Un fils de Wootton Bassett nommé Dave débute au Haras de Saint Fray

08/12/2021 - Mercato des étalons
Dôté d'un modèle impressionnant et très signé par son père, le phénoménal Wootton Bassett, Dave va débuter en 2022 au Haras de Saint Fray de Catherine Savare. Cet élève de Mathieu Daguzan Garros, petit fils de l'excellente Toupie, a accompli une belle carrière sur les distances de 1600 à 2000m sous les couleurs de Mme Sandor. 

Le Haras de Saint Fray accueille Dave, un fils de Wootton Bassett (aprh)

 

En plus de Shalabini, qui effectuera sa 2e saison de monte en 2022, et d' Ecolo, qui va débuter au Haras l'an prochain, Catherine Savare annonce une 3e recrue au Haras de Saint Fray. Il s'agit là encore d'un étalon débutant, qui va lui être confié par Mme Georges Sandor, épouse du regretté Georges Sandor. Après avoir accompli une jolie carrière sous les fameuses couleurs grises et jaunes, Dave, un fils de Wootton Bassett, s'installera donc dans la Sarthe en 2022. 

 

Le regretté Georges Sandor et son épouse, de véritables figures des courses françaises (aprh)

 

Confié à Pia Brandt en début de carrière, Dave a ouvert son palmarès de 6 longueurs en mars de ses 3 ans sur l'hippodrome de Saint Cloud. Ce cheval au physique impressionnant a ensuite fait preuve d'une régularité sans faille dans les courses black-types. Il a en effet enchaîné au printemps de ses 3 ans quatre podiums dans les listeds et groupes, sur des distances de 1600 à 2000m, concluant par une superbe 2e place dans le Prix Daphnis (Gr.3) à Deauville. Après une assez longue interruption de carrière, il est revenu chez Nicolas Paysan, qui l'a fait gagner à l'âge de 5 ans. Dave a la particularité de s'être illustré dans tous les types de terrain. 

 

Dave dispose d'un modèle impressionnant 

 

Né chez Mathieu Daguzan Garros au Haras des Granges, Dave est l'un des 5 vainqueurs produits par sa bonne poulinière Dance Toupie, en 5 partants ! Elle a également produit Commander, placé de listed en France à 2 ans puis de Gr.3 aux Etats-Unis. Quant à la propre soeur de Dave, elle a été achetée par Godolphin pour 320 000 Gns au dernier book 2 de la vente de yearlings d'octobre de Tattersalls, et placée à l'entraînement chez André Fabre. Les deux sont ainsi issus du top étalon Wootton Bassett, qui est parti dans l'ombre avant de devenir une référence européenne tant en piste que sur les rings de ventes. Acheté par Coolmore il y a un an, il y a sailli plus de 240 juments en 2021, avec la crème de la crème inscrite à son carnet de bal. 

 

Toupie (casaque rouge et bleue), grand-mère de Dave et 2e de la Poule d'Essai des Pouliches de Divine Proportions (aprh)

 

Si elle n'avait pas réussi à s'illustrer en piste, Dance Toupie, la mère de Dave, était très bien née. Fille de Dansili, elle est la soeur de deux gagnants de groupes au Japon, Satono Chronicle et Satono Rasen. Ce dernier s'est également placé 2e du Derby Japonais (Gr.1). Leur mère Toupie était elle-même une coursière de premier plan chez François Rohaut. Très précoce et rapide, elle avait enlevé le Prix d'Arenberg (Gr.3) sur le sprint à 2 ans, et a réussi à confirmer à 3 ans en se plaçant à l'arrivée d'excellentes épreuves. Elle a notamment terminé 2e de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr.1), seulement battue par la phénoménale Divine Proportions. Bien né, et ayant montré une grande régularité en piste, Dave s'installe donc au Haras de Saint Fray en 2022, où il sera proposé à 1500 € HT/PV. Il sera également présenté au Salon des étalons du Lion d'Angers le 15 janvier prochain. 

 

Catherine Savare 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Topgear, à gauche les États-Unis, à droite le Japon, et au centre la France

Lauréat en débutant du Prix de Tancarville au tout début de ce meeting estival de Deauville, Topgear a réitéré ce jeudi sur ce même hippodrome de La Touques dans le Prix Irish River, remettant ainsi sur le devant de la scène le tandem Stéphane Pasquier/Fabrice Chappet, mais aussi l'élevage de Florent Couturier, expatrié aux États-Unis, ainsi que la casaque du japonais Hissaki Saito, client du courtier "FR" Sébastien Desmontils.