Hong Kong Cup 2015 : le grand retour de Yutaka Take, réaction de Th. Jarnet

13/12/2015 - Evénements
Légende vivante dans son pays, le crack jockey nippon Yutaka Take n'est plus aujourd'hui au pic de sa gloire mais il a retrouvé à Hong Kong le sommet de son art en gagnant de bout en bout la Hong Kong Cup avec A Shin Hikari. Battu avec Free Port Lux, Thierry Jarnet livre ses explications.

Le jockey Yutaka Take et l'entraineur Masanori Sakaguchi (au centre) remportent tous les deux leur première Hong Kong Cup

 

Dans les années 90, Yutaka Take faisait la une de toutes les journées. Placardé dans tout Tokyo sur des publicités pour les voitures ou les parfums, il gagnait toutes les courses au Japon. Les Nippons en ont fait leur ambassadeur des courses et il a remporté des grandes épreuves internationales. Tombé amoureux de la France, il a même quitté son pays en pleine gloire pour s'installer à Chantilly pendant 2 saisons au début des années 2000 parce que chez lui, il ne pouvait plus sortir dans la rue sans être poursuivi par des hordes de fans ! Son séjour ne s'est pas déroulé aussi bien que prévu et il a eu manifestement du mal à vraiment s'adapter aux profils des pistes françaises. Depuis son retour au Japon, non pas qu'il se soit effondré, mais il ne tient plus la place du leader.

Mais aujourd'hui à 46 ans, Yutaka Take a démontré qu'il avait toujours le feu sacré et ce sens du rythme qui a fait toute sa réputation au Pays du Soleil Levant. Ainsi, il a remporté le clou de la journée internationale de Hong Kong, la Hong Kong Cup, Gr.1 sur 2000 m doté de 2 millions d'euros, en selle sur A Shin Hikari, fils de l'incontournable Deep Impact avec une mère par Storm Cat. En effet, parti lentement, mais concurrencé par aucun rival, il a progressivement accéléré en face au point de prendre plusieurs longueurs d'avance et de mettre le peloton dans une longue file indienne, sans qu'aucun jockey ne semble pouvoir ou vouloir réagir. Résultat, il a remis un coup d'accélérateur dès la sortie du tournant et a rallié le poteau sans être inquiété.

 

Voir ou revoir l'édition 2015 de la Hong Kong Cup et la victoire de A Shin Hikari 

 

Déjà lauréat 40 minutes plus tôt du Hong Kong Mile avec l'impressionnant Maurice, le Japon a complété son triomphe dans la Cup grâce à Nuovo Record, monté lui par un Anglais, Ryan Moore. Pour une fois, ce Japonais ne parait pas apparenté à la famille Yoshida, puisqu' A Shin Hiraki a été élevé et appartient à KK Eishindo, qui appelle tous ses chevaux avec l'affixe "A Shin". Agé de 4 ans, par nature assez nerveux puisqu'il est sorti en avance du rond de présentation (chose rarissime pour un Japonais tant les chevaux sont formatés), A Shin Hiraki présentait un score impressionnant de 8 victoires pour 10 sorties. Mais il venait d'échouer radicalement lors de sa 1ère tentative dans un Gr.1, le Tenno Sho.

 

Ecoutez l'interview de Thierry Jarnet, jockey de Free Port Lux, dans la Hong Kong Cup 2015 

 

Quant à la France, pourtant archi motivée pour trouver un successeur à Jim And Tonic pendant la semaine précédant la course, elle a pris une douche froide dans la torpeur de l'Asie. Ainsi, la veille, des doutes planaient sur la participation de Gailo Chop, pourtant très plaisant lors des sorties matinales. "Il a souffert d'un déplacement de vertèbres", expliquait Steve Haes, l'accompagnateur de son grand voyage. "Il a été manipulé et était mieux, mais Antoine de Watrigant a préféré prudemment ne pas courir. Il a complètement raison d'être aussi sage. Je préfère être non partant plutôt que de laisser le cheval sur l'hippodrome."

Quant à Free Port Lux, complètement abandonné par le public à 99/1, il n'a jamais pu faire illusion. Le pensionnaire de Freddy Head a conclu 12ème sur 13. "Il se plait beaucoup en France, surtout à Longchamp, car il a le temps de trouver son rythme" expliquait Thierry Jarnet. "Ici, il est à fond dès le départ, d'autant plus que la piste était très propice à la vitesse aujourd'hui."

 

GALERIE PHOTOS

Un nuage de photographes entourent A Shin Hikari et Yutaka Take après leur victoire dans la Hong Kong Cup

Arrivée de la Hong Kong Cup 2015, les deux Japonais A Shin Hikari et Nuovo Record devancent les locaux Blazing Speed et Designs On Rome


Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. A droite, A Shin Hikari et Yutaka Take célèbrent leur victoire dans la Hong Kong Cup 2015, une course remportée l'an dernier par Designs On Rome et Joao Moreira, à gauche sur l'image

Très tendu avant la course, A Shin Hikari l'était beaucoup moins après son succès

Les Européens Free Eagle et Pat Smullen (ci-dessus) et Free Port Lux et Thierry Jarnet (ci-dessous) n'ont malheureusement jamais joué un premier rôle

Déception dans le clan français de Free Port Lux. Freddy Head et sa femme précédent le propriétaire du cheval Olivier Thomas