Cheltenham - le 12/03/2020
Cheltenham Festival Sale

Les 2000 Guinées 2017 pour Churchill : mamie était une fusée

07/05/2017 - Focus divers
 Vainqueur des 2000 Guinées 2017 devant Barney Roy et le français Al Wukair, Churchill porte un nom très riche de symbole. Le nouveau champion de Coolmore est aussi le petit-fils de Storm Cat, étalon qu'on aime ou qu'on déteste, et d'une ancienne championne du sprint qui avait fait 2 carrière de course.

 

 

Tous les champions de chez Coolmore portent des noms flamboyants, souvent de grands hommes comme Galileo, le père de Churchill, ou de monuments voire de phénomènes géologiques comme Giant's Causeway ou Rock of Gibraltar En fait, John Magnier, le patron de Coolmore, demande à Aiden O'Brien, son entraineur, de lui désigner les éléments semblant tout à fait supérieurs pour leur attribuer les noms les plus éloquents, en début d'année de 2 ans.

Très peu de temps après l'attribution de son nom, Churchill a fait ses 1e pas en course. Ce fut une demi-gamelle puisqu'il a n'a conclu que 3e le 22 mai au Curragh 2016, sans jamais avoir fait illusion, battu par 2 chevaux qui n'ont pas répété ensuite. Mais O'Brien lui a conservé sa confiance pour courir moins d'un mois plus tard dans les Chesham Stakes, pendant le meeting de Royal Ascot en Angleterre. Depuis c'est un sans faute en 6 sorties, dont un doublé de Gr.1 à 2 ans : les National Stakes et les Dewhurst Stakes.

 


Churchill, nouveau héros de Newmarket.

 

Il offre un nouveau trophée à son père Galileo, un cheval extraordinaire, père, père de pères, pères de mères, génial en plat mais aussi en obstacle, pour lequel on ne trouve plus de nouveau superlatifs depuis qu'il a signé le trio gagnant du Prix de l'Arc de Triomphe 2016. En creusant du côté de la mère, c'est plus atypique. En effet, cette Meow, même si elle n'était pas un 1e choix chez Coolmore puisqu'envoyée non pas à Ballydoyle mais chez David Wachman, fut bonne et précoce gagnante de Listed à 2 ans au Curragh après avoir été 2e des Queen Mary Stakes (Gr.2) à Royal Ascot. Elle n'a couru qu'à 2 ans. Son 1e produit, Curlylocks, déjà par Galileo, n'a pas été très bonne chez Wachman. Ce dernier a rendu sa licence à 45 ans fin 2016. Il a donc potentiellement raté ce Churchill.

 


Airwave, la grand-mère de Churchill

La grand-mère de Churchill était une championne de vitesse sortie d'un peu nulle part, un des ces destins que les anglais adorent. Elevé par Richard et Tessa Watson dans le Rutland, au nord de l'Angleterre, fille d'une étalon obscur, Air Express, mort après seulement 2 saisons de monte, et d'une petite gagnante à Thirsk, Airwave passe à la vente du St Leger à Doncaster yearling mais elle a été malade et n'est pas dans sa robe de mariée. L'entraineur Henry Candy l'achète pour seulement £ 12.000. Précoce, elle est 2e en débutant, seulement battue par la future championne Soviet Song, elle gagne sa sortie suivante à Leicester puis fait un galop tellement sensationnel un matin d'oût contre le crack sprinter de l'écurie Kyllachy que son mentor vise maintenant au plus haut. Il gagne en octobre les Chevely Park Stakes (Gr.1) devant l'énorme favorite Russian Rythm, sous la selle de son fidèle partenaire Chris Ruttler, un jockey de 3e zone qui connait ce jour là son jour de gloire. Airwave poursuite une grande carrière à 3 et 4 ans sur les sprints, avec des victoires de Listed et de Groupe et des paces de 2e dans les Nunthorpe Stakes et de 3e dans le Golden Jubilee. En fin de saison, Airwave est vendue sur le ring de Tattersalls pour devenir poulinière. Coolmore remporte la bataille d'enchères face à Katsumi Yoshida (Northern Farm) au prix de 550.000 guinées. Mais finalement, plutôt qu'au pré, Magnier envoie la jument chez O'Brien. Elle ne court que 3 fois à 5 ans, mais gagne un nouveau Gr.2 au Curragh, devant Kinnaird, cette fois sur la distance de 1600 m qui lui semblait jusqu'alors inaccessible.
 

Airwave est envoyée à Ashford Stud, l'antenne américaine de Coolmore Stud, pour commencer sa carrière de poulinière dans le Kentucky. Saillie tout d'abord par Giant's Causeway, ce qui donnera naissance à un petit gagnant, Airwave ira à la rencontre du fameux Storm Cat en 2007, d'où la naissance en 2008 de Meow, future mère de Churchill. Ensuite, elle reviendra en Irlande, pour avoir 4 produits de suite par Galileo, dont Aloof, gagnante de Gr.3 au Curragh qui sera vendue 3,9 millions de dollars aux Etats-Unis, et Orator, lauréat du Grand Prix Anjou Bretagne (Listed) à Nantes en 2014. Il faut signaler qu'entre temps, une petite soeur d'Airwave par Oasis Dream nommé Jwala, aura remporté les Nunthorpe Stakes (Gr.3) avant de maheureusement mourir ai champs d'honneur dans le Hong Kong Sprint.

 


Storm Cat

 

Il faut parler un peu du cas de Storm Cat. Célèbre étalon qui fut un temps le plus cher du monde, à 500.000 dollars la saillie au début des années 2000, à Overbrook Farm chez son propriétaire William Young, où il était gardé 24h/24 par des hommes en armes !. Ce fils de Storm Bird avec une mère par Secretariat, meilleur 2 ans de sa génération aux Etats-Unis avant de décevoir, il a été plusieurs fois tête de listes des 2 ans en Amérique. Père de Giant's Causeway, Tabasco Cat, Black Minnaloushe, Aljabr, Storm Flag Flying, Sweet Catomine, Life is Sweet, Hold That Tiger, One Cool Cat, il produisait des poulains aux modèles très flatteurs et 91 de ses yearlings ont dépassé le million de dollars. Très heureux avec Giant's Causeway, Coolmore a investi lourdement dans cet étalon, notamment avec l'achat complètement délirant du fameux The Green Monkey pour 16 millions de dollars dans une breeze up. Mais à l'exception de Giant's Causeway, qui a toujours tout réussi en course et au haras des 2 côtés de l'Atlantique, Coolmore comme beaucoup d'éleveurs européens ont fini par perdre leur chemise avec cet étalon, ce qui fera dire à John Magnier qu'il ne fallait jamais lui parler de ce foutu Storm Cat. Magnier est un homme discret, mais il l'a dit si fort que bon nombre de son personnel l'a entendu...

NOTES :

  • Aidan O'Brien remporte les 2000 guineas pour la 8e fois, à chaque fois avec un cheval faisant sa rentrée. Il remporte aussi le lendemain les 1000 guineas, où il affiche même le jumelé gagnant. Les 2 vainqueurs et la dauphine sont issus du même étalon : GALILEO !
     
  • Il ne faut pas confondre le Churchill né en Irlande en 2014 avec un homonyme par Arazan né en 2012 en Inde, où il a gagné plusieurs grands prix avant de s'installer étalon dans un petit haras du Texas aux Etats-Unis. Il y a aussi un Churchill pr Roi Normand né en 2000 au Brésil, où il a gagné un Gr.3.
     
  • Churchill a profité de l'appui du rail à Newmarket. Parti de l'autre côté de la piste, et longtemps attentiste, le 3 ans français Al Wukair, fils de Dream Ahead qui fait désormais la monte en France, a fourni une performance remarquable en finissant 3e.