Coastal Path prend sa retraite à l'âge de 15 ans

24/09/2019 - Zoom sur
Nicolas de Lageneste nous a confié que le confirmé Coastal Path ne fera plus la monte l'année prochaine. Le cheval du Haras de Cercy est en effet victime de problèmes de fertilité, et la décision a été prise de le mettre à la retraite, afin de préserver sa santé. Le frère de Martaline, père de Bacardys, Bosseur et tant d'autres, aura laissé son empreinte en peu de temps. 

Coastal Path aura laissé son empreinte sur la planète obstacle.

 

 " Coastal Path est victime de problèmes de fertilité, qui ne sont malheureusement pas possible à soigner. Nous avons donc décidé de le mettre à la retraite, afin de préserver sa santé, mais aussi par correction vis à vis des éleveurs qui l'ont soutenu et qui le soutiennent encore. Le cheval va aller couler des jours heureux chez Joel Denis dans l'Allier. C'est un cheval qui nous a beaucoup donné, et il a été un des derniers étalons que j'ai accueilli à Saint-Voir donc c'est une vraie page qui se tourne. C'est aussi une belle histoire avec Pierre Julienne, avec qui je l'avais acheté à l'époque. Le meilleur est à venir avec les générations de 2017 et 2018, donc on entendra encore parler de lui." Ainsi parle Nicolas de Lageneste de Coastal Path, étalon très cher à ses yeux. 

 

Coastal Path avec Nicolas de Lageneste.

 

Frère de Martaline et Reefscape par l'étalon Halling, Coastal Path avait débuté sa carrière au Haras de Saint Voir, tout en faisant des passages en Normandie chez Pierre Julienne ou au Haras de Grandcamp. Il avait ensuite posé ses valises à Cercy-La-Tour au Haras de Cercy. Excellent stayer, gagnant de 4 Groupes dont le prix Vicomtesse Vigier, et le prix Chaudenay à 3 ans, Coastal Path avait également terminé 3ème de la Gold Cup d'Ascot du crack Yeats. Au haras, Coastal Path a très vite atteint les sommets, et a dans l'ensemble toujours beaucoup sailli. Il a même été Rocco d'Or en 2017, à la faveur de son 1er gagnant de Gr.1, Bacardys, élevé par la famille Vagne, à qui Nicolas de Lageneste est bien évidemment très lié. On pourra citer également des chevaux comme Bosseur (prix Juigné Gr.3), Powder Path, Fox Pro, Coastal Beach, et encore très récemment C'est Le Bouquet, gagnant ce dimanche du Grand Steeple de Craon (listed).

 

Bacardys, le gagnant de Gr.1 de Coastal Path

Le Haras de Cercy est donc désormais en quête du remplaçant idéal à un cheval confirmé et qui saillit beaucoup. Pas facile, quand on sait l'influence que Coastal Path a eu sur l'obstacle ces dernières années. Ses plus belles générations sont à venir, avec 124 juments saillies en 2016, 165 en 2017 et encore 81 en 2018. 


On en parle dans l'article