Vente d'été ARQANA: Toby Jones, le nouveau courtier star de l'obstacle

20/07/2020 - Ventes & Shows
Dans un contexte particulièrement difficile, la vente d'été ARQANA a su se maintenir, même sans les stores de 2 ans pour l'obstacle. Le taux de vendus est excellent. Les évènements n'ont d'ailleurs pas empêché nos amis anglophones de frapper, avec Toby Jones qui a acheté Prunay 240 000 € à Sylvain Dehez et Jean Marie Callier, les heureux larons du jour ! 

ARQANA à Deauville, nous voilà de retour !

 

La vente d'été ARQANA marquait le retour "physique" sur le sol français des ventes, après les belles opérations des Breeze-Up Online. Cette année, elle ne se déroulait que sur une journée, et était amputée de la section "stores", les 2 ans pour l'obstacle, qui font toujours grimper les prix. Ceux-ci ont été décalés à la vente d'automne, afin d'en faire un pôle central de l'obstacle européen. Dans ce contexte, on pouvait évidemment craindre pour cette vacation, et pourtant, il n'en fut rien. Le taux de vendus de 76,77 % indique une bonne tenue du marché, et prouve qu'il y a finalement toujours de quoi s'y retrouver pour les vendeurs, qui pourront réinvestir. Il y a eu du très bon à cette vacation, et tout le monde peut s'en réjouir ! 

 

 

Toby Jones, masqué mais le portefeuille plein !

 

La section des chevaux à l'entraînement a logiquement fait flamber, et a permis à 2 hommes amis et collaborateurs de réaliser le top-price à 240 000 €. Prunay, fils de Prince Gibraltar, venait de terminer 3e du prix Aguado (Gr.3) à Auteuil pour sa 2e sortie seulement en obstacle. Le pensionnaire de Sylvain Dehez était présenté par son co-propriétaire Jean Marie Callier, qui travaille depuis longtemps avec l'ancien crack jockey d'Auteuil, qui est devenu un tout bon entraîneur. Acheté 19 000 € yearling à la Teste, Prunay est le frère du bon sprinter Eskimo Point, et pourtant, il saute du feu de dieu ! Présenté l'an dernier à 2 ans au Chaser Day, sans être classé, le poulain a été acquis par le courtier anglais Toby Jones, parfaitement francophone puisque sa famille élève dans le Sud-Ouest. Ce jeune homme est en train de devenir une nouvelle tête d'affiche du courtage obstacle, et le prouve encore aujourd'hui avec Prunay, qui va partir en Irlande. Toby a également acheté 80 000 € Gin Coco, un fils de Cokoriko élevé par Didier et Laure Giethlen, et qui venait de débuter 2e du prix Oteuil SF. Le 4 ans va prendre lui la direction de l'Angleterre, pour être entraîné par Charlie Mann, installé à Lambourn. Cet ancien jockey a notamment entraîné It's A Snip, gagnant du Grand National de Pardubice. 

 

Prunay, le top-price à 240 000 €

 

Le second top-price a été réalisé en début de vente par un 2 ans du lot de la Breeze-UP, pour le compte de la jeune Laura Vanska. Ancienne assistante de Nicolas Clément désormais installée à son compte dans la préparation de jeunes chevaux, elle avait acheté en 2019 un yearling à 25 000 € par Mehmas. Cet étalon de première production par Acclamation fait très fort, et venait de sortir ce week-end son premier gagnant de listed, l'impressionnant Method. Le mâle que Laura Vanska présentait, un cousin du gagnant de Gr.1 Vale Of York, a fait un super breeze, ce qui a poussé Nicolas Bertran de Balanda à l'acheter 100 000 €. On n'était pas loin non plus des 100 000 € avec Night And Day, la soeur du triple gagnant de Gr.1 en obstacle Supasundae par Sea The Moon, qui a fait 90 000 € pour Highflyer Bloodstock. Cette pouliche très à l'aise sur les longues distances et remarquablement bien née puisque nièce de Nathaniel, va être désormais entrainée par Willie Mullins. Anthony Bromley avait ainsi acquis aux frères Wertheimer une certaine Concertista, gagnante de Gr.2 cette année à Cheltenham. 

 

Showbusiness, un gigantesque fils de Camelot vendu à Tom Malone pour l'obstacle

 

En bref dans le reste des gros lots, Arthur Hoyeau a mis 80 000 € pour Humble, une 3 ans par Cacique qui est la soeur de la gagnante de Gr.3 et placée de Gr.1 Platane. La pouliche va recourir pour essayer de gagner, et ensuite rentrer au Haras, dans une association qui comprend l'écurie des Monceaux. Ivan Furtado, entraineur brésilien installé en Angleterre, a acheté le bon cheval de plat Memory Dream pour 77 000 €, espérant réaliser un coup à la Teston, acheté en France avant de devenir gagnant de gros handicaps Outre-Manche. Tom Malone a acheté 76 000 € le géant Showbusiness, qui toise plus de 1m70, et venait d'être placé 3e sur 2400m, un prospect assurément intéressant pour l'obstacle. Pour ce qui est des juments pleines, le Haras du Lieu des Champs a vendu au Haras d'Etreham La Quest, propre soeur inédite de Laterano et Laterana pleine de Great Pretender pour 72 000 €, tandis que Xavier Leredde a acquis à 40 000 € La Korrida, une fille de Kapgarde de la proche famille de Terrefort et Saint Sonnet, pleine de Beaumec de Houelle, qui a été très soutenu cette année avec 144 juments. 

 

Guy Petit, 3e acheteur du jour, notamment de La Korrida pour Xavier Leredde

 

Du côté des acheteurs, Toby Jones, Highflyer Bloodstock (Anthony Bromley/David Powell) et Guy Petit forment le trio de tête. Chez les vendeurs, les frères Wertheimer arrivent devant le Haras du Lieu des Champs, et Jean Marie Callier, monsieur 100% avec 1 lot à 240 000 €. Le cap de la première vente sur le sol français post-confinement est passé avec succès, et si la situation se maintient, nous pourrons entrevoir des jours meilleurs ! Nos prochains rendez-vous avec ARQANA seront le Show Lumet fin août et la vente de yearlings de septembre, un autre gros morceau qui devrait nous en apprendre plus sur l'avenir...Pour l'instant, nous nous en sortons bien, et c'est bien le plus important !

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...