Christophe Escuder et Hayejohn offrent une première Listed à Johnny Barnes

Parmi les entraîneurs avec la plus grande réussite depuis plusieurs saisons, Christophe Escuder a remporté le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles avec Hayejohn. Il offre à son père Johnny Barnes un tout premier succès à ce niveau. Le professionnel marseillais avait déniché le poulain à l’amiable pour 10 000€ seulement lors de la dernière vente de yearlingS Osarus, une source indéniable de gagnants année après année. 

FBI, dopage et prison : l'incroyable destin de Sharp Azteca, actuel meilleur étalon de première production aux États-Unis

Miler de grande qualité doté d’une très grande vitesse de croisière, Sharp Azteca avait rejoint le haras après que son entraîner Jorge Navarro ne soit condamné pour dopage. Malgré cette affaire, Three Chimneys Farm avait tenté le pari, proposant son nouvel étalon au tarif de 10 000$ la saillie. Le pari s’avère payant car pour sa première saison, il avait été le sire le plus demandé aux USA, et est aujourd’hui le numéro un des étalons de première production.  

Grâce à Kenmya, Cloth of Stars débloque son compteur à Vichy

Fantastique cheval de course, ayant performé au plus haut niveau de 2 à 5 ans, Cloth of Stars avait été très populaire dès son entrée au haras en 2019. Ses premiers yearlings avaient fait sensation sur les rings, atteignant 280 000 Gns. Ce lundi, Cloth of Stars a sorti son premier vainqueur à Vichy avec Kenmya, une pensionnaire de Christophe Escuder. Le meilleur reste encore à venir pour le fils de Sea The Stars, qui a encore été plébiscité avec 174 juments saillies. 

La 1ère victoire de #Taareef avec sa 2 ans Ballerina et son éleveur au Canada

Elevée par Mathieu Daguzan-Garros, qui a dépuis recupéré l'étalon au Haras des Granges, la 2 ans Ballerina a offert à son père Taareef sa 1ère  victoire de reproducteur en gagnant sur les 1400 m de Dax. Achetée 18.000 € à Osarus par Jean-Claude Rouget, elle porte les anciennes couleurs historiques de Claude Gour, rouges et blanches, et permet à son jockey Jean-Bernard Eyquem de remporter à 46 ans sa 1500e victoire en France. Une pouliche élevée par un membre de l'ECSSO (Eleveurs du Sud-Ouest).

Début de saison canon pour Havana Grey qui vise le record de Mehmas

Vainqueur de Gr.1 à 3 ans sur le sprint, Havana Grey est rentré étalon en 2019 à Whitsbury Manor Stud. Issu d’un croisement entre la dureté de Galileo et la vitesse de Dark Angel, l’étalon gris a été plébiscité en première saison, saillissant 135 juments. Déjà remarqués sur les rings, les produits d’Havana Grey ont fait feu de tout bois dans les courses de 2 ans. Avec déjà 23 vainqueurs en juillet, le sire pourrait battre le record établi en 2020 par Mehmas.   

1ère victoire de l'étalon Seahbac avec Everwin qui rend hommage à Larrisa Kneip

Le jeune étalon Seahbac, 1er fils de Scat Daddy installé en France au Haras de Saint-Arnoult, ouvre son palmarès de reproducteur avec le débutant Everwin qui gagne comme à la parade à Lyon-Parilly. Il rend un hommage vibrant à la regrettée Larissa Kneip, personnage très attachant qui nous a quittés il y a un mois, alors qu'elle avait réussi le recrutement de ce fameux Seahbac auquel elle croyait beaucoup.

Avec Zudu Spirit, l'australien Zoustar débloque son compteur en France

Parmi les étalons leaders en Australie, Zoustar fait depuis 2019 la double saison de monte en Angleterre à Tweenhills Farm. Réputé pour transmettre beaucoup de vitesse, Zoustar a su convaincre les acheteurs européens lors des différentes ventes. Le sire compte actuellement 3 vainqueurs en Europe, une en France Zudu Spirit, et deux en Angleterre. Zoustar tentera de réussir là où plusieurs autres étalons de l’hémisphère sud ont échoué : s’imposer en Europe. 

Père d'Enable et Desert Crown, Nathaniel est-il un artiste incompris ?

Déjà père de la crack Enable, Nathaniel, étalon à Newsells Park Stud près de Newmarket en Angleterre, vient de remporter le Derby d'Epsom avec Desert Crown. Pourtant, le fils de Galileo n'est pas commercial, proposé à £ 15.000 et saillissant pour moitié des juments d'obstacle. Trop classique, trop polyvalent, Nathaniel est un cas fascinant  à étudier car il se trouve "le cul entre deux chaises", ce que les anglais détestent au plus haut point !