L'essentiel : Edition du Jeudi 13 janvier 2022

13/01/2022 - L'essentiel
Les hippodromes de Pau et de Lyon-La Soie étaient en ce jeudi le théâtre des courses françaises. Nous retiendrons le succès de l’attachant Vif Ardent pour la famille Peltier et Guy Henrot, ayant probablement pour objectif le Grand Cross de Pau début Février. Nous avons aussi assisté à la facile victoire d’Hat Trick Sivola. Enfin le programme lyonnais comportait deux maidens dont les vainqueurs ne devraient pas en rester là. Tous les détails dans l’essentiel du jour.

Saudi Cup : les engagés sont connus

Nous connaissons désormais les engagés de la prestigieuse Saudi Cup Gr.1, épreuve la plus dotée du monde, avec pas moins de 20 000 000 de dollars, se disputant le 25 février sur le dirt de Riyadh en Arabie Saoudite. Parmi les forces en présence, nous notons la présence de concurrents anglais tels que Mishriff (Make Believe) qui n’est autre que le tenant du titre, son compagnon d’entrainement Lord North (Dubawi), et Pyledriver (Harbour watch), récent 2e du Hong Kong Vase.Le crack américain Knicks Go (Paynter) est sur les rangs tout comme la japonaise Marche Lorraine (Orfèvre), historique gagnante de Breeders Cup, qui partira au haras après la course. Enfin la coalition française est bien représentée avec Dawn Intello (Intello), Grand Glory (Olympic Glory) mais aussi Magny Cours (Medaglia d’oro) ou encore Sealiway (Galiway) désormais entrainé par Francis Henri Graffard. 

Mishriff gagnant de la Saudi Cup en 2021

 

Pau : Vif Ardent porte bien son nom

Le cross du jour sur l’hippodrome du Pont-Long, le Prix Gérard Sereys, a vu le triomphe de Vif Ardent (Network) au terme des 4600 mètres du parcours. Défendant la casaque de la légende Guy Henrot, l’entrainement de Camille et Phillipe Peltier et associé à l’expérimenté Thomas Beaurain, le gris a bénéficié d’un très bon parcours au centre, se montrant très efficace dans ses sauts. Le fils de Network s’est montré très courageux pour revenir sur la fuyarde Barcarolle (Spirit One) qui a tenté son salut dans la fuite en prenant ses distances avec le peloton. A l’entrée de la ligne droite, Vif Ardent est lancé le long de la corde pas son partenaire et accélère courageusement pour s’imposer de deux longueurs et demie au passage du poteau. Notons la très belle fin de course d’Emira du Gouet ( Saddler Maker) qui se classe plaisante 4e. Vif Ardent est fils de Virgata (Turgeon, gagnante en débutant à Chatelaillon. Notons que son frère utérin Vicomte le Brave par Brave Mansonnien a été acheté 17000€ aux ventes Tattersalls de Février à Fairyhouse.

PRIX GERARD SEREYS - PAU
PlaceChevalSexe / AgeEntraineurJockey
1VIF ARDENT69T.BEAURAIN | P&C.PELTIER (S)
2NUITS PREMIER CRU702 L 1/2C.LEFEBVRE | E.CLAYEUX (S)
3BARCAROLLE692 L 1/2R.JULLIOT | E.LERAY (S)
4EMIRA DU GOUET672 L 1/2M.MINGANT | E&G.LEENDERS (S)
5DOREMI676 L 1/2J.LEBRUN | P.QUINTON (S)

 

Pau : Castle de bout en bout

Première des deux courses plates du jour, le Prix de Theze est revenu à Castle (Frankel) qui défendait la bien connue casaque Wertheimer, la monte du jockey maison Maxime Guyon et l’entrainement du testerin Christophe Ferland. Le partenaire de Maxime Guyon a bénéficié d’une monte offensive de ce dernier qui n’a pas hésité à le placer en tête du peloton à la sortie des stalles. Contrôlant facilement l’épreuve, Castle s’impose facilement dans une plaisante action. Castle est un produit de l’excellente Plumania, gagnante du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), deux fois deuxième du Prix Vermeille (Gr.1) en 2009 et 2010 mais aussi gagnante du Prix Corrida (Gr.2) en 2010. Featherquest, la grand-mère de Castle, est gagnante à Argentan et placée du Prix de la Faisanderie à Longchamp. Notons que Maniaco (Galileo), frère utérin de Castle, s’est 6e du Grand Prix de Paris 2016, deuxième du Prix d’Harcourt (Gr.2) et gagnant du Prix Vulcain (L.) à Deauville. De plus Maniaco a été vendu sorti de l’entrainement pour 10 000€ aux ventes d’automne 2018 à Deauville.

PRIX DE THEZE - PAU
PlaceChevalSexe / AgeEntraineurJockey
1CASTLE57.5M.GUYON | C.FERLAND (S)
2MAD RIVER60.51 L 3/4M.MEYER | CH.GOURDAIN (S)
3QATAR RIVER59.5NEZJL.MARTINEZ TEJERA | MME B.VALENTI
4STYLEDARGENT61.53 LH.MOUESAN | P.SOGORB
5TRES DE TREBOL54.52 L 1/2L.LE PEMP | D.DIEZ RIVERO

 

Pau : Raffles Hope donne de l’espoir à son entourage

Partie à l’arrière garde du peloton au lâcher des élastiques et avant de se rapprocher de façon significative au bout de ligne opposée, Raffles Hope a rallié le poteau en vainqueur du Prix Joseph Biraben, steeple-chase pour femelles de 4 et 5 ans sur la distance de 3400 mètres. Représentante de la casaque de Simon Munir et d’Isaac Souede, défendant l’entrainement de l’habile Patrice Quinton, et associée pour l’occasion au jeune Jean-Stéphane Lebrun, Raffles Hope s’est montrée très bonne sauteuse. Prenant l’avantage à l’entrée de la ligne d’arrivée, la jument est repartie sous les sollicitations de son jockey et s’impose de 3 longueurs et demie au passage du disque final. Cette jument est fille de Raya Hope qui n’a pas couru et a été achetée par Bertrand Le Meteyer pour la somme de 32000€ à la vente d’élevage Arqana de Décembre 2018 à Deauville. On retrouve dans la famille de Raffles Hope Risk Acessor multiple gagnants de Gr.1 et Gr.3 en Angleterre.

PRIX JOSEPH BIRABEN - PAU
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 RAFFLES HOPE 67   J.LEBRUN | P.QUINTON (S)
2 JOLY HERITIERE 71 3 L 1/2 L.REMONDET | E.CLAYEUX (S)
3 OBEONE 67 NEZ D.MESCAM | M.MESCAM (S)
4 SAINTE LISE 67 8 L 1/2 R.JULLIOT | E.LECOIFFIER
5 PRINCESS POLLY 67 8 L T.HENDERSON | D.HENDERSON

 

Pau : Hat Trick Sivola en patron

Le Prix Yves Baradat, course de haies réservée aux chevaux de 5ans a rendu son verdict et au terme des 3500 mètres du parcours, le succès est tombé dans l’escarcelle d’Hat Trick Sivola (Noroit). Le pensionnaire de la mansonnienne Anne Sophie Pacaut, défendant les couleurs du haras de Beauvoir et associé au talentueux Felix de Giles, a constamment été vu en seconde place durant le parcours, bénéficiant du dos de Krokmou (Prince Gibraltar), animateur de la première heure. Ayant l’avantage à la sortie du tournant final, Hat Trick Sivola prend facilement la mesure de son adversaire dans la phase finale afin de rallier le poteau en toute quiétude. 5 longueurs sanctionnent sa supériorité. Hat Trick Sivola est un fils de Kerana qui portait la casaque de Gilles Trapenard et qui fut double gagnante à Auteuil et qui avait été jugée digne de participer à la Grande Course de Haies d’Enghen (Gr.3). A noter qu’Hat Trick avait été acheté 32 000€ par Marc Antoine Berghgracht aux ventes d’été Arquana 2019 à Deauville.

PRIX YVES BARADAT - PAU
PlaceChevalSexe / AgeEntraineurJockey
1HAT TRICK SIVOLA71F.GILES | AS.PACAULT (S)
2HELLO SOLDIER675 LA.CHITRAY | MLLE I.GALLORINI
3KROKMOU685 L 1/2L.FRANZEL | K.TAVARES
4EAU DE LOURDES653 LL.REMONDET | E.CLAYEUX (S)
5FLANKER6710 LS.PAILLARD | A.CHAILLE-CHAILLE

 

Lyon-La Soie : Il Fantasista fait impression

Premier des deux maidens de la semi-nocturne lyonnaise, le Prix Chris Kraft est remporté par Il Fantasista, pouliche inédite par Belardo qui a fait impression. En effet, la représentante de la famille Botti, défendant la casaque du célèbre footballeur Javier Pastore, et confié au jeune apprenti italien Rosario Mangionne a été légèrement reprise à la sortie des stalles, puis a eu un bon parcours en avant dernière position durant l’épreuve. Il Fantasista progresse en épaisseur, nez au vent dans le tournant final, puis accélére dans ligne droite, s’imposant de 3 longueurs. Cette pouliche ouvre donc son palmarès et semble avoir des moyens et sera donc intéressante à suivre lors de ses prochaines sorties. Il Fantasista provient d’une souche Shadwell américaine dans laquelle on retrouve les gagnants de groupe Farhaan et Haatheq. Elle a été acquise pour 30 000€ à la vente de yearling d’Octobre à Deauville.

PRIX CRIS KRAFT - LYON LA SOIE
PlaceChevalSexe / AgeEntraineurJockey
1IL FANTASISTA56R.MANGIONE | A&G.BOTTI (S)
2CHARLY BOY583 LB.MARIE | FH.GRAFFARD (S)
3AGOUREIL58CTE ENC.G.CONGIU | JP.GAUVIN (S)
4SANS ATTENDRE58CTE TETES.PLANQUE | C.FERLAND (S)
4CHAMPIONS LEAGUE58DEAD-HEATS.CHUETTE | M.DELZANGLES

 

Lyon-La Soie : Win Daisy brise son statut de maide

Dans le deuxième maiden de la soirée lyonnaise, c’est Win Daisy (Shaiban) qui a trouvé son jour pour ouvrir son palmarès, défendant l’entrainement du sympathique Jean-Pierre Gauvin et la monte de son jockey maison Gabriele Congiu. La pouliche a patienté à l’arrière garde du peloton. Légèrement prise de vitesse dans le tournant final, Win Daisy se ressaisit bien pour gicler à la corde puis déployer ses foulées pour s’imposer sereinement de 2 longueurs au passage du poteau. Win Daisy débloque son compteur pour sa deuxième sortie, elle qui restait sur une convaincante 5e place lors de ses premiers pas public sur cette même piste. Win Daisy est fille de Green Daisy (Green Tune) qui totalise 4 victoires en province lors de sa carrière. On retrouve dans la famille de Win Daisy la bonne Miss Keller 2e des E.P Taylor Stakes (Gr.1) aux Etats-Unis et gagnante des Nasseau Stakes (Gr.2).

PRIX DE PAMPERODINE - LYON LA SOIE
PlaceChevalSexe / AgeEntraineurJockey
1WIN DAISY58G.CONGIU | JP.GAUVIN (S)
2LILIE BELLE582 LB.MARIE | M.PIMBONNET
3ARIANA584 LS.PLANQUE | FH.GRAFFARD (S)
4KISSING BOOTH584 L 1/2S.CHUETTE | M.DELZANGLES
5JOHANNA D'ANA561 L 1/4A.NICCO | D.CHENU

 


Voir aussi...