Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
July Selected Horses of Racing Age
Demain : Fairyhouse
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté
Newmarket - le 24/07/2020
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze Up
Doncaster - du 28/07/2020 au 29/07/2020
Summer Store Sale

Hong Kong Mile 2015 : Maurice pousse le bouchon très loin

13/12/2015 - Evénements
On sait bien que les Japonais adorent la France mais il est surprenant qu'ils aient appelé un cheval Maurice plutôt que Tour Effeil ou Louis Vuitton. Mais sans doute Katsumi Yoshida, propriétaire du gagnant du Hong Kong Mile, est-il un fan de Maurice Chevalier... En tout cas, 85.000 spectateurs chinois, mais aussi de nombreux fans japonais, ont entendu l'hymne nippon à Sha Tin.

 

L'hymne japonais a retenti à Hong Kong... Heureusement que les gens des courses et leurs chevaux ne font pas de politique car cela pourrait faire un incident diplomatique, tant l'histoire est lourde entre les plus grandes puissances asiatiques, ennemis jusqu'à des niveaux d'atrocité inédites commises par les Nippons en Chine pendant la 2ème guerre mondiale, et même encore aujourd'hui où les 2 gouvernements restent dans la menace de guerre à propose d'un ilôt pourtant insignifiant en pleine mer.

 

 

Aux courses, les Japonais se sont fait une spécialité que de conquérir le sud de l'Empire du Milieu. Il est vrai que cet "étranger" est moins étranger que pour les autres étrangers... En effet, par rapport aux Européens qui composent le plus gros des troupes internationales lors de cette réunion de la Hong Kong Cup depuis que les Australiens ont diminué leurs raids, les Japonais bénécient d'un voyage beaucoup moins long et de conditions de pistes et de courses assez proches de leurs habitudes. Et vu que leurs chevaux font partie des meilleurs du monde, grâce à une qualité d'élevage extraordinaire aux prix d'investissement pharaoniques dans l'élite des mâles et des femelles à travers le monde, les Japonais récoltent très logiquement des trophées à Hong Kong. D'ailleurs, cette année encore plus que jamais, ils étaient venus en force avec pas moins de 11 candidats. Pendant des décennies, les chevaux japonais n'ont été montés que par des jockeys japonais, avec les déconvenues qu'on a vues lors de fréquents voyages à l'étranger où les cavaliers ont eu, comme qui dirait, des problèmes d'adaptation. Depuis quelques années, les entraineurs et les propriétaires nippons, s'ils sont toujours très fiers de leur nation, considère que de gagner avec un jockey étranger reste une triomphe pour la patrie. Ainsi, Maurice a été confié à Ryan Moore donc lauréat de 2 des 4 Gr.1 de Hong Kong.

 

 

Maurice avait réalisé des travaux du matin époustoufflants, mais tout de même, vu que c'est une habitude nipponne de travailler très dur tous les jours, on ne le voyait pas battre le crack hongkongais Able Friend, tenant du titre. Ce dernier a terminé 3ème, juste devant la très méritante française Esotérique, qui effaçait ici sa déconvenue américaine de la Breeders' Cup sous la monte inspirée de Pierre-Charles Boudot qui s'est faufilé dans la ligne droite pour décrocher la 4ème place. Toujours aussi combatif, Christophe Soumillon s'est battu comme un diable avec Giant Treasure pour Richard Gibson, mais il a conclu 2ème, ne pouvant donc rien contre Maurice.

Avant de venir à Hong Kong, Maurice était déjà un champion dans son pays, vainqueur des 2 plus grands Gr.1 sur le mile cette année à 4 ans, le Yasuda Kinen et le Mile Championship sur l'hippodrome de Tokyo. Il appartient à Katsumi Yoshida (Northern Farm - VOIR CI-CONTRE), frère de Teruya Yoshida et détenteur de 1000 poulinières, ce qui en fait le plus gros éleveur du monde. Il n'a toutefois pas élevé Maurice, né chez Togawa Bokujo (NDLR : on ne sait pas qui c'est...). Il a été vendu pour l'équivalent de la modique somme de 13.000€ yearling au Japon. Maurice est en effet  un fils du méconnu Screen Hero (Grass Wonder), un vainqueur de la Japan Cup 2008 pour Teruya Yoshida mais qui ne fait plus la monte à Shadaï, puisqu'envoyé à Lex Stud, et dont Maurice est de loin le meilleur produit. Sa mère est par Carnégie (Arc 1994) et sa grand-mère par le mystérieux français Mogami. Sorti de l'ombre donc, Maurice a montré des moyens à 2 ans et a été revendu pour environ 100.000€, passant alors des boxes de Naohiro Yoshida à ceux de Noriyuki Hiro, un habitué de la scène internationale, sachant que les changements d'entraineurs sont interdits au Japon, sauf dans le cas d'une vente publique !
 

 

 


Able Friend

 
Esoterique


Red Dubawi


Simon Baker, le célèbre acteur, avec Wingfried Engelbecht-Bresges, le PDG du Hong Kong Jockey-Club


85.000 personnes sur l'hippodrome !