Found bat l'imbattable Golden Horn dans la Breeders'Cup Turf

01/11/2015 - Evénements
Il n'avait pourtant que le tour à faire... Vainqueur épatant du Prix de l'Arc de Triomphe, après avoir gagné le Derby d'Epsom, Golden Horn a pourtant été vaincu pour ses adieux par la crevette Found, très étroite pensionnaire d'Aidan O'Brien. Douche froide pour les Anglais. Explosion de joie irlandaise !

 

Toujours aussi impressionnant dans son modèle, le taureau noir Golden Horn avait tout pour accomplir ce qui n'avait jamais été réussi depuis les débuts de la Breeders'Cup en 1984, et d'ailleurs pas tenté depuis longtemps : un doublé Arc de Triomphe / BC Turf. A Longchamp, le champion anglais avait terrassé Trêve et tous les autres poids lourds européens. Cet amateur de pistes légères avait un boulevard ouvert devant lui en Amérique, où les pistes en gazon sont "toujours" très rapides. Cela avait d'ailleurs motivé son entourage à faire le long déplacement, malgré les seulement 3 semaines d'écart entre les 2 courses, d'autant plus que l'opposition américaine n'avait rien de terrifiant cette année.

 


Golden Horn, un taureau sûr de sa force au défilé.


Le grand John Gosden, tout sourire avant la course, en discussion avec l'ancien crack jockey Chris McCarron.


A gauche, Found part au canter en toute discrétion avec son modèle de chevreuil, tandis que le géant The Pizza Man s'élance avec Florent Géroux sous casaque verte.



Pas de chance, il est tombé des cordes sans discontinuer jusqu'à mercredi soir sur Keeneland, et la piste en gazon, bien que réputée très bien drainée, annnoncée officiellement " good" (de qui se moque-t-on ?) est restée très souple sinon bien hachée, d'autant plus que de nombreuses courses s'étaient disputées sur la piste pendant le mois précédent. Bref, même s'il a bénéficé d'un parcours de rêve, Golden Horn, peut-être aussi un peu défraîchi au terme d'une saison où il a couru tous les mois depuis avril, a pris l'avantage sans pouvoir partir pour la gloire. Quand Frankie Dettori a appuyé sur l'accélérateur, il changé de vitesse mais pas assez pour décramponner l'Irlandaise Found, que Ryan Moore avait placé dans son sillage immédiat depuis le départ.

 


Found a vaincu Golden Horn qui a pourtant résisté très courageusement.



Et finalement, c'est la crevette qui a mangé l'ogre, toujours aussi combatif et courageux jusqu'au bout, mais qui a donc manqué ses adieux triomphaux, avant son entrée au haras à Darley, en Angleterre. Il a vaillamment conservé la 2ème place, 3/4 de longueurs devant Big Blue Kitten, le meilleur spécialiste du gazon en Amérique du Nord, évidemment fils de Kitten's Joy, tandis que Slumber et The Pizza Man, deux autres valeurs sûres de la discipline, ont conclu 4ème et 5ème sans jamais faire illusion.

 


John Gosden, Anthony Oppenheimer et tout le clan Golden Horn, terriblement déçu par la défaite de Golden Horn.
 


Found, à peine éprouvée à son retour après course.


Ryan Moore fou de joie !


Retour triomphal de Found face à une foule incrédule qui n'imaginait pas que Golden Horn puisse être battu.

" C'est une super jument, très douée et courageuse et qui méritait une grande victoire. Je ne peux même pas vous dire comment je suis heureux d'avoir battu Golden Horn pour gagner cette Breeders'Cup'", lâche Aidan O'Brien, poli mais jamais loquace. Sans doute parce que, vue de face, elle ressemble plus à une tranche de bacon qu'à un cheval de course, la pouliche de 3 ans Found était la grande oubliée de la saison 2015. Pourtant, cette fille de Galileo et de la double gagnante de Gr.1 Red Evie (rachetée 1 million de livres à Tattersalls mais vendue à l'amiable à Coolmore au terme de sa carrière de course), avait gagné le Prix Marcel Boussac (Gr.1) à Longchamp devant la championne française Ervediya.

Mais tandis que la fille de Siyouni a gagné 3 Gr.1 en 2015, la pensionnaire d'Aidan O'Brien a conclu 4 fois 2ème de Gr.1 cette année, à 1/2 longueur de Pleascach dans les Irish 1000 Guineas, à une encolure d'Ervediya dans les Coronation Stakes, à 1 longueur de Golden Horn dans les Irish Champion Stakes et enfin à 1 longueur du surprenant Fascinating Rock dans les Champion Stakes d'Ascot. O'Brien avait même présenté cette femelle de 3 ans dans l'Arc de Triomphe, dont elle a terminé 9e, pas très loin mais pas tout près. Passée allègrement du mile à la distance classique, voici Found, éternelle dauphine européene, sacrée Présidente du gazon américain, au nez à la barbe du Vieux Continent.

 


Voir aussi...