Demain : La Teste
Breeze Up Online en direct

Etalons 2020, qui faudra-t-il suivre ?

12/12/2019 - Zoom sur
 Beaucoup de jeunes étalons auront leurs premières générations en piste l'an prochain, que ce soit à vocation plat ou obstacles. C'est l'année du grand tournant pour certains, avec notamment les premiers 2 ans de Shalaa, où les premiers 3 ans de Jeu St Eloi, Voiladenuo, Choeur du Nord, et bien d'autres encore...Petit tour d'horizon. 

Shalaa, l'un des plus attendus pour 2020.

 

En 2020, comme chaque année, nous aurons sûrement beaucoup de plaisir à écrire sur les premières victoires de la production de jeunes étalons. Premiers 2 ans en plat pour certains, 3 ans en obstacles pour d'autres, il y en aura encore pour tous les goûts l'année prochaine, avec des nouveaux venus très attendus sur le devant de la scène, et peut-être quelques changements dans la hiérarchie établie...Découvrons tout de suite les noms que vous allez voir de plus en plus sur vos programmes de courses..

 

PREMIERS 2 ANS EN 2020

SHALAA: C'est peut-être le plus attendu l'an prochain, mais aussi celui qui aura le plus de pression ! A l'époque où il est rentré au Haras de Bouquetot, Shalaa annonçait une nouvelle ère, puisqu'il est très rare qu'un champion européen à 2 ans débute sa carrière en France directement. Immédiatement, c'est une success-story qui commence, dès les premiers yearlings, qui se sont extrêmement bien vendus, jusqu'à 600 000 €. Tout le monde veut son Shalaa, et les premiers produits sont déjà à l'entraînement chez André Fabre, Jean-Claude Rouget, François Rohaut, et pleins d'autres grands noms...

Le fils d'Invincible Spirit a beaucoup sailli depuis ses débuts, dépassant les 150 juments chaque année, et recevant une jumenterie de haut niveau, emmenée par Trêve. 2020 sera donc une année charnière pour Shalaa, qui doit répondre aux attentes. Il n'y a plus qu'à !

 

Dariyan

 

DARIYAN: Le fils de Shamardal et Daryakana, qui a sailli encore 96 juments cette année à Bonneval, a vendu ses yealings jusqu'à 115 000 € à ARQANA. Le gagnant du prix Ganay a des produits à l'entraînement chez Freddy Head, Antoine de Watrigant, Andrea Marcialis, Eric Libaud, ou encore Hiroo Shimizu. Ne nous attendons pas forcément à voir beaucoup de précocité chez la production de Dariyan, bien que le sang de Shamardal ne fasse fureur avec les 2 ans. Nous devrions voir Dariyan s'illustrer dès l'an prochain tout de même !

 

SCISSOR KICK: Le seul fils de Redoute's Choice à faire la monte en France ! Le magnifique Scissor Kick, double gagnant de Gr.3 en Australie, aura sa première génération française l'an prochain, puisqu'il produit déjà dans son pays natal. Avec des yearlings vendus jusqu'à 60 000 €, beaucoup de sa production est restée en France, et est déjà entraînée par Fabrice Chappet, Didier Guillemin, Stéphane Wattel, carina Fey et Joséphine Soudan. Scissor Kick a lui gagné à 2 ans, et devrait transmettre une certaine précocité. Affaire à suivre...

 

Goken

 

GOKEN: Premier fils de Kendargent a être entré étalon, Goken est toujours au Haras de Colleville, alors que ses yearlings ont été appréciés par les entraîneurs, comme Jean-Claude Rouget, qui en a acheté un 50 000 € à la V.2 Arqana. Le placé de Gr.1 à Royal Ascot sera représenté également chez Phillippe Decouz, Philippe Sogorb, Henri Alex Pantall ou encore Frédéric Rossi. Nul doute que l'on verra très vite les Goken en piste, lui-même ayant été gagnant du prix du Bois, premier Groupe pour 2 ans en France. 

 

MORANDI: Seul fils de Holy Roman Emperor en France, le magnifique Morandi a aussi eu du succès auprès des entraîneurs, avec 52 000 €, encore pour un yearling acheté par Jean-Claude Rouget, et une très bonne moyenne. Le pensionnaire du Haras du Mont Goubert, parmi les meilleurs 3 ans de sa génération, avait sailli 100 juments pour sa première saison, et devrait être largement représenté en 2020. Lui-même avait gagné Gr.1 à 2 ans, mais en fin de saison. 7 de ses produits sont déclarés actuellement chez Jean-Claude Rouget, qui croit dur comme fer en son ancien pensionnaire, une bonne nouvelle ! 

 

Martinborough

 

MARTINBOROUGH: Encore une rareté, puisque voilà le seul fils du grand Deep Impact en France ! Le japonais du haras de Grandcamp avait sailli 71 juments en première saison. Malgré tout, beaucoup de facteurs laissent penser que Martinborough sera plus en vogue avec ses premiers 3 ans, car c'est une population à caractère obstacle majoritaire qui croit beaucoup en lui ! Malgré tout, cela ne devrait pas empêcher certains de ses 2 ans de s'illustrer !

 

BOW CREEK:  Parmi les meilleurs fils de Shamardal, Bow Creek a gagné Gr.2 en Angleterre et en Australie, et présente un superbe physique. L'étalon du Haras du Logis a aussi réussi a gagner à 2 ans chez Mark Johnston. Sa première production a été remarquée pour ses attributs physiques, et Mark Johnston a d'ailleurs soutenu son ancien pensionnaire avec l'achat d'un yearling à ARQANA. 

 

Bathyrhon veut frapper en fort en 2020

 

PREMIERS 3 ANS EN 2020

 

BATHYRHON: Si l'étalon du Haras de la Hêtraie a eu des partants avec ses premiers 2 ans, c'est l'an prochain qu'on l'attend vraiment avec ses premiers 3 ans à courir en obstacle. Fils de Monsun comme Network, Bathyrhon a vu sa production intéresser les grands noms de l'obstacle, comme Guillaume Macaire, tandis que les 2 ans sont à l'entraînement chez Yannick Fouin ou encore Richard Chatel. Les différents débourreurs/pré-entraîneurs nous ont laissé entendre qu'ils avaient été impressionnés par les produits de Bathyrhon, et nous les surveillerons de très près, d'autant que ses plus grosses générations sont encore à venir !

 

VOILADENUO: Voilà maintenant un fils de Network, champion d'Auteuil qui est très apprécié au Haras du Lion. L'élève de Guy Denuault a lui aussi été remarqué, notamment avec ses produits du Show Lumet, semblant disposer d'un geste naturel à l'obstacle. Les entraîneurs ne s'y sont pas trompés, avec notamment Augustin de Boisbrunet, Etienne et Grégoire Leenders, et David Cottin qui en ont sous leur responsabilité. Ce dernier est d'ailleurs trè élogieux au sujet de ses produits, un gage de taille !

 

Choeur Du Nord

 

CHOEUR DU NORD: Le fils de Voix Du Nord, de la souche de Cokoriko, veut imiter son désormais illustre aîné, qui avait tout raflé avec ses premiers 3 ans. Ce sera cette étape l'an prochain pour l'étalon de Guillaume Lassausaye, qui avait sailli 73 juments lors de sa première saison. Très soutenu depuis, le double gagnant à Auteuil a eu des produits remarqués aux différents concours, et ils sont à l'entraînement chez Gabriel Leenders, Augustin de Boisbrunet, et son frère Artus. 

 

JEU ST ELOI: lui qui fut le premier fils de Saint Des Saints a rentrer étalon en France au Haras de l'Abbaye, Jeu St Eloi a été soutenu par la famille Détré dès ses débuts, avec 120 juments saillies en 2016 ! Désormais au Haras de Cercy, ses produits ont des atouts physiques évidents, et ne devrait pas tarder à faire feu sur nos hippodromes. Ils sont déjà à l'entraînement chez François Nicolle, Marcel Rolland, ou encore Augustin de Boisbrunet, avec de très bons bruits qui circulent. 

 

Petillo 

 

PETILLO: L'étalon de Gildas Blain vient de rejoindre Choeur Du Nord chez Guillaume Lassausaye. Issu de Sommertag, de la famille de Balko, et donc de Jeu St Eloi, Petillo a bien des atouts à faire valoir, qu'ils soient physiques ou génétiques. Les 2 ans sont déjà chez Gabriel Leenders et Augustin de Boisbrunet. 

 

KITKOU: Le propre frère de la championne Kotkikova, issu de la grande souche des Coudraies, n'a jamais fouler les pistes mais a été conservé étalon au vu de son pedigree sans fausse note. Après avoir débuté au haras d'Enki, il arrivera en 2020 à la ferme de Jalogny aux côtés de Estejo. Les premiers produits ont été vendus jusqu'à 45 000€, et Kitkou avait sailli 48 juments la première année ! Un système de primes de 10 000 € aux éleveurs des premiers gagnants pur-sang et AQPS a été mis en place. Les premiers produits sont déclarés chez Dominique Bressou, Adrien Fouassier ou encore Augustin de Boisbrunet. 

 

Galiway veut poursuivre sur sa lancée en 2020

 

PREMIERS 3 ANS EN 2020, 2 ANS DEJA GAGNANTS !

GALIWAY: Leader des étalons de première production en France en 2019, Galiway a impressionné la planète courses, avec notamment l'explosif succès de Kenway dans le prix la Rochette (Gr.3), mais aussi la black-type Galova, et Wanaway. Syndiqué en 2020, et revu à un tarif de 10 000 € la saillie, Galiway pourra compter aussi sur une génération de 2 ans plus large, car il avait sailli 90 juments en 2017. L'étalon du Haras de Colleville a vu beaucoup d'intéret autour de lui, et devra confirmer ses débuts records en 2020 !

 

HUNTER'S LIGHT: L'étalon du Haras du Logis compte déjà des 2 ans gagnants, mais sa production devrait beaucoup plus s'exprimer lors de sa première année de 3 ans. En effet, Hunter's Light est un cheval qui s'est révélé avec l'âge, sur toutes surfaces, et autour du monde. Ayant sailli 109 juments en 2016 et 2017, il sera largement vu l'an prochain, avec des produits qui plaisent beaucoup également à l'obstacle. Peut-être une nouvelle vocation pour le magnifique fils de Dubawi. 

 

PRINCE GIBRALTAR: Le fils de Rock Of Gibraltar a déjà frappé avec ses premiers 2 ans, dont 3 sont gagnants ! L'étalon du Haras de Montaigu plait beaucoup aux éleveurs d'obstacles, et devrait encore plus s'illustrer l'an prochain, avec des produits qui devraient très bien vieillir !

 

MACHUCAMBO: Double vainqueur de listed, Machucambo a connu son 1er gagnant en 2019 avec Mucho Macho. L'étalon du Haras de la Croix Sonnet, soutenu par sa propriétaire Yolande Seydoux de Clausonne, compte peu de produits en piste, mais semble transmettre de la qualité. Affaire à suivre...

 

Machucambo au Haras de la Croix Sonnet 


On en parle dans l'article