Demain : Lexington, Kentucky
July Selected Horses of Racing Age
Fairyhouse - du 14/07/2020 au 15/07/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté
Fairyhouse - le 24/07/2020
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze Up

Les 1000 Guinées japonaises pour une fille de la "Fr" Baldwina nommée Jeweler

11/04/2016 - Grands destins
La grande souche des "B" de François Rohaut à l'origine d'Anabaa continue de faire florès partout dans le monde. Une fille de Baldwina par Victoire Pisa nommée Jeweler, élevée par Shadaï Farm (Teruya Yoshida) a remporté les 1000 Guinées japonaises (Oka Sho) le 10 avril 2016 à Hanshin sous la selle de Mirco Demuro. 


Voir les 1000 Guinées du Japon 2016. Portant le n°13, Jeweler (casaque à damier blanc et bleu, toque orange) s'impose dans la dernière foulée, tandis que Christophe Lemaire conclut 4e avec Major Emblem (n°5) qui est pourtant venue comme pour le faire à mi-ligne droite

 
 
La méthode chère aux Yoshida continue de porter ses fruits. Adepte des achats de très bonnes pouliches françaises achetées pour des fortes sommes avant de les croiser au sang de Sunday Silence, Teruya Yoshida, le grand maître des courses nippones à partir de sa base de Shadaï Farm, a ainsi remporté les 1000 Guinées à Hanshin avec Jeweler.
 
 

Mirco Demuro n'en est pas certain mais c'est bien lui, en casaque à damiers, qui sera affiché vainqueur de l'Oka Sho avec Jeweler
 
 
Cette dernière est née de la 1e génération de Victoire Pisa, une jeune étalon par Neo Universe (Sunday Silence) qui avait si profondément marqué les mémoires lorsque, dans la foulée de sa victoire dans l'Arima Kinen à 3 ans, il avait enlevé déjà sous la selle de Mirco Demuro la Dubaï World Cup en mars 2011, juste après le drame de Fukushima, ce qui avait généré une immense émotion sur un hippodrome de Meydan qui en manque si souvent...A noter qu'à l'automne précédent, Victoire Pisa avait cruellement déçu en France, terminant 4e du Prix Niel puis 7e de l'Arc de Triomphe dans une année 2010 pourtant pas très relevée.
 
 
 
Victoire Pisa: le Japon pleure de joie par FranceSire
 
  
Avant de croiser ce Victoire Pisa, Baldwina, née en 1998, avait déjà très bien produit, ayant donné en 2006 la quadruple gagnante de groupe One Carat avec Falbrav. Ensuite, elle a eu la gagnante de Listed Sunshine avec Heart's Cry. Entrainée par son éleveur François Rohaut, Baldwina, fille de Pistolet Bleu et Balioka (10 victoires dont 8 en obstacles) avait remporté le Prix Chloé (Gr.3) avant d'échouer dans les Gr.1. Acquise par Gary Tanaka, elle était partie aux Etats-Unis, où elle a été rachetée par Yoshida. Ce fut donc un deal purement nippon aux Etats-Unis. Car Gary Tanaka, milliardaire qui a fini par avoir quelques problèmes avec la justice, descend d'une famille japonaise qui s'était retrouvée comme des milliers d'autres à l'époque émigrée de force en 1907 sur les chantiers de constructions du chemin de fer en Californie. Du genre esclave sans le dire comme dans certains pays du moyen-orient aujourd'hui.
 
 
Mais avant de partir au Japon en 2005, Baldwina avait donné un 1e produit le compte de l'italien Dr Ornella Carlini Cozzi, qui n'a rien fait en course avant de produire l'excellente et très précoce Ceiling Kitty (Red Clubs), lauréate des Queen Mary Stakes (Gr.2) à Royal Ascot à 2 ans.
 
Montée par Mirco Demuro, Jeweler est revenu dans la dernière foulée battre d'un nez Sinhalite (Deep Impact), qui venait de la devancer du même écart minime dans la course préparatoire. Christophe Lemaire termine 4e avec Major Emblem après avoir fait illusion à mi-ligne droite.