Cheltenham - le 24/04/2020
Cheltenham April Sale

King George Chase : Clan des Obeaux, la révélation

26/12/2018 - Grands destins
Clan des Obeaux, le jeunot des King George Chase 2018 à 6 ans, a signé la plus belle victoire de sa carrière en s’offrant la timbale de Kempton. Il permet aussi à son entraîneur Paul Nicholls de signer une historique 10ème victoire dans ce Gr.1 ainsi qu’un 2ème succès au plus haut niveau à son éleveur Nicolas Devilder qui est revenu avec nous sur l’histoire du cheval. Interview.
 
 
« Tout remonte à une ancienne souche de cross, souligne Nicolas Devilder encore tout en transe après le succès de son ancien protégé Clan des Obeaux dans les King George Chase 2018, la plus grande course d’obstacle sur les fences anglais après la Gold Cup de Cheltenham. J’avais acheté la grand-mère de Clan des Obeaux, Bellaman, au Docteur Vennat d’Avranches. C’était une souche solide. Il y avait déjà des bons étalons d’obstacles comme Pot d’Or puis j’ai ramené April Night pour faire la mère Nausicaa des Obeaux et Kapgarde pour créer Clan des Obeaux. Nausicaa avait beaucoup de sang. Malheureusement, elle avait beaucoup de mélanomes du fait de sa robe grise et je l’ai vendue. J’ai conservée sa fille Varda des Obeaux. La 4ème mère de Clan des Obeaux est une trotteuse, c'est Cythère née en 1968 qui est devenue la mère de Ksar SF (2x Grand Cross de Craon en 1983 et 1988) ou encore la grand-mère d'Alcade (Grand Cross de Printemps du Lion d'Angers, 2ème Grand Cross de Craon derrière Archy Bald).

Clan des Obeaux faisait partie d’une quinzaine de « C » nés en 2012. C’était un grand cheval mais commun. En revanche, il a tout de suite montré de la qualité au travail. Il a débuté par une victoire à la Roche-sur-Yon en plat en avril de ses 3 ans. Il avait fait un truc avec Olivier Jouin. D’ailleurs David Powell m’avait acheté le poulain sans même l’avoir vu. Le cheval était parti au lendemain de sa visite d’achat chez Paul Nicholls tout d’abord pour Potensis Limited et les époux Barber mais il y a eu un conflit puis Potensis a vendu ses parts à d’autres propriétaires tels que Sir Alex Ferguson.

 
Nicolas Devilder, l'éleveur de Clan des Obeaux
 

Je suis ravi de la victoire de Clan des Obeaux aujourd’hui dans les King George Chase. C’est le deuxième Gr.1 de l’élevage après Messire des Obeaux. Lui aussi était né la même année que Clan et avait été vendu à Potensis Bloodstock devenu ensuite Sullivan Bloodstock. J’ai réduit mon activité d’éleveur et nous travaillons actuellement avec 12 juments à la Haute Benaudière. Mais toutes les juments sont sœurs, mères et elles-mêmes gagnantes de Groupe. »
 
Le mois de décembre réussit à l’élevage des Obeaux basé à La Meignanne dans le Maine-et-Loire. Messire des Obeaux avait en effet gagné son Gr.1 le 31 décembre 2016 à Newbury sous la casaque de Simon Munir et Isaac Souede. Le protégé d’Alan King est un fils de Sadler Maker qui doit beaucoup à Nicolas Devilder et vice-versa. L’étalon avait élu domicile au haras pendant 5 saisons de monte et son ascension à été rendue possible grâce aux nombreux succès des chevaux à l’affixe "des Obeaux". Sadler Maker avait également sailli Nausicaa des Obeaux, la mère de Clan. Après trois places en trois sorties à l’entraînement chez Guillaume Macaire et Philippe Cottin à Royan, au Pertre ainsi qu’à Granville, Nausicaa des Obeaux avait donné naissance à Varda des Obeaux, une fille de Sadler Maker, son premier poulain en 2009. Triple gagnante à Angers, à La Roche-sur-Yon et à Limoges en débutant, Varda s’était même placée à Auteuil alors pleine d’Isaac des Obeaux comme l’explique son propriétaire, ex entraîneur et éleveur Nicolas Devilder : « Varda s’était placée 3ème du Prix Lilium à Auteuil juste derrière Aragorn d’Alalia et devant Sun Zephir. Ce jour là, c’était Vicking Maker qui gagnait la course pour nos couleurs. Quelques jours plus tôt, Varda avait été saillie par Kapgarde et a donné naissance à un ¾ frère de Clan en 2018. Ce poulain ressemble d’ailleurs beaucoup à Clan, c’est assez impressionnant. Varda est gagnante en plat et sur les haies mais n’a jamais couru en steeple car elle a été victime d’une fêlure du bassin. Elle est actuellement pleine d’un étalon que j’aime beaucoup, Alianthus et va être saillie à nouveau par Kapgarde en 2019. »
 
 
Clan des Obeaux a apporté un incroyable 10ème succès à son entraineur Paul Nicholls dans la course, un record. L'homme de Manor Farm Stables avait déjà accroché 5 succès avec le monstre Kauto Star, 2 à travers Silviniaco Conti et deux autres avec See More Business en 1997 et 1999 
 
 
Kapgarde a lui aussi vécu un grand jour en ce Boxing Day 2018. L’étalon de Pascal Noue a en effet gagné son premier Gr.1 anglais après les succès au plus haut niveau en France de ses fils Milord Thomas, qui devrait viser le Grand-Prix de Pau 2019, et Prince Ali. En revanche, les succès de Groupe sont routiniers pour l’étalon qui officiera à 12.000€ en 2019. Outre Manche, Kapgarde est le père des lauréats de Groupe Ubak, Garde La Victoire, Alisier d’Irlande, Ultragold, Edgardo Sol ou encore As de Mee. Frère de Geos qui avait gagné le Christmas Hurdle, Gr.1 qui s’est disputé en 2018 ce mercredi 26 décembre, Kapgarde est très populaire chez nos amis les éleveurs anglais et irlandais mais encore plus chez nos amis les acheteurs. Cette année encore, rien que sur les rings et ventes publiques, les produits de Kapgarde se sont vendus pour 92.000€, 80.000€, 75.000€, 70.000€, …
 
Gagnant en débutant en France comme cité plus haut, Clan des Obeaux était resté invaincu à l’issue de ses premiers pas anglais. Gagnant à Newbury en décembre 2015, le cheval s’était ensuite classé 2ème de Protek des Flos dans un Gr.2 à Cheltenham puis avait gagné son Gr.2 à Newbury l’automne suivant. Dauphin de Whisper dans un autre Gr.2 à Cheltenham en janvier 2017, Clan des Obeaux s’est petit à petit confronté à l’élite des steeple-chaser anglais en gagnant entre temps des courses d’un niveau moindre pour, pensons-le, lui donner confiance. Son entraîneur Paul Nicholls est un maître dans la préparation. 3ème de Might Bite et de Bristol de Mai dans le Betway Bowl Chase (Gr.1) d’Aintree en avril 2018, Clan des Obeaux restait sur sa rentrée, 4ème dans le Betfair Chase (Gr.1) de Sandown.
 
 
Harry Cobden, jockey de Clan de Obeaux, connait une belle réussite avec les chevaux "FR"

 
A seulement 20 ans, le premier jockey de Paul Nicholls savoure ses premières années de monte synonymes de succès de Groupe. Pendant la saison 2014-2015, Harry Cobden ne s'était mis en selle que dans 3 courses officielles mais les résultats étaient déjà bluffants puisque le jeune homme comptait deux victoires et 3ème place. Ces derniers mois, le jockey était associé aux chevaux Quel Destin, Dynamite Dollars, Grand Sancy, Elixir de Nutz, Diego du Charmil, Ultragold, Politologue lors de leurs succès.