L'essentiel : Edition du Lundi 9 mai 2022

09/05/2022 - L'essentiel
Petite journée en ce lundi 9 mai pour les chevaux mais grande pour nos jockeys puisque Théo Bachelot remporte sa 1000 ème victoire en selle sur Ultra Bright à Angers. Christophe Soumillon continue sa moisson en remportant 3 courses dans ce même lieu ainsi qu’Alain Jathière qui voit 2 de ses pensionnaires briller. Mickaël Barzalona se console de son Kentucky Derby en remportant 2 épreuves à Compiègne, dont le Quinté. Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas…Retrouvez l'essentiel de l'actualité mondiale des courses au galop

Compiègne : Susu’s Dimples dans son jardin

Supplémentée dans le Prix Benjamin Boutin, une Classe 2 sur 1.800 m pour des femelles de 4 ans et plus et support du Quinté + du jour, Susu’s Dimples (Sea The Stars) effectue un parcours sans faute sous la selle d’un Mickaël Barzalona très inspiré. Placée en deuxième moitié de peloton et un peu ballotée au départ, la représentante de Francis Henri Graffard se place rapidement dans le sillage de Pingo (Anodin). Celui-ci voyageant à l’extérieur permet à la représentante de l’écurie Amazing Team de trouver un leader pour rattraper un peloton mené par Beautiful Aspen (Dabirsim). Au prix d’une belle lutte, Susu’s Dimples l’emporte d’une encolure sur Beautiful Aspen. Pingo se place sur la 3e marche du podium devant Cœur Davier (Sri Putra) un peu gênée pour trouver son jour et Grâce Béré (Pedro The Great) qui finit bien. Susu’s Dimples qui revenait sur l'hippodrome du Putois, remporte sa deuxième victoire en deux sorties. Élevée par le Haras du Mont Dit Mont, elle est la fille de Five Fifteen (Zafeen), 2e du Prix Fille de L’air, Gr.3 et gagnante du Prix Panacée, Listed à Toulouse.

 

Angers : et de 3 pour Soumillon grâce à Tchakoviev

Ils n’étaient que six 3 ans à s’élancer dans le Prix Robert Lavallée, une Classe 1 sur 2.300m. Les deux mâles à se disputer les faveurs des parieurs terminent en tête. Zarak The Brave (Zarak) mène la danse aux côtés de Tchakoviev (Shalaa), un peu brillant qui finit par se caler derrière lui. Détendu par un Christophe Soumillon en très grande forme ce jour en Anjou, le représentant de l’entraînement de Maurizio Delcher Sanchez allonge ses foulées à la sortie du tournant et remporte l’épreuve sans un coup de cravache. Zarak The Brave le seconde à une 1/2 longueur devant Aude (Shamalgan) qui s’est rapprochée pour finir à une courte tête. Tchakoviev, pur produit de l’élevage d’Alain Jathière dont il porte les couleurs, est désormais vainqueur et montre que sa dernière performance est à oublier. Issu d’une fille de Muhtathir, Lunashkaya, qui n’a jamais couru, il est le frère d’Elka, Rochenka et de Moskova, placée de Listed.

 

Angers : Ultra Bright n’est plus maiden

Le Prix des Chocolats Mathez, maiden pour 3 ans sur 2.300m, a permis à Ultra Bright (Ultra) de confirmer sa qualité. Rapidement installée aux avant-postes par Théo Bachelot, la représentante d’Isabelle Corbani, entraînée par Paul de Chevigny, impose un rythme régulier à l’épreuve et semble dominer les concurrents. Ante Poste (Al Wukair), favori de l’épreuve, refait du terrain dans le dernier tournant et vient mettre la pression à Ultra Bright qui lui résiste. Guadalest (Zelzal) qui restait sur une 4e place en débutant en novembre dernier s’octroie le premier accessit, ayant effectué une superbe fin de course lors des 300 derniers mètres sous la main de Mathieu Androuin. Ultra Bright, élevée par Jedburgh Stud, est la sœur de la toute bonne La Javanaise (War Command), déjà élevée par le duo Jedburgh/Corbani.

 

Agen : Badass tient sa victoire

Le Prix de Tarbes, maiden pour chevaux de 3 ans sur 1.200 m, a permis à Badass (Charm Spirit) de remporter une victoire qui le fuyait depuis longtemps. Alors que Rose des Sables (Almanzor) s’empare rapidement du commandement sous la selle de Fabrice Véron et impose un bon train à Primo Violino (Supplicant), Badass effectue son parcours discrètement à la corde. Bien accompagné par Anaëlle Mekkouche, il change de vitesse dans la ligne d’arrivée et termine en progression devant Primo Violino. Oheka (Kodiac) qui redescendait encore de catégorie, termine plaisamment à la 3e place devant Rose des Sables. Badass, entrainé par C. Pautier, a été élevé par le Haras de Montaigu et est issu d’une fille de Rock Of Gibraltar, Zenat, gagnante pour la casaque Séroul dont elle était l’élève.

 


Voir aussi...