Cheltenham - le 21/02/2020
Cheltenham February Sale

Antoine De Palaminy : jusqu'où ira le prometteur Laterano?

18/02/2014 - Infos générales
Le fils de Saint des Saints fait le doublé Prix Jean Bernadotte - Prix Antoine De Palaminy. Les deux derniers vainqueurs du Prix Antoine de Palaminy (Listed), considéré comme le Grand Steeple-Chase palois des 4 ans, s’étaient adjugés la préparatoire, le Prix Jean Bernadotte. Laterano a rejoint, ce dimanche, ses prédécesseurs, Saint Palois (Saint des Saints) et Laskaline (Martaline). 

Laterano saute officiellement sur cette photo sa toute première haie sur un champ de course. C'est en effet, la haie d'essai avant son Prix Finot victorieux (Photos APRH)

 

Le Duc d’Anjou en point de mire

Depuis quelques décennies les vedettes paloises ont été dirigées ensuite sur le Prix Duc d’Anjou, l’une des trois préparatoires au Prix Ferdinand Dufaure.
Le Prix Duc d’Anjou est au programme d’Auteuil depuis 1941, baptisé ainsi en hommage au dernier vainqueur âgé de 4 ans du Grand Steeple-Chase de Paris 1932. Six vainqueurs du Palaminy se sont ensuite imposés sur la Butte Mortemart : Speedian (1983), Kizitca (1996), Escort Boy (2002), Kriss William (2010) et les vainqueurs des deux dernières éditions, Saint Palois et Laskaline. Quant à Or Jack, il avait fini 3ème de l’édition parisienne 1993.
 
Bernadotte-Palaminy
Depuis 1970, Laterano est le 15ème vainqueur du Palaminy après s’être également imposé dans la préparatoire, le Prix Bernadotte. Jacques Ortet a été l’entraineur de 9 des 15 : Little Point (1989), Skarador (1991), Anatomia (1992), Kizitca (1996), Escort Boy (2002), Neptune Collonges (2005), Granit Jack (2006), Saint Palois (2012) et Laterano.
 
Jacques Ortet (à droite) discute tactique avec le jockey David Cottin
 
Encore un record pour Jacques Ortet, 18ème succès
Le bayonnais de naissance et palois d’adoption a débuté en 1978 comme entraîneur particulier pour Jean Couétil. Devenu entraîneur public en 1981, il a signé son premier succès dans le Palaminy en 1985 avec Rags To Riches, un ancien pensionnaire de plat de chez Jean-Claude Rouget. L’année 2014 voit Laterano offrir à son mentor un 18ème succès dans le Palaminy après les victoires de Frappeuse (1988), du crack Or Jack (1993), de Concor de la Forge (1994, entrainé dès le lendemain par Alain Chelet), de Valdance (1998), de Star Jack (1999), de Royal Tir (2000), de Line Clara (2008), de Line Avril (2009). Viennent s’ajouter à cette liste, ceux ayant fait le doublé précité.
 
Laterano, mieux que sa mère, Latran
Laterano a pour mère Latran une ancienne protégée de Jacques Ortet portant également les couleurs de Mme Magalen Bryant. En son temps, Latran (fille de Pistolet Bleu), élevée par Bernard Barthe, avait remporté les deux préparatoires paloises au Prix Antoine de Palaminy, le Prix de Bayonne et le Prix Jean Bernadotte. Ensuite dans la Listed, elle avait dû subir la loi de First Preuil (son dauphin de la dernière préparatoire, élève de Philippe Boisgontier) où Line As ne peut que prendre la 4ème place.
Direction ensuite l’hippodrome de la Butte Mortemart à Paris pour le Prix Duc d’Anjou dans lequel elle n’est devancée que par sa camarade d’écurie, Line As (pour les couleurs Vuillard) laissant First Preuil au 5ème rang.
Le fils de Saint des Saints a donc fait un sans faute ou presque (il avait dérobé lors de ses débuts à Pau à cause d’une chute survenue devant lui). Rappelons que Laterano avait débuté victorieusement en septembre dans le Prix Finot devançant l’élève de Guy Chérel, Calipto, (vendu depuis en Angleterre) alors que Latran avait débuté victorieusement à Pau en avril de ses 3 ans.
Tout le mal que l’on souhaite à Laterano c’est donc de faire mieux que sa mère.
 
Latran, mais aussi, Little Point.
Jacques Ortet entraînait Little Point (Le Nain Jaune) lorsqu’elle a triomphé dans l’édition 1989 pour les couleurs de Mme Georges (Jacqueline) Vuillard. Au pied du podium du Prix Duc d’Anjou, elle deviendra ensuite la mère de deux vainqueurs du Palaminy, Star Jack et Line Avril