Cheltenham - le 12/03/2020
Cheltenham Festival Sale

L'incroyable printemps d'Arakan

28/05/2019 - Zoom sur
 Arrivé en France en 2018 au Haras de Longechaux, où il officie à 2700 euros la saillie, Arakan fait feu de tout bois en ce moment ! Après un début d'année correct, le fils du grand Nureyev a réalisé 2 mois de grande qualité, avec 9 victoires en avril et 12 depuis le début du mois de mai. Une série impressionnante pour ce cheval qui arrive à sa vraie apogée. 

Arakan tient une forme olympique en ce moment ! 

 

 La machine fut longue à mettre en route, mais pour quel résultat ! A bientôt 20 ans, Arakan dévoile mois après mois son vrai potentiel de reproducteur, avec un taux de réussite très solide. Stationné dans le Jura chez les Detouillon au Haras de Longechaux, le fils de Nureyev, dont il est l'un des deux derniers fils au haras en France avec Meshaaher, réalise un printemps de haut vol, puisque ses rejetons ont glané 21 victoires, et 3 places black-types, avec la grande majorité en obstacle. De bon augure pour Arakan, qui a sailli 30 juments l'an dernier, et qui malgré son profil, est encore trop peu connu par le grand public. 

 

Arakan avec la famille Detouillon à son arrivée en 2018.

 

En avril, les descendants d'Arakan ont gagné 9 courses, dont 6 sur les obstacles. 2 ont pris de places black-types. Vosne-Romanée, déjà gagnant de listed en 2018, s'est placé 2ème à ce même niveau sur l'hippodrome d'Ayr, avant de finir 4ème de l'extraterrestre Altior dans le Celebration Chase (Gr.1) à Sandown. Un autre fils d'Arakan, nommé Thebannerkingrebel (à vos souhaits), s'est classé 2ème d'un Gr.2 sur 3400m en plat, pour chevaux d'obstacles. Des belles performances, ponctuées de victoires en plat en Italie et en République Tchèque. Arakan a fait encore mieux depuis début mai. Ses produits ont remporté 12 victoires, avec une série impressionnante de 9 victoires en 12 partants sur les obstacles entre le 7 et le 26 mai. Parmi eux, le placé de Gr.2 a gagné en haies à Warwick, et un certain Global Tour, entraîné par Fergal O'Brien, a remporté 3 succès en 5 jours, alors qu'il n'avait jamais gagné de sa vie ! Arakan est capable de tout faire, puisque un de ses produits a aussi gagné sur 1200m à Newcastle. 

 

 

 Voici la dernière victoire de Global Tour, qui en a remporté 3 en 5 jours !

 

Même si sa réussite a éclaté tard au grand jour, Arakan avait déjà des titres à faire valoir. Véritable "flyer" en course, gagnant de 2 Groupes sur 1400m, l'étalon a fait bien dès sa première saison de monte à Ballyhane Stud en Irlande, donnant l'excellent Dick Turpin, gagnant de 2 Gr.1, dont le prix Jean Prat, en mettant 4 longueurs à Siyouni.  Il a aussi été quadruple gagnant de Groupe, dont les Richmond Stakes (Gr.2) à 2 ans. Il s'était aussi placé 3 fois 2ème de Gr.1, dans les Guinées, les St James Palace Stakes, et la poule d'Essai des Poulains, derrière Lope De Vega, mais devant Shamalgan, Buzzword, ou encore Rajsaman. Un autre fils d'Arakan a brillé sur le mile, Toormore, qui a passé le million d'euros de gains en courses, et a remporté les National Stakes (Gr.1) à 2 ans ! Arakan a aussi produit le multiple gagnant de Groupe Trumpet Major, ainsi que Sruthan, que des performers black-types sur 1600m ou plus court ! Etonnament, le fils du légendaire Nureyev était tombé en disgrâce sur ses terre irlandaises, et était donc arrivé en France, sous l'impulsion de Richard Venn, "The Stallion Man". Une belle affaire pour la famille Detouillon qui l'utilise pour l'obstacle, et qui peut profiter de la foule de gagnants du moment ! 

 

Dick Turpin, le meilleur fils d'Arakan, lors de sa victoire dans le Jean Prat en 2010 (APRH).

 


On en parle dans l'article