Demain : Newmarket
Guineas Breeze Up Sale
Newmarket - du 09/07/2020 au 10/07/2020
July Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age
Fairyhouse - du 14/07/2020 au 15/07/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté

Mendigo gagne tout seul à Agen...tous ses adversaires sont tombés

06/11/2016 - Focus divers
Arrivée de la 7e course du 6 novembre 2016 à Agen, un cross : 1e le 2 Mendigo...et c'est tout car l'ensemble de ses rivaux a chuté ! Ce cas rarissime est survenu assez bêtement, sans incident particulier. Un moment de joie pour Jean-Yves Corduan, le père de Christophe Corduan qui vient de ressotir du coma.


Mendigo sur le cross de Castera-Verduzan, le 5 juillet, alors monté par Christophe Cordouan.

 

Ce Mendigo n'est pas un champion mais il en a connu la solitude. Il est parti devant, faisant quelques fautes au début. Il n'empêche que Mendigo fut le seul à rester debout au terme du Prix Armand Bastoul, un petit cross sur le charmant hippodrome d'Agen. Ce champ de courses, bien connu au trot puisqu'il accueille une étape du GNT, propose aussi un parcours de cross très technique, avec la plupart des obstacles en terre sur un parcours très sinueux. Fils de l'allemand Ungaro avec une mère par le sprinter Sky Lawyer, Mendigo remporte ainsi sa 1e course à l'âge de 6 ans. Mais même s'il termine tout seul, on ne peut pas dire qu'il gagne par défaut puisqu'il s'est imposé de bout en bout sous la selle d'Erwan Bureller, qui semblait ne pas pouvoir croire qu'il était seul en course, après la chute de ses 2 derniers adversaires au bout de la ligne d'en face, car il a sollicité son partenaire jusqu'au bout !

 


Images proposées par la Fédération du Sud-Ouest et lescourseshippiques.com

 

 Voilà en tout cas qui redonne du baume au coeur de toute la famille de son propriétaire-entraineur, Jean-Yves Corduan, qui a récupéré le cheval après son début de carrière raté chez Fabien Cellier, et qui en a fait un brave cheval de cross qui venait d'aligner les places sur l'hippodrome de Castera-Verduzan. En effet, installé dans le Sud-Ouest, Jean-Yves Corduan est le père de Christophe Corduan, cavalier d'obstacle de 34 ans, tombé dans le coma des suites dun malaise cardiaque subi le samedi soir du 29 octobre, alors qu'il devait monter le lendemain le favori du Grand Cross de Saumur, Yankee Sundown, pour sa rentrée après une fracture de la clavicule en septembre. Heureusement, Christophe Corduan s'est révéillé mardi, sans séquelles, pour la plus grand soulagement de sa famille et son entourage, dont sa compagne Hélène Sourdé, elle-même cavalière gagnante de sa 1e course au Dorat cet été, et fille de l'éleveur de Mendigo, Eric Sourdé, agriculteur dans les Landes.
 
NOTE :
Ce genre de cas n'aurait pas vraiment pu arriver il y a encore peu car dans le temps (le bon vieux temps !), les jokeys avaient le droit de remonter les chevaux tomber, sachant qu'ils devaient quand même terminer le parcours dans un temps limite de 15 min.