Born To Sea à côté de son frère Sea The Stars à Gilltown Stud en 2015

05/01/2015 - Mercato des étalons
Le jeune étalon Born To Sea, fils d'Invincible Spirit et d'Urban Sea, continuera sa carrière à Gilltown Stud, les haras irlandais de S.A. l'Aga Khan en 2015 comme indiqué dans le communiqué de presse sorti aujourd'hui 5 janvier 2015. Lauréat de Listed dès sa première sortie à l'âge de 2 ans sur les 1200m du Curragh, Born To Sea, le dernier produit de la grande championne et matrone Urban Sea s'était placé deuxième de Camelot dans le Derby d'Irlande (Gr. 1) 2012 avant d'entrer au haras à Rathasker Stud en 2013 à 10.000€ la saillie. Les lecteurs et spectateurs de FRANCE SIRE TV auront la chance d'apprécier Born To Sea dès le 22 janvier prochain puisque vos fidèles baroudeurs et serviteurs seront en Irlande pour le 1er Irish Stallion Trail. Born To Sea, dont les premiers foals ont été vendus jusqu'à 220.000€ en novembre et décembre dernier, fera la monte aux côtés de Sea The Stars et de Dalakhani. Notons qu'un autre fils d'Urban Sea fait la monte en France au Haras de Thouars : Sea's Legacy. Lire le communiqué de presse des Aga Khan Studs.

Born To Sea

 

Communiqué de presse :

" Les directeurs de Sunderland Holding Inc. ont annoncé aujourd’hui que Born To Sea sera relocalisé à Gilltown Stud où il fera la monte aux côtés de son demi-frère Sea The Stars. 

Christopher Tsui a déclaré : « Rathasker Stud et la famille Burns ont réalisé un formidable travail avec Born To Sea et nous sommes reconnaissants de ce qu’ils ont accompli avec lui, le dernier fils de notre incroyable jument Urban Sea, qui est également la mère de Sea The Stars et Galileo. Nous sommes ravis que Son Altesse l’Aga Khan ait accepté qu’il fasse la monte avec notre autre cheval exceptionnel Sea The Stars et nous nous réjouissons de poursuivre notre longue et fructueuse association. » 

Pat Downes a déclaré: « Born To Sea représente une addition très intéressante à notre offre d’étalons. C’est un jeune étalon au pedigree exceptionnel, et la demande pour ses foals passés en ventes démontre toute la confiance que les acheteurs ont pour ce nouveau fils de la jument exceptionnelle qu’était Urban Sea. » 

Les premiers produits de Born To Sea sont nés en 2014 et les poulains vendus lors des récentes ventes de foals ont affiché une moyenne de 52.700 €, avec un top price à 220.000 € et trois autres poulains vendus pour plus de 100.000 €. 

Le prix de saillie de Born To Sea est maintenu à 10.000 € au 1er octobre. Il fera la monte aux côtés de Sea The Stars dont le prix de saillie est de 125.000 € et de Dalakhani, qui fait la monte à 17.000 €. "

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Tarifs 2015 des Aga Khan Studs : Siyouni passe à 20.000 euros la saillie

Les Aga Khan Studs ont publié cette après-midi, vendredi 7 novembre les prix de saillies de leurs 5 étalons pour 2015. Ainsi, grâce aux multiples succès du jeune étalon Siyouni, le père de 4 vainqueurs individuels de Stakes pour sa première année de production, ce dernier sera proposé à 20.000€ la saillie. Lire le communiqué de presse complet et voir les prix de saillies de Makfi et Sinndar ainsi que ceux de Sea The Stars et Dalakhani basés en Irlande.

Sea The Moon se retire de la compétition

Le meilleur poulain de 3 ans allemand Sea The Moon, lauréat du Deutsches Derby 2014 (Gr. 1) de 11 longueurs, a terminé sa carrière sportive. C'est ce que nous avons appris aujourd'hui quand nos confrères du Racing Post ont interrogé l'entourage de l'ex favori du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Niko Lafrentz, le compagnon de la propriétaire du cheval Heike Bischoff (Gestüt Görlsdorf) a expliqué "Le cheval étant blessé, il est en ce moment à la clinique équine de Newmarket. Nous recherchons un haras pour sa future carrière d'étalon". Sanwa, la mère du champion et fille de Monsun n'a pas été saillie en 2013. Elle a cette année rendu visite à Lord Of England, le père de Feodora, la gagnante 2014 du Preis der Diana. Par Loïc STECHER.

Arqana aout 2014 - JOUR 1 : vidéos, photos, interviews, analyses

C'est quand même beau les pur-sang. Et les ventes, c'est magique. En plein milieu d'un absolu marasme national, où même Le Monde demande la tête de Hollande au bout d'un piquet, les milliardaires du monde se réunissent autour d'une farandole de sabots et d'oreilles pour se battre au jeu de celui qui dépensera le plus d'argent. Et non seulement les riches sont riches, maiss en plus ils ont de l'espoir à long terme car ils achètent des femelles, c'est à dire des futures poulinières. Récit en image et en vidéo d'une folle journée d'ouverture.