghese des Landes, Paban de France et le débutant Croucracq - en accueillant sur ses terres limousines le "pur" Tiger Groom, un vieux de la vieille toujours aussi fringant à l'aube de sa quinzième campagne au haras, fraîchement débarqué du Haras de la Baie, dans la Manche, où il a officié ces trois dernières années. 

 

Jean-Charles Escalé, dans ses prés du Haras de l'Abbaye, dans le Limousin

 

Unique fils du fantastique Arazi à officier comme reproducteur dans l'Hexagone, Tiger Groom a fait preuve d'une dureté et d'un éclectisme à toute épreuve au cours de sa carrière sportive, s'imposant en plat dès son année de 2 ans avant de réitérer, un an plus tard, dans le Derby Suisse (L.), avant que son entraîneur-propriétaire de l'époque, Robert Collet, ne le dresse sur les obstacles, où ce frère du non moins doué Rifapour (Prix Hocquart, Gr.2), devenu lui aussi étalon, a notamment brillé sur l'hippodrome d'Auteuil, en s'imposant dans les Prix Pépinvast (Gr.3) et Jacques d'Indy (Gr.3) en plus de deux secondes places dans les Grand Prix d'Automne (Gr.1) et Prix Renaud du Vivier (Gr.1). Passé un instant entre les mains de François-Marie Cottin avant de revenir dans celles de Robert Collet, Tiger Groom a quitté la compétition à l'âge vénérable de 9 ans, avec un palmarès riche de onze victoires et un compte en banque faisant afficher 550.218€ de gains, et ce en ayant battu des chevaux de la trempe de Line Marine (Grand Steeple-Chase de Paris, Gr.1; Prix Renaud du Vivier, Gr.1) et autre Vic Toto (Prix Alain du Breil, Gr.1) au cours de sa carrière sportive.

 

Tiger Groom, dans ses oeuvres sur la Butte Mortemart, à Auteuil

 

Entré au haras en 2007 afin d'y entamer une nouvelle carrière d'étalon, Tiger Groom s'est rapidement distingué en produisant des chevaux beaux et bons, capables de s'illustrer aussi bien sur les rings sablonneux des ventes et des terrains de concours que sur l'herbe des hippodromes. Ainsi, après avoir remporté sa section des foals d'âge lors du Show AQPS Ouest de 2010, et débuté sa carrière en France, chez Gaëtan Taupin, Ar Mad a rejoint l'Angleterre et les boxes de Gary Moore pour qui il a notamment remporté le Henry VIII Novices' Chase (Gr.1) de Sandown, en 2015, face au champion Bristol de Mai., lauréat aujourd'hui de cinq Gr.1 en Angleterre. La "Perfide Albion" où devrait se rendre d'ailleurs, au mois de mars prochain, un autre produit de Tiger Groom, Daly Tiger, engagé dans le Ryanair Chase (Gr.1) de Cheltenham après une victoire pleine d'autorité acquise dans un gros handicap sur les fences de Punchestown, en Irlande. Parmi les autres porte-étendards de Tiger Groom à travers l'Europe, citons également Teejay Flying, magnifique vainqueur du Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) à Auteuil, en 2012, ainsi que les frère et soeur Arkalon et Azura du Kalon, lauréats respectivement de deux Gr.2 en Italie pour le premier nommé et du Prix Bournosienne (Gr.3) pour la seconde, sans oublier le jeune I Am The Tiger, pensionnaire de Sandrine et Stéphane Eveno sorti victorieux de sa section des mâles de 2 ans lors du dernier Chaser Day de Paray-Le-Monial.

 

Ar Mad, un fils de Tiger Groom vainqueur de Gr.1 sur les obstacles d'outre-Manche (© Alan Crowhurst)

 

Proposé cette année au tarif de 2.000 € la saillie (poulain vivant) pour des poulinières pur-sang, Tiger Groom sera aussi ouvert à une jumenterie AQPS et Anglo-Arabe, au tarif avantageux de 1.500€ la saillie (poulain vivant). Car, bien que beaucoup moins connu dans le registre de l'Anglo-Arabe que dans celui du pur-sang ou de l'AQPS, Tiger Groom peut néanmoins se targuer d'avoir 50% de sa production Anglo-Arabe victorieuse en course, étant le père de seulement deux produirs répertoriés à ce jour : une 3 ans répondant au nom d'Impala d'Ygrande, et Mendelsohn, lauréat en débutant l'an dernier sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan. Malgré son important "nombre de kilomètres au compteur", Tiger Groom continue de produire des chevaux attirant l'oeil aux ventes et aux concours, s'illustrant par la suite très régulièrement sur les hippodromes, et il a encore les moyens de faire parler de lui dans les années à venir, non seulement chez les pur-sangs mais également chez les AQPS et les Anglo-Arabes, aux côtés de ses cadets reproducteurs du Haras de l'Abbaye: Carghese des Landes, Paban de France et Croucracq.

 

Tiger Groom, un coeur à prendre parmi les étalons du Haras de l'Abbaye en 2021

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Portivy, Daniela Mele et Mathieu Delage rejouent "le Last Train pour Pau"

Vainqueur ce dimanche à Pau du Prix de Monein pour ses premiers pas en obstacle, Portivy a de nouveau mis à l'honneur le tandem Mathieu Delage/Daniela Mele au pied des Pyrénées, cette dernière ayant d'ailleurs réalisé un coup de trois au cours de cette journée, et semblant bien armée pour le futur avec ce fils de Last Train, ancien étalon du Haras de l'Abbaye de Jean-Charles Escalé, co-éleveur avec Guy Cherel de ce Portivy.