Punchestown 2015 : au pays enchanté de Willie Mullins

12/05/2015 - Evénements
Le plus grand meeting de course en Irlande, le festival de Punchestown qui attire plus de 100.000 personnes pendant 5 jours, cloture la saison classique de l'obstacle Outre-Manche. Dans une ambiance totalement débridée où la passion du sport à l'ancienne se marie parfaitement avec le goût de la "grosse teuf ", le roi des entraineurs Willie Mullins décroche presque tous les plus gros trophées, notamment avec des sauteurs FR. France Sire TV vous y emmène...

 

Ca fait du bien par où ça passe...Pas seulement les pintes de guiness dans le gosier, mais le ressenti que les courses de chevaux sont un événement social très à la mode, chic et populaire en même temps, rassembleur de jeunesse et créateur de rire. Voilà ce qui se passe dans un patelin qui n'existe même pas en Irlande mais qui est devenu après quasiment 2 siècles d'existence un immense festival de portée mondiale pour l'obstacle.

 


D'un rendez-vous de chasse à une immense fête foraine
 

Punchestown, à la base, n'est rien d'autre qu'un lieu-dit à 2 pas de Naas, Kill, Kildare, c'est à dire le coeur du PS irlandais à moins d'une heure de Dublin. La 1e réunion de courses a été enregistrée dans cette immense prairie vallonnée, où le tour de piste fait 2 miles (soit 3200 m) en 1824. Au départ, il s'agissait surtout de courses sur le cross avec des banquettes, des buttes en terre et des murs en pierre. Bref, c'était, à la fin de la saison de chasse, une grande fête organisée pour les "hunters". Le grand choc de compétitivité, comme dirait Hollande, intervient en 1998, lorsque les installations d'accueil de l'hippodrome sont entièrement refaites, au coût modique de M£ 8,75, soit moins de 10% du projet nouveau Longchamp. Il s'agissait de pouvoir accueillir beaucoup de monde, soit plus de 30.000 personnes pour les grandes journées, mais aussi moins de monde au quotidien, tout en réalisant des bâtiments à taille humaine et surtout garantir un esprit de convivialité. Ici aucun hall immense, pas de musée des courants d'air. Les bars sont nombreux, les salles réduites, donc facilement pleines. 

 


Sans Free, ils ont tout compris

 

Les gens boivent des coups, mangent des sandwichs facilement accessibles et chauds, voient aisément les chevaux tant au rond qu'en piste, donc tout le monde est content. Les jours de grand prix, on monte des tentes géantes, certains avec de la musique à fond la caisse, et des écrans géants, et des bars et toujours des bars. Il y a aussi une fête foraine qui marche du tonnerre. Recette simplicissime et toujours aussi efficace. Les irlandais ne sont pas bêtes. Il ont ajouté récemment une 5e journée le samedi, qui attire les familles en masse en cette période du début des beaux jours. Et comme les 4 premiers jours du festival se disputent en semaine, ils ne démarrent les courses qu'en milieu d'après-midi, à 15H40. Cela permet de finir avant que la lumière du jour ne tombe trop, vers 20H00, tout en sachant que le public peut venir en prenant seulement une après-midi de congé, où en filant vite après le boulot pour voir la 2e moitié de la réunion. Et boire des coups avec les copains. Ici la direction du marketing parle un langage que les gens comprennent. En voyant Longchamp en ce dimanche de Poule d'Essai, on peut se dire qu'on est sur la bonne voie, mais qu'il manque encore la bière et la musique.


Il y a un cheval dans l'image ci-dessus...

 

Cheltenham en Irlande

 

Au niveau du programme, il reste plusieurs épreuves de cross et plus que partout ailleurs des courses pour amateurs et des bumpers en plat, témoignages des grandes traditions du système de l'obstacle irlandais. Mais lorsque les organisateurs ont décidé il y a une 20aine d'année de faire monter leur niveau sportif selon les standards internationaux, ils ont tout simplement copier le programme de Cheltenham avec ses gammes de grands prix en haies et en steeple sur courte, moyenne et longue distance. Evidemment, si Punchestown reste un grand événement social et sportif d'essence tout à fait celte, il a une vocation internationale. Mais presque jamais de français, et assez peu d'anglais finalement, se déplacent. C'est à dire que les professionnels locaux étaient déjà très durs à battre chez eux, et sont devenus quasiment invincibles avec la montée en puissance de leur champion Willie Mullins. Ainsi, lui qui raffle par ailleurs tant de grandes épreuves en Angleterre et en France, règne presque sans partage sur ses terres. En 2015, il a battu ses propres records avec 16 victoires sur les 38 courses du festival, dont 10 des 12 Gr.1 proposés ! Cerise sur le gâteau, il arrache même d'une tête le grand cross de Punchestown (La Touche Cup) avec son vieux chouchou de 14 ans Uncle Junior, qui s'est battu comme un diable sous la selle de son fils Paddy Mullins, amateur doué qui a gagné 4 courses tandis que son cousin Danny Mullins s'est imposé à 2 reprises.
 

Faugheen, un champion toujours invaincu, déniché sur les Point to Points, se promène sur les haies, montée par Ruby Walsh qui porte la casaque rose de Rich Ricci, milliardaire américain qui dirige la banque Barclay's. C'est l'un des 10 succès de Gr.1 du meeting pour Willie Mullins !

 

Willie Mullins : la grande razzia

 

Les autres entraineurs restent dans l'ombre de Wullins : Enda Bolger, indéboulonable spécialiste du cross, fait le coup de 3. Jessica Harrington, Gordon Elliott et AJ Martin dont le doublé. Chez les jockeys, Ruby Walsh, le 1e pilote de Mullins, enlève 6 courses...toutes de niveau Gr.1 ! Successeur de Tony McCoy en tant que 1e monte pour JP McManus, Mark Walsh (pas de lien de famille avec Ruby), honore ce nouveau contrat avec 5 victoires dont la World Series Hurdle avec Jezki, déjà vainqueur à Cheltenham et qui a de nouveau battu Hurricane Fly. McManus, qui a des chevaux chez de très nombreux entraineurs sauf Mullins, a réussi un super meeting avec 10 victoires. Il est le seul à pouvoir concurrencer l'armada des propriétaires de Mullins, qui comporte notamment Gigginstown Stud (Micheal O'Leary, le patron de Ryanair), Rich Ricci (le patron de la Barclays), Graham Wylie (qui a retiré ses 140 chevaux d'Angleterre). A noter toutefois que certains ont des chevaux chez de nombreux entraineurs, comme Gigginstown dont le vainqueur de la Gold Cup Don Cossack est placé chez Gordon Elliott. Ce qui fait que si Mullins a gagné 10 des 12 Gr.1, il a raté les 2 plus gros morceaux, le World Hurdle et la Gold Cup. On ne peut quand même pas tout avoir !
 



Le carré d'As "FR" de Willie Mullins : Un de Sceaux, Petite Parisienne, Valseur Lido et Douvan, tous vainqueurs de Gr.1 pendant le festival de Punchestown 2015.


L'élevage français décroche 4 Gr.1 

En terme d'élevage, la France a bien réussi avec 7 victoires dont 4 Gr.1 pour Douvan, Petite Parisienne, Valseur Lido et Un de Sceaux. L'Allemagne reste bien présente avec 3 succès dont la Gold Cup pour Don Cossack, un fils de Sholokov qui a depuis été importé à Glenview Stud au sud de la Verte Erin. En l'absence totale de succès anglais, les irlandais ont gagné les 28 autres courses. Beaucoup viennent du vieux système des Point to Points, dont le nouveau phénomène Faugheen, une fils du rare Germany (Trempolino) avec une souche maternelle totalement obscur. Pour les étalons, on retrouve les vieux Flemensfirth et Presenting, mais on voit bien qu'Oscar, qui leur avait succédé, voit aujourd'hui son trône menacé par le jeune Milan.

 

COURSE CLASS VAINQUEUR PAYS PÈRE PROPR. ENTR. JOCKEY ELEV.
Gold Cup Gr.1 DON COSSACK GER Sholokhov Gigginstown G. Elliott P. Carberry Gestut Etzean
Ladbroke World Series Hurdle Gr.1 JEZKI IRE Milan JP McManus J. Harrington M. Walsh G. McGrath
Mares Champion Hurdle Gr.1 ANNIE POWER IRE Shirocco S. Ricci WP Mullins R. Walsh Eamon Cleary
Champion Flat Race Gr.1 BELLSHILL IRE King's Theatre Graham Wylie WP Mullins P. Mullins Franck Motherway
Champion Novice Hurdle Gr.1 DOUVAN FR Walk in The Park S. Ricci WP Mullins R. Walsh Haras de la Faisanderie
Champion Hurdle Gr.1 FAUGHEEN IRE Germany S. Ricci WP Mullins R. Walsh J. Waldron
Champion Chase Gr.1 FELIX YOUNGER IRE Oscar Graham Wylie WP Mullins D. Mullins J. Brophy
Irish Daily Mirror Novice Hurdle Gr.1 KILTULAGH VIC IRE Old Vic R. Boyd WP Mullins P. Townend F. Boyd
Champion Novice Hurdle Gr.1 NICHOLS CANYON IRE Authorized Graham Wylie WP Mullins R. Walsh Rabbah Bld
Champion 4yo Hurdle Gr.1 PETITE PARISIENNE FR Montmartre Gigginstown WP Mullins B. Cooper T. de la Héronnière
Ryanair Novice Chase Gr.1 UN DE SCEAUX FR Denham Red E. O'Connell WP Mullins R. Walsh Haras de Rousselière
Champion Novice Chase Gr.1 VALSEUR LIDO FR Anzillero Gigginstown WP Mullins R. Walsh M. Contignon
Kill INH Flat Race Bumper CHAMPERS ON ICE IRE Robin des Champs C. Tisdall D. Pipe JJ Codd Gail C. List
Goffs Land Rover  Bumper PETIT MOUCHOIR FR Al Namix Gigginstown G. Elliott JJ Codd Philippe Guéret
INH Flat Race Bumper TIMING'
SEVERYTHING
IRE Court Cave P. Twomey P. Twomey JM Mangan C. O'Connell
Premier Bumper Bumper NOW LET GO IRE Flemensfirth M. McCrudden SB Crawford P. Kennedy S. Clements
Kildare Post Flat Race Bumper YORKHILL IRE Presenting Graham Wylie WP Mullins P. Mullins P. Keating
Ryder Cup Venue Bumper NAMBOUR GER Sholokhov Gigginstown WP Mullins P. Mullins Gestut Etzean
EMS Copiers Hp Chase Class A BLOOD COTIL FR Enrique S. Ricci WP Mullins P. Townend F. Fisk
Guinness Hp Chase Class A BALLYADAM APPROACH IRE Bob Back W. Horgan T. O'Brien D. Splaine NJ Connors
Killashee Hp Hurdle Class B SOME ARTICLE IRE Definite Article JP McManus Th. Mullins N. Madden Pat. Mc
Loughney
Pat Taaffe Hp Chase Class B GALLANT OSCAR IRE Oscar JP McManus AJ Martin M. Walsh P. Keating
Lady Mares Hp Hurdle Class C MALLARD IN FLIGHTS IRE Well Chosen T. Geoghegan  G. Cromwell L. Dempsey T. Geoghegan
Three.ie Hp Chase Class C JACKSON
LADY
IRE Jackson's Drift JP McManus JP Dempsey M. Walsh T. Lawlor
Hunters Chase Cross SHIN A VEE IRE Lord of Appeal S. Kennelly D. Cullen JC Barry M. Hannahan
Cross Country Chase Cross JOSIES ORDER IRE Milan JP McManus E. Bolger N. Carberry E. Moore
La Touche Cup Cross UNCLE JUNIOR IRE Saddler's Hall M. McMahon WP Mullins P. Mullins C. O'Brien
Ladbroke Hp Chase   HEATHFIELD IRE Definite Article JP McManus AJ Martin P. Townend D. Cleary
Champion Hunters Chase   ON THE FRINGE IRE Exit To Nowhere JP McManus E. Bolger N. Carberry Pat Tobin
Murray Spelman Hp Hurdle   BOG WAR IRE Rakti No Drama Drama Ste L. Cusack D. Mullins M. Carroll
Fitzgerald Hotel Hurdle   WALK TO FREEDOM IRE Arcadio Walk on the Moon Ste Mrs J. Harrington R. Power C. Pursell
Coverage Novice Hurdle   SNAKE EYES IRE Oscar JP McManus N. Henderson M. Walsh A. Aherne
Final Hp Hurdle   SHAMIRAN IRE Polish Precedent JD McNally ST Nolan A. Ring Aga Khan
Marquees Hp Hurdle   AVANT TOUT FR Agent Bleu Supreme WP Mullins D. Mullins Yves de Soultrait
Mares Novice Hurdle   WHITEOUT GER Samum D. Lawlor WP Mullins P. Townend Gestut Karlshof
Setanta Sports Hp Hurdle   SORT IT OUT IRE Milan JP McManus EP Harty M. Walsh P. O'Dwyer
Sean Breen Memorial Chase   WISH YE DIDNT IRE Oscar JP McManus E. Bolger N. Carberry Walk of Shame Ste

Ca c'était pour la partie journée. Pour la partie soirée, attendez qu'on s'en remette...


Voir aussi...

Ventes & Shows

Présentation Lumet : 2 bons vainqueurs avec Good Vibration et Monyjean

Pour la 1e fois, le journal de référence dans la Verte Erin, l'Irish Fields, a pu raconter en détail le fonctionnement de la Présentation Vente organisée sur les obstacles par David Lumet. En effet, acheté par Louisa Carberry lors de la 2e édition, en juin 2014, Good Vibration (Saddler Maker) a impressionné dans un Point to Point pour 4 ans, le samedi 21 mars. 3 jours plus tard, Monyjean (Califet), sortant lui aussi de la vente Lumet, dont l'édition 2015 aura lieu le 17 juin, a signé un beau succès à Nantes