Anabaa Blue part en Hongrie

20/12/2017 - Mercato
A 20 ans, le brave serviteur Anabaa Blue va quitter le sud-ouest pour continuer son oeuvre d'étalon mixte en Hongrie, où il a été loué au Haras National.

 
Anabaa Blue

 

Anabaa Blue continue d'écrire une histoire qu'il l'a marqué dans sa jeunesse. En effet, personne n'a oublié sa carrière de course sous la férule de Carlos Lerner, qui l'avait acquis pour un tarif très raisonnable à Deauville, compte-tenu du prestige de son père Anabaa et de sa lignée maternelle, puisqu'il est petit-fils d'Allegretta.

 

Anabaa Blue avait remporté un inoubliable Prix du Jockey-Club sous la selle du tout jeune Christophe Soumillon qui fêtait alors ses 20 ans le jour même de la course. Lauréat l'année suivante du Grand Prix de Chantilly (Gr.2), ce compétiteur énergique avait commencé sa carrière d'étalon au Haras d'Etreham, avant de la poursuivre dans l'ouest au Haras du Grand Chesnaie puis de s'installer dans le sud-ouest, chez Thierry Dallalonga au Haras de Saint-Vincent près de Tarbes, en 2015. Il y a sailli 58 juments lors de cette 1e saison, puis 33 juments en 2016 et en 2017.

Anabaa Blue peut se targuer d'avoir donner un gagnant de Gr.1 en plat, et il ne sont pas si nombreux que cela en France. Il est en effet le père de Spirit One, mais aussi d'excellents compétiteurs comme Très Blue, Zinabaa, Blue Cayenne, Simba, Anacarde, Machucambo. Anabaa Blue a aussi réussi sur les obstacles puisqu'il produit des vainqueurs de black-type à Auteuil comme Energica ou Kotkidy.



Anabaa Blue va donc partir en Hongrie, où il a été loué par les Haras Nationaux du pays, là où Simplex faisait la monte ces deux dernières années.